Essaouira: Une rentrée scolaire 2011-2012 sous le signe de la continuité

Essaouira: Une rentrée scolaire 2011-2012 sous le signe de la continuité

150
0
PARTAGER

-Par Abdessamad MOUTEI-

Les mesures prises pour encourager la scolarisation et lutter contre l’abandon scolaire commencent à donner des résultats probants dans toutes les communes de la province comme en témoigne le nombre importants d’inscrits à l’école primaire, au collège et au lycée, a affirmé le délégué provincial de l’éducation nationale à Essaouira, M. Mustapha Adri.

Dans un entretien à la MAP, M. Adri , a indiqué que plus de 82.850 élèves devront reprendre le chemin des classes dans 190 établissements scolaires. « Les mesures prises au niveau de la délégation ont permis l’enregistrement de plus de 10.360 nouveaux élèves dans les écoles primaires dont 4.960 filles », a-t-il précisé, soulignant que les bourses d’études et la mise en place d’internats scolaires ont également contribué à la réalisation de ces résultats. Il a ajouté que quelque 5.245 bourses d’étude seront attribuées à des élèves issus de milieux défavorisés à l’occasion de la rentrée 2011-2012.

M. Adri a aussi annoncé l’ouverture de trois écoles dans le milieu rural, deux collèges et cinq lycées, ainsi que par le lancement des travaux de construction de 12 salles de classe dédiées à l’enseignement préscolaire, ajoutant que plusieurs autres établissements ont été remis à neuf et que trois internats ont été ouverts.

Le délégué provincial a expliqué ensuite que les internats représentent un atout déterminant pour la réussite scolaire et l’intégration sociale de nombreux élèves de la province, soulignant que la province dispose de 13 internats.

M. Adri a jugé nécessaire de créer d’autres internats et de mettre à niveau ceux déjà existants afin d’offrir à de nombreux élèves la possibilité de poursuivre leurs études sans contrainte géographique dans un cadre favorable à leur réussite scolaire et à leur épanouissement personnel. Il a aussi indiqué qu’un bon nombre d’établissements scolaires fonctionnent sans le staff administratif, ajoutant que « les besoins en compétence administrative ne cessent de croître tandis que les bons profils manquent de manière criante ».

« Les surveillants généraux, directeurs des établissements et des internats sont en nombre insuffisants en raison de nombreux départs volontaires et à la retraite », a-t-il expliqué.

S’agissant du corps enseignant, le responsable provincial a noté que l’effectif global d’enseignants, tout niveau confondu, a augmenté de 12 pc au cours de la rentrée 2011-2012, soit prêt de 384 enseignants, passant ainsi de 2.105 à 3.489, soulignant que la province a besoin davantage de ressources humains pédagogiques pour éviter les classes surchargées.

MAP_____________

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

 

 

 

 

 

Commentaires