Examen à Algésiras des moyens de renforcer la coopération Maroc-UE dans le...

Examen à Algésiras des moyens de renforcer la coopération Maroc-UE dans le domaine de la pêche maritime

198
0
PARTAGER

Lors de cette réunion, qui s’inscrit dans le cadre des recommandations de la première réunion des professionnels de pêche maritime, tenue janvier dernier à Tanger, les membres de la commission se sont félicités de la reconduction de l’accord de pêche entre le Maroc et l’UE pour une durée de 4 ans et du protocole lié à cet accord pour une année selon les mêmes conditions de 2007.

Les membres de cette commission, composée de six professionnels de chaque partie, ont relevé l’importance de la reconduction de cet accord dans le renforcement des relations de partenariat et de coopération entre le Maroc et l’UE et de l’augmentation des volumes des échanges commerciaux entre les deux parties.

Intervenant à cette occasion, le président de la Fédération de la pêche maritime et de l’aquaculture (FPMA), Omar Akouri, a affirmé que cette rencontre constitue une mise en œuvre de l’action de la commission des professionnels de la pêche maroco-espagnole, couronnée par la reconduction de l’accord de pêche entre le Maroc et l’UE, et une occasion pour évaluer et examiner les actions menées et celles à mener pour consolider ce partenariat.

Cette réunion vise notamment à examiner le protocole des professionnels comprenant des points techniques relatifs à la mise en œuvre de l’accord de partenariat dans l’intérêt commun de l’UE et du Maroc, outre l’amendement des règles et lois européennes pour faciliter l’accès des exportations marocaines au marché européen, a-t-il ajouté.

Après avoir salué l’action de cette commission, M. Akouri a relevé que plusieurs pays européens ont exprimé leur volonté d’adhérer à cet accord, dont la Suède, les Pays-Bas, et la Pologne, ce qui constitue un « succès économique et politique pour le Maroc  » .

De son côté, le vice-président de l’association espagnole de pêche, Pedro Maza Fernandez a indiqué que cette commission se penchera sur l’examen du protocole lié à l’accord de partenariat entre le Maroc et l’UE déterminant les conditions d’accès des navires communautaires aux zones de pêche marocaines et la contribution de l’UE dans le renforcement du secteur de pêche au Maroc.

D’autre part, il a indiqué que la commission mènera une étude globale d’évaluation du partenariat entre le Maroc et l’UE dans le domaine de la pêche qui devra montrer les intérêts communs en la matière.

Il a relevé, à cet effet, que les professionnels espagnols sont conscients de l’intérêt que revêt ce partenariat pour les deux parties et en faveur de l’extension des zones de pêche au Maroc à côté de la mise en place des infrastructures dédiées à ce secteur.

Pour sa part, Javier Garat Perez, membre de la fédération espagnole de pêche, a souligné que cette étude qui présentera un bilan chiffré du partenariat maroco-européen en vue de convaincre les décideurs de l’intérêt de la reconduction de cet accord parfaitement en liaison avec la création d’emplois, de l’augmentation des trafics dans les ports et les industries de transformation.

M. Perez a qualifié d' »historique » la reconduction de l’accord de pêche entre le Maroc et l’UE, qui contribuera certainement au renforcement des relations économiques bilatérales.

Pour le vice président de la FPMA, Youssef Benjelloun, l’année prochaine sera décisive pour les professionnels marocains et espagnols en vue de coordonner les efforts et consolider l’accord de pêche.

Et d’ajouter que la commission poursuivra ses travaux pour faire pression sur les décideurs en faveur de la promotion d’une coopération mutuellement avantageuse, examiner le protocole de l’accord de partenariat, alléger les procédures d’exportations vers l’Union européenne et entamer la création des sociétés mixtes maroco-européennes spécialisées dans ce domaines.

Le Maroc et l’Union Européenne se sont mis d’accord pour reconduire l’accord de partenariat de pêche, en vigueur depuis mars 2007, pour une durée de 4 ans jusqu’en 2015.

En parallèle, les deux parties ont également paraphé le nouveau protocole de pêche lié à l’Accord qui permet de gérer l’accès des navires communautaires aux pêcheries marocaines et la contribution de l’UE pour le soutien du secteur de la Pêche au Maroc.

 

__________

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

 

Commentaires