Emirats: la police a déjoué l’envoi de 16.000 pistolets au Yémen

Emirats: la police a déjoué l’envoi de 16.000 pistolets au Yémen

338
0
PARTAGER

« La police de Dubaï a mis en échec une tentative d’envoyer une énorme cargaison d’armes constituée de près de 16.000 pistolets, venant de Turquie, au Yémen », a déclaré lors d’une conférence de presse le chef de la police de Dubaï, le général Dahi Khalfan.

 

« La police a arrêté à Dubaï six Arabes résidant dans l’émirat, liés à cette affaire », a-t-il ajouté. Il a précisé que la cargaison arrivée par voie maritime était destinée à Saada, fief de la rébellion zaïdite, une branche du chiisme, dans le nord du Yémen.

Le général Khalfan a montré des photos des armes saisies. Il a précisé que les armes étaient placées dans des caisses dissimulées au milieu d’un conteneur de meubles en provenance de Turquie.

A la demande de savoir si les armes étaient destinées aux rebelles, le général Khalfan a répondu « cette cargaison n’était évidemment pas destinée au gouvernement yéménite ». Il s’agit de la plus grosse prise d’armes jamais annoncée par les autorités émiraties.

Elle intervient alors que le Yémen est secoué par des troubles, la contestation s’amplifiant contre le président Ali Abdallah Saleh. La rébellion dans le nord du pays dure depuis 2004 et a fait des milliers de morts et plus de 250.000 déplacés.

Un cessez-le-feu est intervenu en février 2010 entre les rebelles et l’armée, mais des combats avaient de nouveau éclaté en juillet près du fief des rebelles dans la province d’Amrane.

AFP__________________________

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

 

 

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

 

Commentaires