En Italie, Silvio Berlusconi acquitté dans l’affaire Mediatrade

En Italie, Silvio Berlusconi acquitté dans l’affaire Mediatrade

85
0
PARTAGER

La justice italienne a décidé de ne pas juger Silvio Berlusconi dans l’affaire Mediatrade. Le président du Conseil italien était soupçonné de fraude fiscale et abus de confiance, mais le juge des audiences préliminaires de Milan a estimé que le preuves contre lui n’étaient pas suffisantes. L’affaire est loin d’être close et elle touche malgré tout le chef du gouvernement italien.

Silvio Berlusconi est le seul des douze suspects de l’affaire Mediatrade à ne pas être jugé. Son fils Piersilvio, ainsi que Fedele Confalonieri, respectivement vice-président et président de Madiaset seront, eux, jugés, aux côtés de neuf autres personnes.

Au centre de cette affaire se trouve donc Mediaset, l’empire télévisuel de la famille Berlusconi. Une société du groupe, Mediatrade, a acheté des droits télévisés à des sociétés américaines; ce qui aurait donné lieu à des surfacturations, au début des années 2000. C’est de cette manière qu’une caisse noire aurait été constituée.

Selon l’acte d’accusation, cité par le quotidien italien Repubblica, la fraude fiscale atteint 8 millions d’euros dans le cadre de cette affaire. Silvio Berlusconi avait l’air satisfait à la sortie de l’audience, mais un de ses avocats a regretté l’inculpation de son fils Piersilvio.

D’autres procès attendent le Cavaliere : il est jugé pour corruption de témoin dans l’affaire Mills et pour recours à la prostitution de mineure et abus de pouvoir, dans le scandale sexuel Rubygate.

 

rfi.fr________________

 

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

 

 

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

 

Commentaires