Maison A la une EL OTHMANI PERD LE CONTRÔLE SUR LE GOUVERNEMENT

EL OTHMANI PERD LE CONTRÔLE SUR LE GOUVERNEMENT

702
0
PARTAGER

Au moment où le chef de gouvernement, Saad Eddine El Othmani s’apprête à présenter ce lundi 11 septembre devant le parlement, le bilan des 100 premiers jours de son mandat, ce même gouvernement montre des signes de désordre interne, fuite de toutes parts et n’augure rien de bon ni une continuité dans la durée pour l’avenir. El Othmani vient de voir un coup sérieux porté à son autorité, dans un remake de ce qui s’était produit avec Benkirane, à savoir un arrangement à son insu entre deux ministres, Akhanouch de l’agriculture et Boussaid des finances, tous deux issus du même parti, pour décréter une aide aux gros producteurs agricoles et aux agro-industriels, sans que le gouvernement ni le parlement n’aient donné leur OK. Ce parti, qui n’est autre que le RNI, occupe la une des journaux en ce moment pour l’implication d’une ministre dans une affaire de favoritisme dans la passation d’un marché et par l’achat par cette dernière, toujours elle, ainsi qu’un collègue de deux voitures de fonction luxueuses pour un montant de 120 millions. Là aussi, le chef du gouvernement ne tape pas sur la table et laisse faire de crainte de faire éclater la majorité. Enfin preuve supplémentaire de ce laisser-aller, cette scène rapportée dans les détails au cours du dernier conseil de gouvernement quand les secrétaires d’état, toutes des femmes, se sont mises à chahuter El Othmani pour ne pas réagir à leurs plaintes après avoir été allégées de leurs responsabilités par des ministres, les laissant sans prérogatives réelles. Un sombre tableau pour un homme dont l’autorité n’est pas le point fort.

Par Jalil Nouri

 

Tags : 2m medi 1 tv, information, info, scoop, actualités, Maroc, Rabat, Marrakech, Casablanca, Tanger, faits divers, capitaux, snrt, agression, politique, sport, économie, visa, Qatar, France, marocains, chef d’état, El othmani

Commentaires