PARTAGER

Lions de l’Atlas ou Éléphants: qui supporte le mieux le changement climatique! ?

Pour son premier match à domicile , dans ce groupe de qualifications au mondial de Russie en 2018, l ‘équipe du Maroc reçoit ce samedi à Marrakech les Éléphants de Côte d’ivoire dans un rendez- vous qui s’annonce très difficile.
Après le nul ramené de Franceville face au Gabon,  un nul qui en  a satisfait certains et déçu beaucoup d’autres,  les attentes sont certainement très grandes en ce qui concerne cette équipe du Maroc et Hervé Renard devra négocier cette rencontre avec énormément de prudence face à une sélection ivoirienne qu’il connaît très bien.
Premièrement,  cette rencontre n’est ni capitale ni déterminante car il faudra également recevoir chez nous le Gabon et le Mali et se déplacer chez les éléphants et chez les maliens .Autrement dit, il y a encore un paquet de points à prendre.
Bien sûr qu’on espère de tout coeur une victoire ce samedi afin de nous rassurer définitivement quant à nos chances de qualification à la Coupe du monde et surtout prendre une option dans ces éliminatoires.
Il y a un groupe qui est en train de prendre place avec une ossature très solide qui a commencé à prendre forme avec des doublures de valeur et des solutions dans tous les compartiments de jeu, et ce malgré ces maudites blessures qui s’acharnent sur certains joueurs.
A ce sujet,  on ne peut que déplorer les indisponibilités de Hakim Zyach et Karim Ahmadi,  mais fort heureusement les Boufal,  Boussoufa,  Bellhanda,  Dirar,  Obadi et les autres sont assez costauds pour faire le boulot.
Dans ce magnifique stade de Marrakech qui sera certainement plein à craquer puisque l’on va jouer à guichets fermés,  le soutien inconditionnel du public sera certainement un atout majeur pour les nôtres devant des Ivoiriens très expérimentés et que les Lions de l’Atlas vont retrouver dans deux mois en coupe d’Afrique.

Hafid Fassi Fihri

Commentaires