PARTAGER
Le chanteur à succès Saad Lamjarrad peut se remettre à respirer et espérer une issue prochaine favorable pour pouvoir quitter la prison de Fleury Mérogis en région parisienne en attendant son jugement suite à une plainte pour viol aggravé sur une jeune fille qui, depuis le début de cette affaire n’a jamais donné son accord pour une confrontation qui serait favorable au chanteur marocain.
La position de la jeune femme, Laura Prioul qui lui aurait été dictée par de supposés commanditaires tout comme le présumé viol,  et qui lui a toujours fait prétendre ne pas être en mesure psychologiquement d’assister à une confrontation, ne tient plus pour la justice puisqu’elle a reçu une convocation par le palais de justice de Paris lui demandant de s’y présenter ce jeudi, sans préciser s’il s’agissait de cette fameuse et très attendue confrontation.
Une chose est sûre, tout porte à croire que le juge a enfin décidé d’accélérer ses investigations pour compléter l’enquête et organiser cette rencontre qui lèvera le voile sur plusieurs points encore obscurs de cette affaire. Le chanteur pourrait bénéficier alors de la liberté provisoire qu’il ne cesse de réclamer mais sans résultat

Commentaires