En vidéo : Le moment de l’agression du ministre Nabil Ben Abdellah

En vidéo : Le moment de l’agression du ministre Nabil Ben Abdellah

1472
0
PARTAGER

 

Le dernier incident en date s’est produit en fin de semaine dernière dans la localité d’Assa Zag situé au sud du pays, quand, au cours d’un meeting de son parti, le PPS, le ministre de l’habitat et secrétaire général de cette formation a reçu une pierre à la tête qui lui a causé une blessure, fort heureusement sans grande gravité.

Quelques jours auparavant, son collègue du même parti, Houssein El Ouardi, ministre de la santé dont beaucoup de conflits l’opposent à des professionnels du secteur, a été pris à partie par des pharmaciens dans l’enceinte du parlement , ce qui lui vaut aujourd’hui, sur instructions royales , d’être accompagné dans ses déplacements d’agents de sécurité.

Dans le même ordre d’idées, le premier ministre Abdelilah Benkirane, bénéficie également d’une sécurité rapprochée depuis qu’il a été bloqué et vilipendé dans une grande artère de la capitale par des diplômés chômeurs qui lui reprochent d’ignorer leur situation et qui l’ont menacé d’aller plus loin s’il lui arrivait par malheur de se trouver sur leur chemin, après avoir tenté d’escalader vainement les murs de son domicile dont l’emplacement est connu au centre-ville de Rabat.
Ces incidents à répétition ont de quoi susciter des inquiétudes d’autant plus que la tension sociale est perceptible au sein de la population en raison de la dégradation des conditions de vie et son renchérissement.

Si l’on devait prendre la décision de doter les ministres les plus exposés à la colère des citoyens, ils seraient nombreux à devoir en bénéficier car outre le premier ministre, on devrait trouver également celui de l’habitat, celui de l’intérieur, celle de la famille, celui de l’économie et des finances, celui de l’emploi bien entendu, sans oublier à un degré moindre des walis ainsi que des gouverneurs tenus pour responsables également de certains problèmes dont souffre une partie de la population. Voilà donc une nouvelle niche pour les sociétés en charge de la sécurité.

En vidéo : Le moment de l’agression du ministre Nabil Ben Abdellah

Arrestation de 2 jeunes impliqués dans l’agression de Benabdella

Deux individus soupçonnés d’être impliqués dans l’agression du ministre de l’habitat et secrétaire général du parti du progrès et du socialisme (PPS), Nabil Benabdellah, ont été arrêtés ce lundi matin, a rapporté ce dernier. Quant aux 2 autres agresseurs, ils sont toujours recherchés par les forces de l’ordre.

Pour rappel, cette attaque a eu lieu hier dimanche 19 janvier à Assa, où Nabil Benabdellah a été victime de jets de pierre en marge d’un meeting politique avec les jeunes de la province. Violemment touché au visage, ce dernier s’est rendu aux urgences d’Agadir, ses blessures au niveau du front ayant nécessité 7 points de sutures. Si les motifs de l’agression divergent encore, ce type d’attaque se multiplie de manière inquiétante dans le Royaume, après celle des chômeurs contre le chef du gouvernement Abdelillah Benkirane, et l’agression commise par 3 pharmaciens au sein du Parlement contre le ministre de la Santé Houssein El Ouardi.

Jali Nouri pour actu-maroc.com ____________________

Commentaires