PARTAGER
La police marocaine a démantelé, jeudi, une cellule terroristes composée de huit membres qui s’activaient dans le recrutement de Marocains pour combattre dans les rangs de l' »état islamique ».

Dans le cadre des efforts proactifs visant à mettre en échec les plans terroristes au Maroc, le Bureau central d’investigations judiciaires (BCIJ) relevant de la Direction générale de la surveillance du territoire national a démantelé, jeudi, une cellule terroristes composée de huit membres qui s’activaient dans les villes de Casablanca, Tanger, Salé, Jorf Al Melha et Kelaat des Sraghna, dans le recrutement et l’envoi de Marocains pour combattre dans les rangs de l' »état islamique » en Syrie et en Irak, indique un communiqué du ministère de l’Intérieur.

Les membres de cette cellule ont cautionné l’envoi de dizaines de combattants dans ce foyer de tension, et ce en coordination avec des éléments opérant sur le terrain au niveau de la frontière turco-syrienne en vue de les mobiliser pour exécuter des opérations suicide aux voitures piégées en Irak et en Syrie, précise la même source Ces éléments terroristes adoptent également la stratégie expansionniste des dirigeants de « Daech » et qui vise la constitution d’entités terroristes relevant de cette organisation en s’appuyant sur des combattants marocains parmi ses rangs, et qui ont fait part de leur intention de retourner au Maroc en vue d’attenter à sa sécurité et à sa stabilité, à travers l’exécution d’attaques terroristes ciblée.

Les suspects seront présentés à la justice une fois achevée l’enquête qui se déroule sous la supervision du parquet général compétent, conclut le communiqué.

Commentaires