Elle se fait greffer une oreille sur son avant-bras

Elle se fait greffer une oreille sur son avant-bras

862
0
PARTAGER

Cultiver une oreille dans l’avant-bras : c’est le pari surprenant relevé par des chirurgiens belges. Une technique insolite mais prometteuse pour la conception de prothèses.

Une jeune femme de 19 ans a vécu six semaines avec son oreille dans l’avant-bras. Cette Belge a été en fait la première patiente à recevoir une greffe d’oreille préalablement cultivée dans son bras. Grâce à cette culture inhabituelle, la jeune fille, amputée d’une oreille à la suite d’un mélanome a pu remplacer sa prothèse d’oreille en silicone par une nouvelle oreille recouverte d’une peau irriguée de façon naturelle.

C’est le Dr Afshin Yousefpour de la clinique de Saint-Anne Saint-Rémi d’Anderlecht à Bruxelles (Belgique) qui s’en est chargé. Avec son équipe, il a imaginé de faire « pousser » une prothèse d’oreille dans l’avant-bras de la receveuse. Pourquoi ce membre ? La peau de l’avant-bras est très fine et bien vascularisée, comme celle de l’oreille : « Si vous touchez votre oreille, vous vous rendrez compte que c’est une peau très fine, attachée au cartilage », a expliqué Afshin Yousef pour à RTL Info. « Je pense qu’à ce niveau-là, la peau de l’avant-bras est idéale pour faire cette reconstruction ».

Le chirurgien a réalisé un prélèvement au niveau du vaisseau radial (situé dans l’avant-bras) avant d’y greffer une prothèse d’oreille faite de polyéthylène poreux. La nouvelle oreille a évolué pendant six semaines dans l’avant-bras de la patiente avant d’être greffée à sa place normale. Le chirurgien a dû avant cela percer la prothèse pour recréer le conduit auditif.

Certes, le résultat de l’opération n’est pas totalement parfait. La nouvelle oreille s’est en effet révélée plus grande que l’autre. Mais le Dr Afshin Yousefpour se satisfait de cette prouesse médicale et compte bien s’appuyer sur cette expérience pour affiner sa technique. Après l’oreille, il a l’intention de passer à l’étape supérieure : cultiver un nez dans un avant-bras.

Commentaires