EN DIRECT/Minute par minute : Une forte réplique du séisme secoue le...

EN DIRECT/Minute par minute : Une forte réplique du séisme secoue le nord-ouest du Japon

149
0
PARTAGER

22h43 : Un niveau de radioactivité 1.000 fois supérieur à la normale a été détecté dans la salle de contrôle du réacteur numéro 1 de la centrale nucléaire Fukushima N°1 située au nord-est du Japon, selon l’agence de presse Kyodo, citant une commission de sécurité.

22h31 : Le premier ministre japonais, Naoto Kan, a demandé aux habitants d’évacuer dans un rayon de 10 kilomètres autour d’une centrale nucléaire, en raison d’une radioactivité 8 fois supérieure à la normale et d’un risque de fuite.

21h37 : Un nouveau bilan provisoire de la police fait état d’au moins 378 morts et 584 disparus. Environ 950 blessés ont par ailleurs déjà été recensés.

20h08 : Un autre séisme d’une magnitude de 6,7 secoue le nord-ouest du Japon, dans la préfecture de Niigata. Les secousses ont été ressenties à Tokyo ainsi que dans de nombreuses préfectures du centre du Japon, d’une côte à l’autre. Ce séisme s’est produit à une profondeur de seulement un kilomètre, d’après l’Institut de géophysique américain.

19h32 : Le Comité international de la Croix-Rouge (CIRC) a lancé un site web permettant aux victimes du séisme au Japon de tenter de retrouver leurs proches qui auraient disparu durant la catastrophe. Le site web en anglais. se trouve sur www.icrc.org/eng/familylinks-japan.

19h30 : Une petite fuite nucléaire pourrait se produire dans une centrale de la préfecture de Fukushima (nord-est du Japon), durement frappée par le séisme, a déclaré le ministre japonais de l’Industrie.

18h33 : Les survivants de la ville de Sendai s’apprêtaient à passer la nuit dans la peur, le froid et l’obscurité totale après la rupture de l’alimentation électrique. Peu après minuit, le courant n’avait toujours pas été rétabli, alors que des répliques encore violentes continuaient de se succéder.

18h08 : Un deuxième train est porté disparu après le passage du tsunami. Le convoi de deux wagons circulait dans la préfecture d’Iwate lorsque la compagnie JR East a perdu son contact.

18h00 : Le séisme et le tsunami ont probablement tué plus de 1000 personnes, annonce l’agence de presse Kyodo.

17h24 : Un dernier bilan fait état d’au moins 337 morts et 531 disparus. Environ 627 blessés ont par ailleurs été recensés par la police. Il s’agit d’un nouvel état des lieux provisoire, les données étant difficiles à rassembler compte tenu du nombre de régions touchées, souligne la police.

17h00 : Pour obtenir des nouvelles des ressortissants français au Japon, il est possible de contacter le ministère français des Affaires étrangères au 01-43-17-56-46. Environ 9.000 Français vivent actuellement au Japon. Ces ressortissants peuvent appeler la cellule de crise de l’Ambassade de France au (03)-5798-6000 ou écrire un mail à urgence.tokyo-amba@diplomatie.gouv.fr

16h36 : Un barrage a rompu dans la préfecture de Fukushima (nord-est) le nord-est du pays et plusieurs maisons ont été emportés, indiquent les autorités.

16h32 : Un dernier bilan fait état d’au moins 310 morts et 350 disparus.

16h30 : Silvère Boucher-Lambert, journaliste au figaro.fr présent à Tokyo, indique que les milliers de Japonais coincés loin de chez eux vont devoir passer la nuit dans des salles ouvertes par le gouvernement ou par des commerces. «A Shinjuku, un quartier de Tokyo, plusieurs écoles et administrations aux dernières normes antisismiques ont été ouvertes à ces «naufragés» et des plans d’accès sont largement distribués. Des tatamis y sont installés et de la nourriture y est servie», rapporte-t-il.

16h16 : Le ministère japonais de la Défense se dit prêt à envoyer 300 avions et 40 navires pour participer aux secours dans le nord-est du pays.

15h57 : Une vaste zone est en flammes à Kesennuma, (préfecture de Miyagi voisine de Sendai peuplée de 74.000 habitants).

15h48 : 6.000 habitants de la région de Fukushima sont appelés à évacuer la zone proche d’une centrale nucléaire où une fuite radioactive pourrait survenir. La situation devrait vite se rétablir, assurent les autorités.

15h30 : Un train de passagers, avec un nombre inconnu de personnes à bord, est porté disparu. Cette rame de la compagnie JR East circulait à proximité de la gare de Nobiru sur la ligne Senseki reliant les villes de Sendai et Ishinomaki.

15h16 : Le séisme et le tsunami ont fait au moins 288 morts et 349 disparus, selon un nouveau bilan provisoire établi huit heures après le violent tremblement de terre.

15h06 : La communauté internationale propose son aide au Japon.

15h01 : 48 personnes, dont 23 collégiens, sont portées disparues dans le port d’Ofunato (nord-est).

14h53 : Un tsunami touche les côtes d’Hawaï, qui ont été évacuées pendant la nuit.

14h29 : 200 à 300 corps ont été retrouvés sur une plage de Sendai, au nord-est du pays. La police suppose qu’il s’agit de cadavres de résidents qui ont été piégés par la vague de dix mètres qui a déferlé dans cette zone.

