Flash-news : Trente en un du « 12 mars 2014

Flash-news : Trente en un du « 12 mars 2014

505
0
PARTAGER

Une nouvelle loi sur la corruption est au Parlement. Un projet de loi concernant l’Instance nationale de la probité et de la prévention de la corruption est actuellement au Parlement afin d’être validé. Il consiste à améliorer et à donner plus de pouvoirs et de libertés à l’actuel Instance consultative de la prévention de la corruption (ICPC). La mise en place de cette loi intervient après la mise en garde du Conseil de l’Europe vis-à-vis du retard du Maroc dans la lutte contre la corruption. Cette loi devrait d’abord servir à effectuer des contrôles sur la corruption dans des secteurs particuliers avant de s’étendre progressivement à des secteurs plus larges. Des plus grandes ressources humaines et financières devront donc être mises à dispositions afin d’améliorer la lutte contre la corruption au Maroc. La nouvelle instance aura probablement une plus grande liberté d’accès à toutes les informations présentes dans n’importe quelles institutions (Cour des comptes, Inspection générale des finances, Inspection générale de l’administration territoriale). Ces informations pourront également être obtenues d’une manière légale. Afriquinfos

Maroc-Qatar: Ouverture à Rabat des travaux de la 5è Haute commission mixte. Les travaux de la 5è Haute commission mixte maroco-qatarie ont débuté, mardi à Rabat, sous la co-présidence du chef du gouvernement marocain Abdelilah Benkirane et du Premier ministre et ministre de l’Intérieur qatari, Cheikh Abdallah Ben Nasser Ben Khalifa Al Thani. Cette session sera marquée par la tenue de plusieurs réunions sectorielles entre les ministres des deux pays et par la signature de plusieurs conventions de partenariat dans différents domaines. La Haute commission mixte maroco-qatarie, créée en vertu de l’accord signé entre les gouvernements des deux pays le 19 juin 1996 à Rabat, constitue l’un des principaux instruments de concertation fructueuse et de dialogue constructif entre le Maroc et le Qatar. Le Maroc et le Qatar sont liés, depuis 1975, par près de 45 accords couvrant plusieurs domaines touchant les secteurs é conomique, commercial, juridique et judiciaire, culturel, scientifique et technique. Par ailleurs, le ministre marocain de l’Industrie, du Commerce, de l’Investissement et de l’Economie numérique, Moulay Hafid ElAlamy, et le ministre qatari de l’Economie et du commerce, Ahmed Bin Jassem bin Mohammed Al Thani se sont entretenus mardi à Rabat sur les mécanismes de coopération et de partenariat susceptibles de booster les échanges entre les deux pays et explor é de nouveaux horizons dans les domaines du commerce, de l’industrie et des investissements. Maghrebemergent

Sahel: Le Maroc prend part à une session de la Cen-Sad. Le Maroc participera, mercredi et jeudi, à Khartoum (Soudan), aux travaux de la 20e session du Conseil exécutif de la Cen-Sad, la communauté des Etats sahélo-sahariens, une organisation internationale créée en 1998 par 28 pays africains de la région. C’est la ministre déléguée aux Affaires étrangères, M’Barka Bouaida, qui prendra la parole au nom du royaume, a appris mardi Le360 de source gouvernementale. La ministre rejoindra, mercredi, Khartoum en provenance de la Slovénie où elle doit participer, mardi, à la 3e édition du séminaire sur l’Initiative maroco-espagnole pour la médiation en Méditerranée. La participation du Maroc à la 20e session du Conseil exécutif de la Cen-Sad intervient dans une conjoncture marquée par la récente tournée entreprise par le roi Mohammed VI dans quatre pays africains (Mali, Côte d’Ivoire, Guinée et Gabon). Lors de cette tournée africaine, le souverain a plaidé pour le développement du continent noir, sa stabilité politique et la mise en oeuvre d’une stratégie de coopération intégrée sud-sud. Le 360

