En Syrie, Bachar el-Assad annonce une consultation en vu d’une nouvelle Constitution

En Syrie, Bachar el-Assad annonce une consultation en vu d’une nouvelle Constitution

263
0
PARTAGER

Un an après le début du soulèvement contre son régime et quelque 6 000 morts plus tard, Bachar el-Assad continue à jouer la carotte et le bâton. Tandis que les chars d’assaut quadrillent le pays, il se déclare prêt à sacrifier la primauté de son parti Baas pour ouvrir le jeu politique à d’autres formations.

Il promet aussi de restreindre à deux le nombre des mandats présidentiels successifs autorisés. A l’avenir, le président de la République serait même élu directement par le peuple. Ce qui n’a pas été son cas puisqu’il a hérité du pouvoir et fauteuil présidentiel de son père, le général Hafez el-Assad.

Ces promesses de démocratisation, Bachar el-Assad les a déjà faites à plusieurs reprises sans jamais convaincre l’opposition syrienne. Et aujourd’hui, celle-ci est entrée dans la résistance armée pour faire face à la répression mais aussi pour obtenir la fin du régime et le départ du clan Assad.

Mais Bachar el-Assad reste sourd aux revendications de son opposition mais aussi aux craintes de tous ceux, à l’intérieur comme à l’extérieur de la Syrie, qui craignent une déflagration confessionnelle dans le pays et dans la région. La Syrie dérape dans la guerre civile. Mais c’est une réforme de la Constitution de 1973 que Bachar el-Assad veut soumettre à référendum.

 

rfi.fr________

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

 

 

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

 

Commentaires