14h10 : La centrale nucléaire de Daiichi (nord-est du pays) est en état d’alerte renforcé à la suite du séisme. Une fuite radioactive est possible si le niveau de l’eau dans un réacteur continue de s’abaisser, indiquent les autorités.

14h00 : Le correspondant du Figaro Régis Arnaud a ressenti le violent tremblement de terre à Tokyo. Il raconte son expérience.

13h56 : Soixante morts et une centaine de disparus sont recensés, annonce la police nationale. Les autorités relève également 241 personnes blessées.

13h50 : Le quai d’Orsay indique qu’«à ce stade», il ne déplore pas de victime française du séisme.

13h10 : Un internaute du Figaro vivant au Japon nous fait part de sa situation à Chiba, à Tokyo.

13h00 : Un navire transportant une centaine de personnes a notamment été emporté par le tsunami. Le bateau appartient à une entreprise de construction navale du port d’Ishinomaki.

 

10H44 – Chili – Une alerte au tsunami est déclenchée sur le littoral chilien.

10H39 – Solidarité – Le président Nicolas Sarkozy adresse « le soutien et la solidarité » de la France au Japon. Il se dit prêt à « répondre à toutes les éventuelles sollicitations que le Japon voudrait lui adresser pour faire face à cette tragédie ».

10H20 – Polynésie française -Une cellule de pré-alerte au tsunami est mise en place. La Polynésie française n’est pas passée en phase d’alerte, mais les autorités tentent d’évaluer si les îles du Pacifique Sud peuvent être touchées par un tsunami, avec quelle puissance et à quelle heure.

10H17 – « Dégâts énormes – La police n’était pas en mesure de confirmer immédiatement le bilan de 19 morts. « Les dégâts sont tellement énormes qu’il va nous falloir du temps pour rassembler les chiffres ».

10H10 – Aide russe – La Russie propose son aide au Japon.

10H06 – 19 MORTS RECENSES, SELON UN BILAN TROIS HEURES APRES LE SEISME – Il s’agit d’un bilan des médias.

10H05 – Evacuations – Les habitants des zones côtières d’Hawaï sont en train d’être évacués. « Nous avons environ quatre heures pour faire évacuer le littoral », a déclaré un responsable des situations d’urgence. Aux Philippines, les autorités ordonnent aux habitants de la côte Pacifique d’évacuer les zones côtières et de gagner « l’intérieur des terres ».

10H00 – LE SEISME EST LE PLUS VIOLENT JAMAIS ENREGISTRE AU JAPON – L’agence de météorologie japonaise a estimé sa magnitude à 8,8.

09H58 – Réplique – Une réplique de 6,7 s’est produite en mer, au large de la région de Tokyo.Dégâts massifs

09H50 – « S’accrocher » – Nous avons été secoués si violemment qu’il fallait s’accrocher pour ne pas tomber », témoigne une responsable de la municipalité de Kurihara. « Nous ne pouvions pas nous échapper de l’immeuble parce que les secousses n’arrêtaient pas de se succéder ».

09hh40- 19 morts, selon les médias locaux.
Ce tremblement de terre, le plus violent dans l’archipel nippon depuis 140 ans, a provoqué au moins six décès dans la préfecture de Fukushima, au nord de la capitale, Tokyo et une autre personne est morte dans la préfecture orientale de Tochigi, indiquent les médias.
Un hôtel s’est effondré dans la ville de Sendai, à 300 km au nord-est de Tokyo, et plusieurs personnes sont probablement ensevelies sous les décombres.

09H35 – « Dégâts considérables » – Le gouvernement annonce « des dégâts considérables » et dit faire de son mieux pour coordonner les secours et opérations de sauvetage.

09H24 – 4 MORTS – Un bilan provisoire fait état de quatre morts et d’une dizaine de disparus. Dans la préfecture de Chiba, près de Tokyo, un homme de 77 ans a été tué par l’écroulement d’un mur de pierres et une vieille dame ensevelie sous les décombres d’un toit, dans la préfecture d’Ibaraki.

- 09H12 – « Jusqu’à Pékin » – La secousse a été ressentie jusqu’à Pékin, à 2.500 kilomètres à l’Ouest, selon des témoignages. Des employés travaillant dans des tours de la capitale chinoise racontent sur des sites de conversation en ligne avoir ressenti la secousse, mais ils ne font pas état de blessés.

- 09H10 – Alerte au tsunami – Une alerte au tsunami a été émise pour pratiquement toutes les côtes du Pacifique, y compris celles de l’Australie et de l’Amérique du Sud, a annoncé le centre américain de surveillance des tsunamis.

- 09H08 – Forces navales – Des navires des forces navales d’autodéfense sont en route vers la zone de Miyagi, violemment touchée par le séisme. Le gouverneur de la préfecture de Miyagi a demandé au gouvernement central l’envoi de l’armée de terre et le ministère de la Défense a fait décoller huit chasseurs pour constater les dégâts, selon les médias.

- 09H05 – Raffinerie en feu – Vaste incendie dans une raffinerie d’ichihara, près de Tokyo, complexe industriel géré par la compagnie pétrolière nippone Cosmo Oil.

09H00 – VAGUE DE 10 METRES – Un tsunami de 10 mètres a déferlé ce matin sur les côtes de Sendai, au nord-est du pays, après le très violent séisme de magnitude 8,9.

AFP_______________________

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

 

 

www.actu-maroc.com

Commentaires