Economie

Du pétrole exploitable au large de Tarfaya? Des travaux de prospection menés au large des côtes de Tarfaya ont confirmé l’existence de réserves de pétrole. De plus amples informations sur l’exploitation de ces réserves devraient être fournies d’ici le second trimestre 2014. La société anglo-turque Genel Energy annonce que des travaux de prospection menés depuis le mois de janvier au niveau du forage Juby Maritime 1, situé au large de Tarfaya, ont confirmé l’existence de pétrole. Un rapport de Genel Energy, daté du 6 mars « confirme la présence de pétrole dans les couches du jurassique supérieur ». « Nous avons commencé notre premier forage offshore en janvier 2014. Actuellement, nous sommes à une profondeur de 3.100 mètres au niveau du puits Cap Juby. Il nous reste 600 mètres à percer pour atteindre notre profondeur cible. Pour l’instant, nous avons pu confirmer la présence de pétrole dans cette zone », a déclaré la compagnie à l’occasion de la présentation de ses résultats financiers préliminaires au titre de l’année 2013. Il s’agit donc de confirmation et non de découverte, car Esso avait détecté de possibles réserves à cet endroit en 1968. Reste désormais la question de l’exploitation de ces gisements, estimés à quelque 70 millions de barils par Cairn Energy, compagnie écossaise qui participe conjointement aux travaux au large de Tarfaya. Les travaux de forage se poursuivent. Sur son site, Genel Energy affirme espérer des résultats d’ici le second trimestre 2014. Cette annonce fait suite à plusieurs autres du même genre, comme celles des compagnies Fastnet et Kosmos Energy, qui exploitent le puits Eagle près d’Agadir et qui avaient estimé son potentiel pétrolier à 360 millions de barils de pétrole. Souvent, ces annonces sont utilisées par les opérateurs pour lever de l’argent sur les places financières.  h24info

Lydec investit plus de 3,1 MMDH dans le Grand Casablanca en 2014. Le budget d’investissement de la Lydec, gestionnaire délégué de la distribution d’eau et d’électricité à Casablanca, devra s’élever à plus de 3,1 milliards de dirhams (MMDH) en 2014. Ce budget est en hausse de 42 pc par rapport à celui de 2013, ont annoncé des responsables de la société. Ce budget en forte croissance représente un supplément de financement de près de 1 MMDH et inclut les besoins identifiés dans le cadre du plan d’actions prioritaires de proximité établi en concertation avec les autorités publiques, ont précisé les responsables lors du séminaire annuel des médias organisé le weekend à El Jadida. Les investissements de l’année dernière (environ 2,2 MMDH) ont concerné, à près de 60 pc, le métier de l’assainissement portant principalement sur des programmes d’infrastructures, notamment ceux liés aux grands projets de collecte et de traitement des eaux usées, dont le projet de l’intercepteur de dépollution de la côte Est de Casablanca « Système antipollution Est » (SAP) avec un investissement de 1,4 MMDH. Les métiers de l’électricité et d’éclairage public ont nécessité des investissements de 507 MDH, de l’eau 342 MDH et de l’assainissement liquide 1,309 MMDH, ont-ils précisé.  Menara

