En Colombie, un avion se brise en trois à l’atterrissage

En Colombie, un avion se brise en trois à l’atterrissage

359
0
PARTAGER

L’accident a fait au moins un mort, une femme, et plus de 120 blessés dont cinq, parmi lesquels deux enfants, sont grièvement atteints, a déclaré à des radios de Bogota le colonel Ronald Tascon, directeur des opérations de l’Aviation civile colombienne. Les passagers « se sont retrouvés littéralement éparpillés sur la piste d’atterrissage », a rapporté le communiqué de la police.

« HABILETÉ » DU PILOTE

« A 1 h 49 (6 h 49 au Maroc), un avion Boeing 737-700 de la compagnie Aires a eu un accident », a précisé la même source. « Le pilote a fait savoir qu’à 80 mètres de la piste, un éclair a frappé l’avion, dont il a ensuite perdu le contrôle », a expliqué à la radio le général Orlando Paez Baron, directeur de la sécurité de la police nationale. Mais « l’habileté » du pilote a permis d' »éviter que l’appareil ne sorte de la piste », a ajouté le même responsable.

« En raison de l’impact, les moteurs de l’avion se sont détachés et il s’est brisé en trois », a-t-il dit. Selon des spécialistes aéronautiques en France, la foudre – en tant que puissance électrique – ne peut être à elle seule la cause d’un accident. En revanche, un changement brutal de direction du vent (cisaillement) ou un trou d’air associé à la foudre, se produisant lorsque l’avion est proche du sol, peut entraîner la chute brutale de l’appareil. « Les avions de ligne sont foudroyés en moyenne une fois toutes les 1 000 heures de vol », indiquait récemment un organisme français, l’Office national d’études et de recherches aérospatiales (Onera), sur son site Internet. « Ce phénomène est pris en compte dans la conception des avions afin de protéger les commandes électriques de vol et les équipements », ajoute l’Onera.

Le Boeing, immatriculé HK 4682, était parti de Bogota vers 0 h 07 heure locale (5 h 07 au Maroc) et les conditions de visibilité étaient « réduites » lorsqu’il est arrivé à San Andres, selon les responsables du contrôle aérien de cette île paradisiaque des Caraïbes.

 

 

Commentaires