ELECTIONS: LES APPELS AU BOYCOTT FONT TÂCHE D’HUILE

ELECTIONS: LES APPELS AU BOYCOTT FONT TÂCHE D’HUILE

711
0
PARTAGER

C’est l’une des fausses notes de la campagne électorale qui entre dans
sa deuxième et dernière semaine : l’appel au boycott des élections
lancé ici et là sans espoir d’être entendu, mais avec toutefois une
réaction violente des autorités.

La première voix à s’élever haut et fort est celle du mouvement
politique d’extrême gauche  » Annahj Addimoqrati « , un habitué de
l’opposition au processus électoral et qui a chaque fois fait entendre
son point de vue en lançant ses militants dans les espaces publics
mais sans espoir de convaincre les électeurs qui ne comprennent pas
cette position singulière.

Cette année, le mouvement a eu le privilège de voir son appel au
boycott repris par le journal communiste français  » l’Humanité  » qui a
repris son communiqué intégralement et en bonne place par solidarité
sans autre explication sérieuse.

Il y a également les militants oubliés du 20 février qui sont sortis
du bois pour jouer une partition similaire en reprenant les slogans de
2011 en estimant que rien n’avait changé depuis l’adoption de la
nouvelle constitution et que ces élections n’ont aucune réelle portée
dans le sens du changement et de la mise en place d’une vraie
démocratie que les marocains attendent. Après avoir fait preuve de
patience, les autorités ont fini par faire sortir les matraques pour
faire taire ces appels avant qu’ils ne fassent tâche d’huile.

Commentaires