Etats-Unis: le Jamaïcain « Dudus », baron présumé de la drogue, plaide coupable

Etats-Unis: le Jamaïcain « Dudus », baron présumé de la drogue, plaide coupable

195
0
PARTAGER

« Dudus » dont la traque en juin dernier avait provoqué des dizaines de morts sur l’île caribéenne, a également plaidé coupable de « rackett organisé avec usage d’armes dangereuses », a déclaré le procureur de New York Preet Bharara.
« Pendant près de vingt ans, Christophe Coke a dirigé de manière impitoyable une entreprise criminelle reposant sur la peur, l’usage de la force et l’intimidation pour assurer ses trafics de drogue et d’armes », a ajouté le magistrat dans un communiqué.
« Il a impunément fait passer de la drogue et des armes entre la Jamaïque et les Etats-Unis. Son plaider-coupable d’aujourd’hui marque une conclusion bienvenue dans cet affreux chapitre de l’histoire criminelle ».

 

L’association de malfaiteurs est passible de 20 ans de prison et d’une amende maximale de 250.000 dollars ou de « deux fois supérieurs aux gains criminels amassés », a précisé le ministère de la Justice.
Le tribunal de New York doit rendre son jugement le 8 décembre.

En juin dernier, le narcotrafiquant avait, dans un premier temps, plaidé non coupable de « trafic de marijuana et de cocaïne et de trafic illégal d’armes ».

A la tête du principal gang de trafiquants de drogue de Jamaïque, les « Shower Posse », Coke est considéré comme un marchand de mort par Washington, mais aussi comme un bienfaiteur et un « parrain » dans les bidonvilles de Kingston, une des capitales les plus violentes au monde.

Les enquêteurs américains estiment que les innombrables guerres de gangs dans lesquelles ont été impliqués les « Shower Posse » ont fait des milliers de morts depuis les années 90.

La traque du narcotrafiquant présumé par les autorités jamaïcaines avait provoqué de violents affrontements fin mai à Kingston entre police et armée d’un côté, et affidés de « Dudus » de l’autre, qui avaient fait au moins 73 morts civils, obligeant le gouvernement à proclamer l’état d’urgence.

AFP_______________________

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

 

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

 

Commentaires