Examen à Rabat du projet de création de l’Université euro-méditerranéenne à Fès

Examen à Rabat du projet de création de l’Université euro-méditerranéenne à Fès

200
0
PARTAGER

Cette université contribuera de façon significative au développement de la mobilité des chercheurs et des étudiants et au partage des expériences et expertises des deux rives de la méditerranée.

Elle a également pour objectif de créer un espace pour l’enseignement, la recherche, le développement technologique et l’innovation, dédié aux questions du développement intégré dans la zone euro-méditerranéenne, et défini dans le cadre du processus de Barcelone.

Elle vise aussi le développement d’un espace numérique ouvert pour les rencontres et l’échange entre les milieux académiques et la société civile, en vue de renforcer le dialogue interculturel et de promouvoir le partenariat social, culturel et humain, ainsi que de développer un espace commun jouissant de la sécurité et la stabilité.

La création de cette université a également pour objectif de doter la région d’opportunités d’études universitaires dans un contexte multiculturel, en se basant sur un réseau d’universités et de centres de recherche existant dans la zone euro-méditerranéenne, en vue de contribuer à la promotion du dialogue et de l’échange interculturel et de mettre à profit les énergies humaines.

Dans une déclaration à la MAP, M. Akhchichen a indiqué que « les dernières retouches sont en train d’être apportées à la création de l’Université euro-méditerranéenne à Fes, projet sur lequel nous travaillons depuis deux ans et demi, en accord avec nos partenaires dans l’UE ».

L’objectif derrière la création de cette université, est de donner un sens au programme ambitieux de l’Union Pour la Méditerranée, qui se veut un nouveau jalon pour les deux rives de la méditerranée, a souligné M. Akchichen.

De même et dans le cadre des relations exceptionnelles unissant le Maroc et l’Union européenne, il sera procédé à la création d’un réseau devant regrouper les acteurs des universités marocaines et des universités des pays de la rive sud de la méditerranée, a-t-il ajouté.

Pour sa part, Mme Rodi Kratsa-Tsagaropoulou a indiqué que le Maroc, qui jouit du statut de partenaire stratégique de l’Europe, poursuit ses efforts visant la réalisation du progrès économique et social et les réformes institutionnelles qui lui permettront de bénéficier des perspectives du partenariat euro- méditerranéen.

Elle s’est dite convaincue que le Maroc sera capable de relever les différents défis et d’assumer pleinement toutes ses responsabilités.

 

MAP_____________________

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

 

Commentaires