Etats-Unis: les adversaires républicains d’Obama prennent le contrôle de la Chambre

Etats-Unis: les adversaires républicains d’Obama prennent le contrôle de la Chambre

298
0
PARTAGER

La cérémonie commencera à 12H00 (16H00 GMT) avec la prestation de serment des membres de la nouvelle Chambre, suivie d’un vote sans suspense sur l’élection de John Boehner comme nouveau président de la Chambre. Ce dernier succédera à la démocrate Nancy Pelosi, en place depuis 2007.

 

Les républicains de la Chambre, qui ont engrangé 63 sièges supplémentaires, ont promis de couper dans les dépenses publiques et de réduire la taille du gouvernement fédéral.

Ils comptent également tenter d’obtenir l’abrogation de la réforme phare du président Obama sur la couverture santé. Un vote aura lieu dès la semaine prochaine sur ce texte. Mais tout vote en faveur de l’abrogation de la loi adoptée en mars 2010 se heurtera à l’opposition du Sénat où les démocrates ont gardé la majorité et au veto du président Obama.

Mardi, le républicain Eric Cantor, qui s’apprête à prendre ses fonctions de chef de la majorité à la Chambre, a assuré à la presse que son parti proposerait chaque semaine un projet de loi de réduction des dépenses.

Même le Pentagone devra faire des efforts, a-t-il assuré. Cette semaine, les républicains ont proposé un projet de loi pour réduire les dépenses de fonctionnement du Congrès, une baisse de 5% pour économiser environ 35 millions de dollars.

En outre, les républicains de la commission de la Surveillance et de la Réforme du Gouvernement ont prévu nombre d’auditions afin d’examiner les actions du gouvernement fédéral sur des sujets comme Wikileaks, la corruption en Afghanistan, la sécurité alimentaire ou encore la régulation étatique.

De son côté, le président Obama a mis en garde les républicains mardi à bord de l’avion qui le ramenait de son séjour de fin d’année à Hawaii, en les priant d’attendre 2012 « pour faire campagne ». « Je suis assez sûr qu’ils vont comprendre que notre tâche est de gouverner et de réussir à créer des emplois pour les Américains et à créer une économie compétitive pour le XXIe siècle, pour la génération actuelle et celle qui la suivra », a lancé M. Obama.

AFP

Commentaires