Etats-Unis : des policiers armés dans les écoles d’une ville du New...

Etats-Unis : des policiers armés dans les écoles d’une ville du New Jersey

321
0
PARTAGER

«La sécurité de nos élèves, de notre personnel et des bâtiments sont de la plus grande importance pour offrir un environnement confortable, qui encourage l’apprentissage et la réussite scolaire», précise le site internet des écoles publiques de la ville située à une heure en voiture de New York. Et pour ce faire, «chaque école de Marlboro aura un policier de Marlboro armé et en uniforme dans ses locaux», explique la note. Une mesure en forme de réponse directe au drame de Sandy Hook, l’école du Connecticut où vingt enfants ont perdu la vie. Les survivants, eux, reprendront les cours jeudi dans un nouvel établissement remis à neuf, dans la ville voisine de Monroe.

Un exemple de victoire de la NRA sur Obama

«C’est une idée merveilleuse», félicite une mère de famille de Marlboro, Lor Ann Gillis Coyne, tandis qu’une autre, Linda McCann Jeffers, dénonce «un non sens». Cette dernière rappelant que des gardes armés n’avaient pas empêché la tragédie de Columbine en avril 1999 ou de Virginia Tech en avril 2007. Dans la société américaine, l’opinion est tout aussi partagée. Si la NRA ne cesse son lobby, le débat anime jusqu’au Congrès: après les difficiles négociations sur le «mur budgétaire» le week-end dernier, l’encadrement de la détention d’armes et les modalités de protection des écoles sont les prochains défis de Barack Obama face aux républicains.

Le président des Etats-Unis ne cautionne pas la solution des policiers armés dans les écoles et a nommé son vice-président Joe Biden à la tête d’un groupe de travail chargé de formuler des propositions avant la fin janvier quant à la détention d’armes. En parallèle, une brochette de stars américaines, de Jennifer Aniston à Steve Carell en passant par Cameron Diaz, ont appelé dans une brève vidéo leurs concitoyens à «demander un programme» politique pour mettre fin aux fusillades aux Etats-Unis.

Dans la crainte d’une interdiction, les ventes d’armes ont bondi aux Etats-Unis ces derniers jours. A Marlboro, la mesure est présentée comme «temporaire». Les policiers devront rester trois mois, «le temps que soient menées des discussions pour améliorer la sécurité», assure le site des écoles publiques de la ville.

 

 

______________ACTU-MAROC.COM

 

Commentaires