EN DIRECT: Moubarak ne briguera pas de nouveau mandat

EN DIRECT: Moubarak ne briguera pas de nouveau mandat

324
0
PARTAGER

Les faits marquants de la journée

Un million de personnes ont défilé dans toute l’Égypte.

L’opposant Mohamed ElBaradei a exhorté Hosni Moubarak à quitter le pouvoir «d’ici à vendredi».

L’opposition n’entamera pas de négociations avant le départ du président égyptien.

Plusieurs centaines de milliers de personnes se sont également rassemblées à Alexandrie.

21h58 : Le président Moubarak assure dans un discours à la télévision égyptienne qu’il ne représentera pas à la prochaine présidentielle. «Je ne voulais pas être candidat aux prochaines élections», a assuré celui qui termine son cinquième mandat.

Hosni Moubarak ne renonce toutefois pas au pouvoir dans l’immédiat. «Je tiens à finir mon travail, mon oeuvre au service de la patrie, pour que ceux qui me suivront assurent à l’Egypte sa sécurité et sa sûreté», affirme-t-il. «Au cours des mois qui restent de mon présent mandat, je ferai tout pour qu’il y ait une transition du pouvoir pacifique».

Hosni Moubarak demande aux deux chambres du Parlement de veiller au respect de la Constitution et d’assurer la participation de toutes les forces politiques aux élections. Il appelle par ailleurs la police à «assurer la sécurité des citoyens avec loyauté, honneur et en respectant le droit et la liberté du peuple». Les forces de sécurité devront «prendre les mesures nécessaires pour poursuivre ceux qui sont à l’origine des pillages et des destructions».

21h12 : Les forces de sécurité confirment que plus d’un million de personnes ont défilé mardi dans toute l’Egypte.

21h08 : Barack Obama a conseillé à Hosni Moubarak de ne pas briguer un nouveau mandat présidentiel, rapporte le New York Times. Le message a été transmis par un ancien ambassadeur américain en Egypte, venu au Caire lundi.

21h05 : Un cadre de Google a disparu en Egypte, annonce la firme américaine. L’homme, responsable marketing pour le Proche-Orient et l’Afrique du Nord, n’aurait pas donné signe de vie depuis jeudi soir quand il se trouvait dans le centre du Caire, occupé par de nombreux manifestants anti-Moubarak.

20h50 : La télévision officielle confirme l’intervention télévisée «importante» de Moubarak d’ici peu.

20h34 : La foule des manifestants commence à se disperser au Caire dans une ambiance joyeuse, mais la place Tahrir, point névralgique du rassemblement, reste pleine de monde en début de soirée.

19h52 : Le Maroc a envoyé deux avions en Egypte mardi pour permettre à ses ressortissants de quitter le pays. L’Algérie a également affrété deux appareils pour rapatrier ses citoyens mercredi et vendredi.

19h39 : Toujours selon al-Arabiya, Hosni Moubarak annoncera mardi soir qu’il renonce à se représenter mais qu’il entend rester à son poste pour répondre aux revendications des manifestants.

19h25 : Le président égyptien Hosni Moubarak va prononcer un discours ce mardi, rapporte al-Arabiya. L’information n’a pas été confirmée de source officielle. La chaîne de télévision annonce en outre que le vice-président Omar Souleimane a entamé des consultations avec les représentants des partis politiques.

18h47 : Le gouvernement britannique annonce sa décision d’envoyer mercredi à titre de «précaution» un avion charter au Caire pour rapatrier ses ressortissants désireux de quitter l’Égypte. L’appareil repartira du Caire jeudi.

18h26 : Le secrétaire américain à la Défense Robert Gates a eu une conversation téléphonique avec son homologue égyptien, le maréchal Mohamed Hussein Tantawi. «Jusqu’à maintenant, l’armée égyptienne a agi avec professionnalisme et retenue», selon le Pentagone.

18h18 : Les voyagistes français prolongent la suspension de tous les départs de vacanciers pour l’Egypte jusqu’à lundi inclus, annonce le président de l’Association des tour-opérateurs (Ceto) René-Marc Chikli. Jusqu’à présent, la suspension des départs était prévue jusqu’à jeudi inclus.

18h07 : Des manifestations ont eu lieu mardi devant les ambassades d’Egypte à Beyrouth (Liban), à Amman (Jordanie) et à Doha (Qatar) en signe de soutien au mouvement de contestation contre Hosni Moubarak.