Internet 4G: ce que gagnera l’économie marocaine. L’internet 4G, un luxe? La réponse est non, si on se fie à l’étude, « Le déploiement de la téléphonie mobile de 4ème génération au Maroc : Opportunités et défis », dédiée à cette technologie et élaborée par la Direction des études et des prévisions financières (DEPF), relevant du ministère de l’Economie et des Finances. Attendues pour 2015, les premières licences 4G suscitent déjà bien des convoitises. Maroc Telecom est déjà dans la course aux équipements. Inwi multiplie les annonces dans ce sens. Mais concrètement, que permet cette technologie? Les avantages en quelques points. Cette technologie permettra d’opérer un changement dans l’activité économique en favorisant l’innovation dans les services aux entreprises via l’usage de solutions collaboratives, notamment le Machine to machine (M2M), leur permettant d’être plus performantes et plus productives. Mise à part l’augmentation du chiffre d’affaires des opérateurs du secteur après la baisse de 4,1% enregistrée entre 2011 et 2012, la 4G renforcera la croissance et la compétitivité de l’économie à travers une meilleure implémentation de l’économie mobile. Cette technologie est au bénéfice de l’entreprise. Elle améliore sa productivité et renforce la mobilité et la virtualisation de son espace de travail. Et pour cause, elle favorise l’usage important de la data mobile et ouvrirait également l’accès aux nouveaux usages du numérique, notamment les téléchargements de multimédias haute définition, la visiophonie…de façon fluide et en situation de mobilité. La croissance rapide du nombre d’internautes marocains, stimulée par la 4G, boosterait le marché intérieur pour les entrepreneurs du Net.

 Par ailleurs, l’adoption de la 4G augmenterait l’utilité que les particuliers retirent de l’usage des services sur internet, depuis l’utilisation de moteurs de recherche au e-shopping et à l’e-gov, en passant par la consommation de médias et l’accès à l’information.  h24info

Le CCG souligne l’attractivité du Maroc pour les investissements étrangers. Le Maroc, de par sa législation et sa stabilité, est parmi les pays arabes qui drainent le plus d’investissements étrangers, a affirmé le secrétaire général du Centre d’arbitrage commercial du Conseil de coopération du Golfe, Ahmed Najm. Le Royaume du Maroc a entrepris une série de réformes législatives et introduit à son arsenal juridique une batterie de mesures incitatives à l’investissement en particulier dans le domaine du tourisme, a indiqué M. Najm dans un communiqué en perspective du colloque international sur le thème «Investissement et médiation» qui sera organisé les 25 et 26 avril à Rabat. Il a également souligné que le Maroc a placé la promotion des investissements notamment étrangers au centre de sa politique économique en optant pour une approche qui s’appuie sur un cadre législatif et réglementaire incitatif à l’entreprise et à l’entrepreneuriat. Le Maroc constitue aussi une plateforme commerciale qui permet l’accès à un marché de plus d’un milliard de consommateurs à la faveur des accords de libre-échange qu’il a conclus avec l’Union européenne, les Etats-Unis, la Turquie et certains pays arabes, a-t-il ajouté. M. Najm a, en outre, affirmé que le volume des investissements des pays du Golfe au Maroc rendent nécessaire la présence du Centre d’arbitrage commercial du CCG dans le Royaume, notant qu’il est tout à fait naturel que le Centre soit présent là où existent les investissements des Etats membres.   Libe.ma

Social

L’organisateur du braquage sur un fourgon blindé à Tanger identifié. La police marocaine a découvert le nom d’un des organisateurs du braquage spectaculaire qui avait eu lieu à Tanger le 24 février dernier. Il s’agirait d’Hassan Balghi, un ressortissant marocain établit en Belgique. Cet individu est classé comme étant un « homme très dangereux ». Il avait notamment été condamné à 10 ans de prison pour braquage et violence envers les forces de l’ordre en Belgique en 2002. La police marocaine a demandé à Interpol de lancer un mandat d’arrêt international contre Hassan Balghi. Il est recherché pour le braquage d’un camion de convoyeurs de fonds, ayant blessé un employé de l’entreprise de transport de fonds et le vol d’une importante somme d’argent (environ 6 millions de dirhams).  Afriquinfos

