Etats-Unis : un prisonnier « oublié » devrait recevoir une indemnisation conséquente

Etats-Unis : un prisonnier « oublié » devrait recevoir une indemnisation conséquente

176
0
PARTAGER

Avec notre correspondant à Washington, Jean-Louis Pourtet

Stephen Slevin avait été arrêté en août 2005 pour conduite en état d’ivresse et recel de voiture volée. Comme il souffrait de maladie mentale, il avait été placé en isolement en attendant son procès. Mais il n’avait jamais été inculpé et avait été pratiquement oublié dans son cachot.

Sa santé s’était sérieusement détériorée, sans que cela ne préoccupe outre mesure ses geôliers à qui il avait dit pourtant qu’il avait besoin de soins psychologiques. Il avait perdu du poids, développé des escarres, et son état mental s’était aggravé du fait de sa solitude.

En mai 2007, il avait finalement été transféré dans un hôpital psychiatrique où sa santé s’était améliorée. Mais après deux semaines de traitement, il avait été renvoyé dans sa prison et de nouveau isolé, sans toujours avoir été jugé. Le mois suivant, les charges contre lui avaient été retirées et il avait été libéré. Il avait alors intenté un procès aux autorités du comté pour violation de ses droits civiques. Son avocat a souligné qu’il souffrait de dépression depuis son incarcération.

Le jury a compati à ses difficultés en lui attribuant 22 millions de dollars en dommages et intérêts. Le comté qui se défend d’avoir maltraité Stephen Slevin et entend interjeter appel avait offert 2 millions.

rfi.fr_____________________

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

 

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

 

Commentaires