Explosions de Brazzaville : 75 enfants encore portés disparus

Explosions de Brazzaville : 75 enfants encore portés disparus

315
0
PARTAGER

« J’ai marché beaucoup, vraiment, jusqu’au site. J’ai cherché partout et je n’ai pas vu mon enfant ». Jeune mère de 32 ans, Fatoumata, qui habitait à quelques encâblures du camp des blindés où un dépôt de munitions a explosé le 4 mars 2012, a perdu de vue son petit garçon de neuf ans depuis ce jour.

Elle n’est pas seule dans ce cas. Le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) a enregistré beaucoup de demandes de recherche d’enfants. Arlette Mayama, assistante de protection au CICR : « 98 enfants. Ce sont les demandes de recherche. C’est notre travail de retrouver les enfants pour les rendre à leurs parents. Alors en ce qui concerne les 98 enfants qui sont recherchés, nous avons réussi à en trouver 23. Et nous continuons encore nos recherches ».

« Il n’est pas exclu que certains enfants recherchés soient sous les décombres dans la zone du sinistre », a estimé Bernard Metraux, chef de mission du CICR. Ces décombres vont être fouillés davantage par les experts qui ont entamé la deuxième phase de dépollution depuis ce lundi 2 avril.

Pour retrouver les enfants portés disparus, le CICR appelle à la collaboration de tous : « Si les gens détiennent encore les enfants dans les maisons et s’ils refusent de les déposer dans les crèches, il sera aussi difficile à notre niveau de faire comme il se doit notre travail ». Cet organisme a pu localiser et identifier 69 autres enfants, dont 57 ont retrouvé leurs parents.

rfi.fr_____________

 

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

 

 

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

 

Commentaires