Maison A la une Exploration pétrolière: 1,52 milliard de dirhams à investir cette année

Exploration pétrolière: 1,52 milliard de dirhams à investir cette année

947
0
PARTAGER

1,52 milliard de dirhams. C’est le montant que devront consentir, cette année, les opérateurs de la prospection pétrolière au Maroc, dont 51 millions prévus par l’Office national des hydrocarbures du Maroc (Onhym), en progression par rapport à 2017 (1,27 milliard de dirhams). Ces investissements concerneront un programme d’acquisitions sismiques s’étalant sur 2.230 km 2D et 10.595 km² 3D ainsi que le forage de 6 puits, dont 1 offshore, précise l’Office dans un communiqué suite à la tenue de la 14e session de son Conseil d’administration.

En 2017, la recherche d’hydrocarbures a couvert une superficie totale de 170.002,72 km² et comptait 22 permis en onshore, 77 permis en offshore, 3 autorisations de reconnaissance dont 1 en offshore et 9 concessions d’exploitation. L’année 2017 s’est également caractérisée par le forage de 6 puits dont trois se sont avérés positifs ainsi que la signature de 5 nouveaux accords pétroliers et deux contrats de reconnaissance.

Pour rappel, les investissements engagés au Maroc depuis 2000 dans la recherche d’hydrocarbures se sont élevés à 25 milliards de dirhams, dont 96% consentis par les partenaires de l’Office. Des partenaires dont le nombre s’est hissé à 21 à fin décembre 2017. «L’Onhym a redoublé d’efforts pour, d’une part, maintenir et développer ses partenariats existants en conformité avec leurs engagements contractuels, et d’autre part, pour attirer de nouvelles compagnies et continuer à dynamiser la reconnaissance et l’évaluation du potentiel des bassins sédimentaires marocains. Des efforts qui interviennent dans un contexte particulier d’évolution du secteur énergétique mondial avec l’impact de la baisse du cours du pétrole sur les investissements et le développement des projets d’exploration et de production des hydrocarbures», déclare l’Onhym.

Concernant la recherche minière, les travaux ont porté sur 43 objectifs, en 2017, situés dans les zones les plus prometteuses du pays. Les travaux propres de l’Onhym ont concerné 31 objectifs dont 12 pour les métaux précieux, 8 pour les métaux de base et l’uranium, 3 pour les roches et minéraux industriels, 7 pour la reconnaissance minière et un projet spécial (géothermie), détaille l’Office. Les travaux en partenariat, quant à eux, ont concerné 12 objectifs dont 4 pour les métaux précieux, 6 pour les métaux de base et 2 pour les roches et minéraux industriels.

Par ailleurs, les livraisons de gaz naturel ont connu une légère augmentation de 0,9% en 2017 grâce à l’augmentation de la consommation de l’OCP. Le volume ayant transité par le Gazoduc Maghreb Europe (GME) s’est élevé à 7,93 milliards normo mètres cubes (NM3) contre 9,01 milliards en 2016, enregistrant ainsi une baisse de 12% due à la réduction des consommations des clients européens notamment les espagnols Sagane et Transgas. Le chiffre d’affaires global généré par la vente des hydrocarbures (gaz naturel et condensât) a enregistré, en revanche, une augmentation de 13,2% par rapport à 2016, passant de 99,24 millions de dirhams à 112,3 millions.

Commentaires