ELECTIONS AU MAROC: LE PROGRAMME AMBITIEUX DE L’ISTIQLAL

ELECTIONS AU MAROC: LE PROGRAMME AMBITIEUX DE L’ISTIQLAL

369
0
PARTAGER

Ce qui est sûr c’est qu’il ne se représentera pas et qu’il n’assumera pas un nouveau mandat à la tête du prochain gouvernement. Cela ne l’empêche pas de continuer à vaquer à ses activités quotidiennes et à présenter à la presse le programme de son parti s’il est appelé à diriger la formation gouvernementale qui sera issue de ses élections. Celui-ci a une très forte coloration sociale puisque les principaux axes seront les domaines de l’économie, de l’emploi et du social justement. Sur le plan économique, le parti de l’Istiqlal s’engage à porter la croissance à 5% et à contenir l’inflation aux alentours de 2%. Sur le plan social à proprement parler, il s’engage à créer non pas un mais 2 fonds de solidarité dédiés respectivement à la lutte contre la pauvreté et l’exclusion et à l’aide des régions défavorisées. Des fonds à financer par es très hauts revenus, les produits de luxe…

 

D’autres objectifs sont assignés comme ramener la population vivant au-dessous du seuil de pauvreté à moins de 6% de la population, généraliser la scolarité obligatoire, porter le budget de la recherche scientifique à 1,5% du budget global de l’état et celui de la santé à 10 %. De même, la formation du premier ministre actuel s’engage à généraliser la couverture maladie au profit des plus démunis ainsi que pour les travailleurs indépendants et les commerçants. Question emploi, l’Istiqlal promet a création de 850 000 opportunités d’emploi à l’horizon 2016 dont 100 000 dans le secteur public. Le privé sera sollicité à cet effet pour des contrats de pré-embauche pour le diplômés tandis que les centres de formation professionnelle seront augmentés de 50%. Parallèlement, le parti mise pour atteindre ces objectifs, à sur la mise en œuvre des grandes stratégies du secteur public, sur l’aide aux PME et sur le renforcement des incitations à l’auto-emploi.

Pour mener ce programme si ce parti arrive premier aux élections,  il faudra un premier ministre istiqlalien, un poste que plusieurs indiscrétions et supputations confient déjà à l’ancien ministre du tourisme Adil Diouri, qui serait également l’auteur de ce programme du parti qui a été dévoilé. Un programme ambitieux que les istiqlaliens veulent mener avec les formations qui les accompagneront pour former une majorité gouvernementale homogène. Lesquelles? Nul ne peut s’avancer pour faire un pronostic tant la scène politique est en pleine recomposition par la création d’alliances. Abbes El Fassi est en tout cas déterminé à garder le double des clés de son bureau pour les confier à son dauphin, tellement il est persuadé de la victoire de son parti à ces élections décisives pour l’avenir.   

 

Jalil Nouri pour actu-maroc.com ______________

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

 

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

Commentaires