ELECTIONS : LES PROGRAMMES NE DIFFÉRENT PAS

ELECTIONS : LES PROGRAMMES NE DIFFÉRENT PAS

558
0
PARTAGER

A la lecture des programmes présentées par cinq formations à ce jour,
le constat est que l’originalité est en est absente.

A l’exception de celui des islamistes du PJD qui comprend pas moins de
deux cent engagements bien détaillés, les autres partis se contentent
de généralités différant peu de ce qu’ils avaient promis de faire lors
des scrutins précédents.

Faisant peu de cas des leçons à retenir des bilans catastrophiques
de leur gestion communale et de la prédominance du discours et des
batailles politiciennes au détriment de la défense de l’intérêt
général, l’on peut avancer que les collectivités territoriales sont
encore bien loin encore de pouvoir prétendre disposer de réelles
compétences capables de les gérer.

Le nouveau découpage régional qui va consacrer une nouvelle ère dans
la décentralisation et la déconcentration risque d’accentuer encore
plus ce hiatus puisque le manque d’experts de la chose locale et
régionale s’annonce déjà comme le grand handicap qui va entraver le
cours de cette nouvelle expérience que les partis veulent tenter sans
avoir préparer au préalable leurs élites déjà aux commandes de
ministères aux nouvelles responsabilités qui les attendent au
lendemain du scrutin du 4 septembre, avec le pêché rédhibitoire de
reconduire les mêmes figures malgré leurs échecs répétés.

Par Jalil Nouri

Commentaires