Essaouira: Hommage posthume à l’artiste peintre Benhila Regraguia

Essaouira: Hommage posthume à l’artiste peintre Benhila Regraguia

360
0
PARTAGER

Cette manifestation culturelle a concocté un programme d’activités artistiques riche et varié comportant une exposition de l’artiste Fatima-Zahra Lakouihi, un colloque autour du thème « Benhila: parcours d’une femme et parcours d’une artiste », une exposition des tableaux de la défunte Regraguia Benhila, ses photos et ses écrits qui ont relaté sa vie artistique, ainsi que la projection des films documentaires sur son travail socioculturel.

Les participants à cette manifestation, initiée par l’Association « Initiative et développement » en collaboration avec la Province d’Essaouira, la Délégation Provinciale de la Culture, l’Association Essaouira Mogador, la Galerie Marsam, entres autres, ont recommandé la nécessité de préserver la mémoire de la défunte et l’exploitation de sa résidence à Lahrarta comme musée digne de cette qualité pour garder ses traces notamment ses tableaux, photos, écrits, documents audiovisuels et ses projets inachevés.

L’authentique artiste peintre, Regraguia Benhila née à Essaouira en 1940, est décédée dans la nuit du lundi 9 novembre 2009, à l’âge de 69 ans, suite à une longue maladie dans son atelier à Douar Lamsasa dans la Commune rurale de Lahrarta à la région d’Essaouira.

Artiste singulière et libre, la défunte a été connue pour son parcours original et ses sensibles contributions sociales et culturelles, en plus de ses actions pour l’esprit du dialogue interculturel.

Sur son parcours artistique, Abdelkader Mana, anthropologue, a confié qu’elle était une « artiste autodidacte et ce n’est que tardivement, en 1988 qu’elle a commencé à produire ses premières esquisses si caractéristiques par leur univers labyrinthique et tourmenté aux thématiques extravagantes et aux couleurs chatoyantes où s’expriment son imaginaire, sa féminité et sa forte personnalité ».

« La peinture de Benhila est d’une générosité exubérante et d’une grande fraîcheur, celle du ciel et de la mer. Elle peint l’aube à la fois étrange et belle lorsque les brouillards de la nuit font danser la lumière du jour. Elle peint le ciel de la fertilité quand le jour enfante la nuit », a-t-il ajouté.

De son côté, Ali Zameharir, président de l’Association « Initiative et développement » souligne que « Regraguia, Figure de prou de la création au féminin, a marqué l’histoire de l’art marocain d’une empreinte profonde grâce à ses Âœuvres inédites ».

Pour sa part, Youssef Boussen, acteur culturel et associatif, a révélé que « Regraguia a légué un immense travail, bien recherché et très créatif. Elle est parmi les grandes figures de la peinture marocaine. Son Âœuvre est partie intégrante du patrimoine national non seulement dans le domaine de la peinture, des arts plastiques mais du point de vue de notre culture visuelle en général ».

Créée en avril 2008, l’Association Initiative et Développement est une association d’intérêt général basée à Essaouira qui intervient dans les domaines de l’éducation, de la culture, de l’environnement et du social.

Commentaires