Evaluation, harmonisation et éligibilité aux financements européens à l’ordre du jour de...

Evaluation, harmonisation et éligibilité aux financements européens à l’ordre du jour de la première session de la commission de suivi des professionnels

191
0
PARTAGER

Selon la Fédération de la Pêche Maritime et de l’Aquaculture (FPMA), cette première réunion de la commission de suivi du partenariat entre les professionnels des deux pays, doit examiner un important ordre du jour avec, en tête, les possibilités d’accès des sociétés mixtes aux subventions et autres financements prévus pour le secteur par Bruxelles ainsi que l’harmonisation des réglementations et procédures régissant les exportations des produits de la mer du Maroc vers l’Union Européenne.

La fédération des professionnels marocains, qui avait initié le partenariat il y a à peine un mois à Tanger, précise que la commission de suivi à Algesiras doit également procéder à l’évaluation des actions menées depuis le 22 janvier et celles à mener pour consolider leur position dans le cadre des négociations Maroc-UE, vu l’importance de l’impact de l’accord du partenariat entre le Royaume et l’UE dans le domaine de la pêche et le développement de leur relation d’affaires.

La rencontre de Tanger avait été l’occasion pour la FPMA et les principales organisations professionnelles espagnoles de remettre sur le tapis les différents volets de la coopération en matière de pêche et de signer une convention instituant un partenariat dynamique et une commission mixte de suivi pour veiller à la mise en Âœuvre des actions arrêtées en commun en faveur de la promotion d’une coopération mutuellement avantageuse sur l’ensemble des filières tout en veillant à la préservation et à la pérennité des ressources halieutiques, note la même source.

Les professionnels, conscients des défis pressants auxquels le secteur fait face, se sont mobilisés pour relever ces défis, note la FPMA, qui signale qu’en deux mois, le partenariat a commencé à prendre forme.

En effet, la première rencontre à Tanger, le 22 janvier, a été l’occasion pour mettre en place un cadre de travail et un programme d’action sanctionnés par la signature d’une convention et la constitution d’une commission de suivi. Moins de deux semaines plus tard, la partie espagnole organisait une seconde réunion à Algésiras pour exprimer son adhésion totale au nouveau partenariat et sa volonté de travailler en parfait accord avec la FPMA pour le développement du secteur.

L’annonce de la première réunion de la commission de suivi (4 mars prochain), démontre que des deux côtés du détroit de Gibraltar, on est décidé à mettre en œuvre, dans les plus brefs délais, les mesures et les moyens nécessaires pour un développement réel du secteur et une exploitation responsable des ressources dans l’intérêt des deux pays, relève la même source.

 

____________

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

 

Commentaires