EN DIRECT: Kadhafi attend ses partisans

EN DIRECT: Kadhafi attend ses partisans

245
0
PARTAGER

13H30 – « Soit il tue, soit il est tué » – Abdel Moneim al-Honi, qui a rendu ses fonctions de représentant de la Libye auprès de la Ligue arabe pour rejoindre la « révolution », confie que Kadhafi « est de loin pire que Saddam Hussein. Je pense que Saddam Hussein avait un peu de bon sens, alors que cet homme n’a ni bon sens, ni sagesse. (…) Je crois que c’est une question de quelques jours, pas plus. Malheureusement, je pense en même temps que ça coûtera cher à la Libye et aux Libyens, car cet homme est capable de tout. (…) Soit il tue, soit il est tué ».

13H25 – Punition – « J’éprouve une horreur particulière des violences qui sont commises contre le peuple qui se lève pour la liberté et la justice en Libye », lâche le président de l’Union européenne, Herman Van Rompuy, en marge d’un déplacement à Prague. « J’ai vu des crimes horribles qui sont inacceptables et qui ne peuvent pas rester sans conséquences ».
« J’ai vu des crimes horribles qui sont inacceptables et qui ne peuvent pas rester sans conséquences », a-t-il souligné.

13H21 – Fuite en Tunisie – Plusieurs milliers de personnes ont fui le pays et gagné la Tunisie, selon un nouveau bilan de l’Organisation internationale pour les migrations (OIM). « Il s’agit du premier groupe de migrants. Certains ont traversé la frontière en voiture, notamment avec des véhicules loués, et il y avait deux bus », explique un porte-parole de l’organisation. « L’arrivée de migrants se poursuit aujourd’hui. Des informations faisant état de centaines de migrants nous sont parvenues, mais ce n’est pas encore confirmé ».

13H16 – Un 3e avion français – Le troisième avion militaire affrété par la France pour rapatrier ses ressortissants a décollé de l’aéroport de Roissy vers 12H30, a-t-on appris auprès de l’état-major des armées. Les deux premiers avions militaires affrétés pour des rapatriements sont arrivés hier dans la nuit à Roissy avec quelque 360 personnes à bord, essentiellement des Français.

12H45 – 10.000 Européens – Il reste encore 10.000 ressortissants européens à évacuer en Libye, selon Bruxelles. La Commission européenne cherche à « coordonner la mise à disposition de capacités de transports pour poursuivre les évacuations, notamment par mer, au cours des prochaines heures et jours », selon un porte-parole de la Commission. Celle-ci juge par ailleurs « inacceptable qu’un dirigeant menace ses propres citoyens » .

12H31 – Port et terminaux fermés – C’est ce qu’annonce l’armateur français CMA-CGM: « Tous les ports et terminaux sont temporairement fermés » . Alors que l’Union européenne vient de se dire prête à évacuer jusqu’à 10.000 de ses ressortissants, notamment par la mer.

12H20 – Tripoli au ralenti – La capitale libyenne retient son souffle, avec la plupart des commerces fermés et de longues files d’attente devant les boulangeries et les stations d’essence.

12H14 – Des dizaines de pro-Kadhafi – Le dirigeant libyen avait appelé mardi soir ses partisans à descendre dans la rue. A la mi-journée, sur la place Verte, quelques dizaines de voitures tournent en klaxonnant sous une pluie battante, selon un journaliste de l’AFP. Des manifestants brandissent des drapeaux verts ainsi que des portraits du « Guide », sous l’oeil d’un petit nombre de forces de l’ordre, avec deux ou trois voitures de police et quelques hommes en civils armés de Kalachnikov.

11H51 – « Un homme dérangé » et « dangereux » – Le ministre luxembourgeois des Affaires étrangères Jean Asselborn ne mâche pas ses mots en parlant du colonel Kadhafi. Selon lui, « ce n’est plus qu’une question d’heures avant que l’Union européenne dise oui à des restrictions de visa et que nous gelions les comptes bancaires des Libyens qui ont agi de manière irresponsable et sont membres du clan Kadhafi ».

11H46 – Un mort turc, 5.000 rapatriés – La Turquie a rapatrié le cinquième de ses ressortissants sur place. Elle déplore la mort, dans des circonstances non précisées, d’un homme de 27 ans qui travaillait sur un chantier près de Tripoli.

11H32 – Chaos à la frontière égyptienne – Des milliers de travailleurs égyptiens en Libye affluent au poste frontalier de Salloum. Ils fuient les violences dont ils ont été témoins dans l’est du pays. « Il y avait énormément de tirs … ils veulent nous chasser, c’est sûr », dit Amr à l’AFP. D’autres évoquent la protection qui leur a été spontanément offerte par les manifestants en révolte contre le pouvoir de Kadhafi. Environ 1,5 million d’Egyptiens vivent et travaillent en Libye.

11H03 – Kadhafi a perdu la Cyrénaïque – Cette province de l’est du pays n’est plus sous le contrôle du gouvernement de Tripoli, déclare le ministre italien des Affaires étrangères, Franco Frattini. Selon lui « des affrontements et violences sont en cours dans tout le pays ».

11H00 – Sarkozy pour des sanctions – Le président français demande « l’adoption rapide de sanctions concrètes » de la part de l’Union européenne contre les responsables de la répression en Libye et souhaite la suspension des relations économiques et financières avec ce pays « jusqu’à nouvel ordre ».

10H33 – Droits de l’Homme – Le Conseil des droits de l’homme de l’ONU tiendra vendredi une session spéciale sur la situation en Libye, à la demande de l’Union européenne, indique mercredi un responsable du Haut commissariat des Nations unies pour les droits de l’homme.

10H29 – Nouvelle défection – L’ambassadeur de Libye en Indonésie, Salaheddin M. El Bishari, annonce sa démission car il ne peut « tolérer » que des civils soient tués par le régime de Mouammar Kadhafi.Plusieurs ambassadeurs libyens, dont ceux qui sont en poste aux Etats-Unis et en Inde, ont déjà annoncé leur démission.

10H25 – Total embraye – Le groupe pétrolier français indique avoir « commencé à suspendre » une partie de sa production dans le pays.

EN DIRECT: Alors que les évacuations d’étrangers se sont intensifiées, le chef de l’Etat libyen Mouammar Kadhafi a appellé ses partisans à descendre dans la rue aujourd’hui. Il a exigé des manifestants qu’ils rendent leurs armes  » sinon il y aura des boucheries ».

La communauté internationale a multiplié les appels à cesser les violences contre les civils et a évoqué de possibles « crimes contre l’humanité » en Libye.

Mais le colonel Kadhafi, dans son intervention télévisée mardi soir a promis de se battre « jusqu’à la dernière goutte » de son sang. Il a appelé la police et l’armée à reprendre la situation en main et assuré que tout manifestant armé méritait la « peine de mort ».

La Libye a annoncé un bilan de 300 morts dans les violences dans le pays, touché depuis le 15 février par une insurrection sans précédent contre Mouammar Kadhafi, au pouvoir depuis bientôt 42 ans.

AFP__________________________

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

 

 

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

 

Commentaires