» Jordanie, Syrie, Yémen… La «contagion» se poursuit

17h39 : Les rumeurs qui ont circulé dans la journée faisant état d’un départ du président Moubarak d’Égypte sont démenties sur son compte twitter par un journaliste américain de Channel 4, qui a parlé à un chauffeur du président.

17h15 : À Alexandrie, deuxième ville du pays, des centaines de milliers de personnes se rassemblent devant la mosquée Qaëd Ibrahim et la gare ferroviaire. A Suez, 15.000 personnes ont défilé, alors qu’elles étaient 40.000 à Mansoura, 5.000 à Tanta et 10.000 Mahalla.

17h13 : Israël appelle la communauté internationale à «exiger» de tout pouvoir égyptien le respect du traité de paix avec l’État hébreu, selon un communiqué du bureau du premier ministre.

16h59 : Lors de leur conversation téléphonique, l’ambassadrice des États-Unis au Caire Margaret Scobey a répété à Mohamed ElBaradei que Washington souhaitait une transition politique, sans toutefois dicter à l’Égypte la direction à prendre, fait savoir un responsable américain. De son côté, l’opposant a présenté des scénarios pour «l’après-Moubarak», selon une source politique égyptienne.

16h57 : Le groupe d’ingénierie suisse ABB et le géant de l’alimentaire Nestlé interrompent «temporairement» leurs activités en Egypte.

16h07 : Londres juge que le remaniement gouvernemental constitue une réponse «décevante» aux aspirations démocratiques du peuple égyptien.

15h45 : L’ambassadrice des États-Unis au Caire, Margaret Scobey, s’est entretenue au téléphone avec Mohamed ElBaradei, chef de file du mouvement de constestation du régime.

Crédits photo : Lefteris Pitarakis/AP

 

15h06 : «Nous sommes tous» avec les manifestants égyptiens, a affirmé sur la BBC L’opposante birmane et prix Nobel de la paix Aung San Suu Kyi. «Il est nécessaire de garder la tête froide (…) et de ne jamais perdre espoir et de continuer», a-t-elle ajouté.

14h50 : Les États-Unis ont ordonné le départ du personnel non essentiel de leur ambassade au Caire. Les diplomates américains dans le pays étaient autorisés à quitter le pays s’ils le souhaitaient depuis dimanche.

13h54 : Jean-Marc Ayrault, chef de file des députés socialistes, estime que le président Moubarak va «devoir partir», soulignant que le mouvement populaire ne s’arrêtera «pas tant que des changements politiques ne seront pas engagés».

13h43 : L’opposant Mohamed ElBaradei a dit souhaiter une «sortie honorable» pour le président Moubarak, dans une interview à la chaîne de télévision al-Hurra.

13h16 : La France insiste pour que «le sang s’arrête de couler» en Égypte, où 300 personnes seraient mortes depuis le début des manifestations selon l’ONU, selon le porte-parole du Quai d’Orsay.

12h51 : Un comité représentant les forces de l’opposition égyptiennes, y compris Mohamed ElBaradei, déclare dans un communiqué qu’il n’entamera pas de négociations avant le départ du président Moubarak.

12h40 : L’acteur égyptien Omar Sharif confie à la BBC que c’est la première fois qu’il entend son peuple parler de démocratie.

12 h 25 : L’opposant Mohamed ElBaradei exhorte le président égyptien à quitter le pouvoir «d’ici à vendredi», sur la chaîne satellitaire al-Arabiya. «Vendredi (prochain) a été baptisé ‘le jour du départ’», a-t-il déclaré.

12 h 15 : Plusieurs centaines de milliers de manifestants sont rassemblés place Tahrir, au Caire, pour la «marche du million». Les organisateurs affirment avoir atteint le million espéré, selon al-Jezira, citée par le Guardian. La chaîne qatarie faisait auparavant état de 100.000 personnes rassemblées sur la place.

11h30 : Le premier ministre turc, Recep Tayyip Erdogan, exhorte le régime d’Hosni Moubarak à «satisfaire sans hésitations la volonté de changement» de son peuple. L’Espagne estime de son côté qu’il s’agit d’une «journée clé» pour l’armée égyptienne face aux manifestations et «n’envisage pas» une réaction violente des militaires.11H03 – A l’aéroport – L’aéroport du Caire est envahi par des voyageurs souhaitant quitter le pays, rapporte un photographe de l’AFP. Une grande tente a été installée sur un parking. Des fonctionnaires des ambassades agitent des petits drapeaux de leur pays pour rassembler leurs ressortissants.

