PARTAGER

Un marocain, banquier de profession et âgé de 32 ans vient d’être arrêté dans la ville de Témara près de Rabat après avoir été longtemps recherché par la police, une traque aux quatre coins du royaume qui s’est avérée finalement payante.

Tout est parti d’un problème de voisinage entre l’homme arrêté et sa voisine américaine, problème à l’origine d’ordre personnel, qui a dégénéré en conflit couvert dont le marocain a cru régler en allant se plaindre à l’ambassade même des États-Unis à Rabat. Sauf qu’il lui a été refusé d’entrer au vu de la futilité de sa requête, chose qui lui a fait germer dans l’esprit des envies de vengeance à l’égard des représentants du pays de l’oncle Sam au Maroc, à commencer par le premier d’entre eux, ni plus ni moins que l’ambassadeur en personne, Dwight Bush, qui, à force de voir les rapports sur les menaces de l’homme circuler sur le net, a fini par prendre la chose au sérieux et alerter la Direction Générale de la Sûreté Nationale qui a lancé ses agents à ses trousses.

L’interrogatoire est toujours en cours et il finira certainement par corroborer tout ce que les enquêteurs pensent, à savoit qu’elle n’est guère motivée par des considérations terroristes.

Commentaires