Etats-Unis : un sans-abri millionnaire meurt de froid

Etats-Unis : un sans-abri millionnaire meurt de froid

330
0
PARTAGER

Le corps de Timothy Henry Gray, mort d’hypothermie un peu après Noël a été retrouvé par des enfants sous un pont de chemin de fer dans le Wyoming, comme le relate NBC News. Son identification a permis de découvrir que c’était un petit-neveu d’Huguette Clark, une vieille femme de 104 ans aussi riche que discrète, décédée le 4 mai 2011.

Depuis la mort d’Huguette Clark, une armée d’avocats tentaient de retrouver ses 19 descendants pour répartir son héritage estimé à 400 millions d’euros. Tous avaient jusqu’ici été retrouvés, à l’exception de Timothy Clark. Ce dernier n’ayant ni femme, ni enfant, les 18 autres descendants devraient se répartir cette somme colossale.

Château, diamants et toile de maître…

Huguette Clark, âgée de 104 ans au moment de sa mort, n’était autre que le fille du célèbre William Clark, une figure historique du Nouveau Monde, roi du cuivre et Sénateur, qui fut à l’époque l’un des hommes les plus riches des Etats-Unis. Plusieurs objets de la vieille femme avaient déjà été vendus avant sa mort. Et leurs prix donnent littéralement le vertige : 6 millions de dollars pour un Stradivarius de 1709, 15 millions de dollars pour un énorme diamant de 9 carats, 7 millions pour une émeraude, plus de 23 millions pour un Renoir intitulé «Dans les roses»…

Sur le plan immobilier, Huguette Clark possédait aussi un château dans le Connecticut  composé de 22 pièces, 9 chambres, 9 salles de bain, 11 cheminées, mis en vente pour près de 20 millions de dollars chez Christie’s, un vaste domaine en Californie estimé à 100 millions de dollars et un gigantesque appartement  à New York avec vue sur Central Park, de … 42 pièces et 1393 m2 de superficie !

Bataille juridique pour l’héritage

Autant de demeures que Timothy Clark ne verra donc jamais. Pour les 18 autres héritiers, qui connaissaient à peine Huguette Clark, l’avenir au contraire s’annonce radieux. A moins que… Une guerre juridique est engagée depuis quelques mois. Un deuxième testament établi en 2005 ne mentionne en effet aucun membre de la famille et divise sa succession entre ses employés, nourrice, filleule, avocat, comptable, hôpital, médecin et musée. Certains ont même déjà touché leur part du gâteau, à l’instar de son infirmière engagée dans les années 90, qui roule en Bentley et possède plusieurs maisons…

 

 

______________ACTU-MAROC.COM

 

Commentaires