PARTAGER

Une femme a été tuée et une autre blessée après une explosion à l’origine inconnue survenue dans la nuit de mardi à mercredi dans le deuxième aéroport international d’Istanbul, Sabiha Gökçen, ont rapporté plusieurs médias turcs mercredi.

Zehra Yamaç, agent d’entretien âgée de 30 ans, est morte des suites de blessures reçues à la tête lors de l’explosion survenue sur le tarmac du deuxième aéroport de la mégalopole turque, ont rapporté les chaînes d’information CNN-Türk et NTV.

L’une de ses collègues a été blessée à la main au cours de l’incident et a été hospitalisée, ont ajouté les médias turcs. « Une explosion dont les causes sont encore inconnues est survenue à 02H05 (01H05 en Belgique) dans l’aire de stationnement des avions », a indiqué dans un communiqué la compagnie aérienne Pegasus Airlines.

Les deux femmes se trouvaient dans un avion de la compagnie proche du site de l’explosion lorsqu’elles ont été blessées, a ajouté Pegasus. D’importants effectifs policiers et des pompiers ont été dépêchés sur place, selon l’agence de presse progouvernementale Anatolie. L’aéroport Sabiha Gökçen, nommé d’après la première pilote turque et qui propose des vols domestiques et internationaux, est le second aéroport d’Istanbul, derrière l’aérorport international Atatürk, situé lui sur la rive européenne de la ville.

L’aéroport Sabiha Gökçen, où opèrent de nombreuses compagnies à bas prix, est détenu par la Malaysian Airports Holding. « Nous travaillons très étroitement avec le gouvernement turc et nos homologues pour aider l’enquête et nous attendons leur rapport officiel », a déclaré Dato’ Azmi Murad, directeur exécutif de l’aéroport Sabiha Gökçen, dans un communiqué.

Commentaires