PARTAGER

Né et a grandi à Rabat, de parents marocains. Tayeb Jebbouj est un pur passionné depuis son tout jeune âge par la radio et tout ce qui est médias. Il écoutait souvent la radio étant petit et s’était juré qu’un jour il serait cette voix qui sort de la petite boite posée dans leur cuisine. Aujourd’hui, nous l’avons rencontré et il s’est livré à notre joural pour être encore plus proche de ses auditeurs qui se comptent par milliers sur la célébre chaine HIT RADIO.

 

Comment entre-t-on et devient-on une valeur sûre de l’effectif de l’antenne sur Hit Radio?

Il faut tout d’abord être un grand passionné des émissions de la radio et en ce qui me concerne, J’ai fait deux écoles de radio à Casablanca où j’ai été formé par les plus grands, Imad Kotbi, Fatima Ait El Hadj ou encore Laurent Georges. Je les remercie d’ailleurs pour leur patience a mon égard car je nétais pas quelqu’un de facile à gérer.
Concernant mes debuts, j’ai commencé en tant que stagiaire, je touchais un peu à tous les départements de la radio, je voulais tout apprendre tout savoir.
Grâce à la confiance de mes superieurs et surtout mon chef d’antenne, et grâce aussi au soutien de quelques collègues, j’ai pu décrocher une place dans la grille de la radio, entre 3h et 6h du matin.
C’est en Juin 2014 que j’intègre officiellement l’équipe Hit Radio en tant qu’animateur, présentateur et réalisateur.

Quelles sont les deux ou trois qualités essentielles à posséder pour travailler dans une radio musicale ?

Hit Radio n’est pas une radio qui croit vraiment en tout ce qui est diplomation. C’est le genre d’établissement où on croit plus en les capacités et en la passion de chaque personne ayant envie de pratiquer le métier d’animateur. Biensur, pour devenir une valeur sure de l’effectif c’est simple : il faut avant tout être passionné, professionnel dans l’âme, rigoureux, et bien garder la tête sur les épaules et les pieds sur terre.

Il faut surtout se battre jusqu’au bout pour montrer qu’on mérite sa place. Et, croyez moi, ça finit par payer.

Comment sont les rapports avec les animateurs ayant acquis le statut de vedette, y a -t-il concurrence ou émulation ?

La concurrence au sein d’une même équipe est une épée à double tranchant. Cela peut avoir un effet négatif sur le résultat commun. Mais en même temps, ça fait en sorte que chacun de nous donne le maximum de lui même.

Le format musical actuel de « Hit Radio » est-il un atout ou un frein pour son développement futur?

Concernant le format de Hit Radio, les chiffres parleront pour moi ! Nos taux d’audience et notre cible augmentent à chaque vague. Cela prouve que c’est tout sauf un frein au développement futur. La preuve, nous sommes en train de conquerir l’Afrique avec notre format musical, ça plait à tout le monde. Donc c’est un veritable atout.

Les études d’audience accorde une nette progression toujours constante à Hit Radio, n’a-telle pas déjà atteint ses limites?

A Hit Radio, on ne connait pas de limites en ce qui concerne nos audiences. La progression est notre objectif sur chaque vague. Nous travaillons avec acharnement avec toute l’équipe afin de satisfaire tous nos auditeurs. Chose qui se repercute sur nos chiffres. Et ce n’est que pur bonheur.

Pensez-vous que la très forte visibilité de l’animateur « Momo » sur les réseaux sociaux et dans les médias est-elle positive ou négative, surtout quand il s’agit de questions personnelles ?

Concernant Momo, lui, et lui seul sait comment gérer sa notoriété et sa vie personnelle. Il a sa propre vision des choses, comme nous avons tous nos propres opinions.

En ce qui me concerne je ne pense pas que sortir sa vie personnelle à l’antenne ou sur les réseaux sociaux avec une telle notoriété puisse être une bonne idée. On appelle ça « vie privée » car ça doit le rester. La dévoiler serait un manque de respect envers nos proches et notre entourage qui partage cette vie privée.

Où en est le projet de lancement de la webradio sous le label « Hit Radio » et quels sont ses objectifs ? 

Les webradios Hit radio ont deja vu le jour y a longtemps. Nous comptons deja 10 Web Radios sous le label Hit Radio, il y en a pour tous les styles, tous les gouts. De la web radio 100% Mgharba, à la 100% french en passant par 100% cover ou encore 100% dancefloor.

 

Commentaires