10H50 – Pendu – Les manifestants applaudissent à la vue de deux mannequins représentant Moubarak pendu, avec l’étoile de David sur sa cravate et des liasses de dollars dans les poches. Couché par terre, Tarik Chabassi crie: « La liberté ou la mort! Mourir pour moi ne signifie rien, puisque je suis mort il y a trente ans, quand Moubarak est arrivé au pouvoir ».

10H45 – LA FOULE GROSSIT AU CAIRE – Sur la place Tahrir, des dizaines de milliers de manifestants sont maintenant rassemblés. La foule continue d’affluer, par petits groupes, en minibus, en taxi. Des hélicoptères militaires survolent le centre du Caire.

10H38 – Note abaissée – L’agence de notation Standard and Poor’s annonce avoir abaissé la note souveraine de l’Egypte en raison de l’instabilité politique. Moody’s avait fait de même lundi.

10H35 – LES ACCES BLOQUES – L’autoroute reliant Alexandrie au Caire est fermé à un kilomètre de la capitale par un barrage de l’armée, selon un journaliste de l’AFP. Les sorties des villes de Mansoura, Suez et Fayyoum (au sud du Caire) ont aussi été bloquées. Le trafic ferroviaire est suspendu depuis lundi, ainsi que celui d’une importante ligne de métro. Internet est bloqué, mais Google a mis en place avec Twitter un système permettant aux Egyptiens d’envoyer des messages sur le site de microblogs par téléphone.
10H20 – « Sauver sa peau » – Déclaration choc de l’opposant Mohamed ElBaradei: si Hosni Moubarak « veut vraiment sauver sa peau, il ferait mieux de partir ». Figure de proue de la révolte, il déclare aussi au journal britannique The Independent qu’il ne souhaite pas être président. Mais il pourrait toutefois assurer une présidence intérimaire.
10H12 – Le FMI prêt à aider – Son directeur, Dominique Strauss-Kahn dit que le Fonds monétaire international est « prêt à aider à concevoir le type de politique économique qui pourrait être mise en place » en Egypte.
10H03 – Soutien de l’Iran – La révolte en Egypte va aider à créer « un Moyen-Orient islamique », déclare le chef de la diplomatie iranienne Ali Akbar Salehi, qui propose son aide. « Nous soutenons le soulèvement de la grande nation d’Egypte ». Les liens entre Téhéran et Le Caire sont tendus depuis la révolution islamique. De son coté, Israël s’inquiète du risque d’instauration d’un régime à l’iranienne en Egypte.
09H55 – Nouvelles évacuations – Séoul augmente la capacité des avions de Korean Air au départ du Caire. Environ la moitié du millier de Sud-Coréens vivant en Egypte ont déjà quitté le pays. Taïwan a évacué plus d’une centaine de ses citoyens.
« Marche du million »
09H40 – « Moubarak dehors » – Il règne une ambiance de kermesse sur la place Tahrir, où des manifestants ont passé la nuit, bravant le couvre-feu. « Je resterai ici même s’il faut mourir. L’armée de la place Tahrir, c’est nous! », lance Osama Alam, un avocat en veste, jean et cravate. De nombreux accès de la place sont gardés par l’armée. Des soldats accueillent les manifestants avec sourires et poignées de main, tout en fouillant les sacs.
09H30 – Manifestants – Des milliers de manifestants sont déjà rassemblés sur la grande place Tahrir (place de la Libération), épicentre du mouvement, dans la capitale. Des manifestants convergent vers la place.
EN DIRECT: C’est une journée cruciale pour le mouvement de révolte contre le régime du président Moubarak, avec des appels à des manifestations de masse au Caire et à Alexandrie. Cette journée a été baptisée « marche du million » de personnes et l’opposition espère qu’elle sera décisive. En début de matinée, 50 ONG ont appelé Moubarak à se retirer. Pilier du régime, l’armée s’est engagée lundi à ne pas faire usage de la force, jugeant les revendications du peuple « légitimes ».
AFP

 

_____________________

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

 

 

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

Commentaires