En Ethiopie, un groupe dissident revendique l’enlèvement de plusieurs étrangers

En Ethiopie, un groupe dissident revendique l’enlèvement de plusieurs étrangers

303
0
PARTAGER

« Les ressortissants européens ont été tués par les soldats éthiopiens qui les accompagnaient », déclare le mouvement Arduf. Selon les rebelles, le combat aurait commencé par une attaque des militaires éthiopiens contre une de leurs patrouilles.

Pourtant, la version d’une des victimes blessées dans le combat diffère. Selon elle, le groupe dormait dans des huttes en haut du volcan Erta Ale quand vers 3 heures du matin les attaquants ont fait irruption. A peine les touristes étaient sortis de leurs logements qu’on leur tirait dessus avec des fusils AK47. Les rescapés ont organisé leur évacuation seuls. Ils ont descendu le volcan à pied pendant plus de 12 heures, portant des brancards de fortune pour retrouver les secours éthiopiens le lendemain matin seulement.

L’Arduf était déjà à l’origine d’un kidnapping de touristes en 2007. Les otages avaient été relâchés au bout de 13 jours en Erythrée. D’ordinaire, il n’est pas dans l’usage des rebelles de pratiquer des assassinats sommaires. En Afar, il se murmure toujours que les agresseurs viennent d’Erythrée. Quant au gouvernement éthiopien, il ne commente pas ces revendications.

 

rfi.fr__________________

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

 

 

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

 

Commentaires