Des observateurs américains visitent les prisons marocaines. Une mission d’experts US, en visite au Maroc, a effectué du 24 février au 5 mars des visites de terrain dans quatre centres pénitenciers et tenu des rencontres avec les responsables de la Délégation générale de l’administration pénitentiaire et de la réinsertion. Selon un communiqué de la Délégation générale de l’administration pénitentiaire et de la réinsertion, cité par l’agence MAP, cette visite des observateurs US s’inscrit dans le cadre de la coopération établie entre le Royaume et les Etats Unis dans le domaine pénitentiaire, elle a été marquée par la mise en place d’un programme de coopération et la finalisation d’un plan d’action détaillé pour les trois années à venir, précisant que ce programme est axé autour de l’identification des preuves criminelles, la classification, la gestion des crises et l’insertion. La mission d’experts américains était composée de Judith Mc Clintock, responsable chargée du Moyen Orient au Bureau de l’application des lois et de la lutte contre les stupéfiants à l’étranger (Bureau of International Narcotics and Law Enforcement Affairs – INL) et de Stlworthy Donald et Kenneth Braz, consultants dans le domaine pénitentiaire.  Le Mag

Maroc : les femmes manifestent pour la liberté sexuelle et l’avortement. Bien que le Parlement marocain ait supprimé l’alinéa 2 de l’article 475 du code pénal permettant à un violeur d’épouser sa victime, les Marocaines libérales n’ont pas dit leur dernier mot. Les plus féministes d’entre elles entendent manifester mercredi prochain devant le Parlement, à Rabat, pour réclamer leurs libertés sexuelles et le droit à l’avortement. Malgré la modernité qu’affiche le Maroc, la base du pays est conservatrice et ces sujets sont tabous. Le sit-in du 12 mars est à l’initiative de la section locale d’Amnesty international. L’ONG, qui a salué l’abrogation de l’alinéa 2 de l’article 475, milite pour le retrait d’un tas d’autres articles du code pénal : le 488 qui définit le viol, le 487 qui ne reconnaît pas le viol comme par un homme sur son épouse, le 488 qui répartit les victimes de viol entre les vierges et celles qui ne le sont pas au moment de l’agression, le 490 qui prévoit des peines d’emprisonnement d’un mois à un an contre toute relation sexuelle consentie en dehors du cadre du mariage et le 496 qui précise que quiconque cache une femme mariée « qui se dérobe à l’autorité à laquelle est légalement soumise » est passible d’une peine d’une à cinq années d’emprisonnement et d’une amende. Le ministre de la Justice et des Libertés a répondu à l’appel d’Amnesty International. Ce dimanche, lors d’une conférence organisée par le ministère de la Solidarité et de la Femme, Mostafa Ramid a promis de « nouveaux amendements des textes juridiques afin de garantir une meilleure protection des droits des femmes », rapporte Yabiladi. Et d’ajouter : « La porte est toujours ouverte à des modifications et révisions ».  Afrik.com

L’Anapec dit oui aux non bacheliers. Comment baisser le taux de chômage? C’est le principal souci du gouvernement. Un souci exprimé par Abdeslam Seddiki, ministre de l’emploi et des affaires sociales, qui a indiqué que le gouvernement se lance le défi de réduire le taux de chômage à 8% à l’horizon 2016 contre environ 9,3% actuellement alors qu’il était de 12% en 2012. A priori, cet engagement semble déjà périlleux puisque le taux de chômage a quand même stagné au niveau des 9% pendant une bonne période ! Le ministre a également précisé qu’il ressort d’une étude récemment menée afin d’anticiper les besoins du marché, que certains secteurs créeront, dans les années à venir, 100 000 postes d’emploi. Il a aussi saisi cette occasion pour annoncer la création, au cours de l’année prochaine, de l’Observatoire national de l’emploi que son département abritera. Un établissement qui sera chargé d’élaborer une vision appropriée au secteur et adapter la formation dispensée dans les universités au marché de l’emploi. A propos de l’ANAPEC, M. Seddiki, qui a préféré improviser à l’issue de son allocution, a révélé que son ministère projette de faire de cette agence une destination de tout Marocain à la recherche d’un emploi. Selon lui, l’agence ne reçoit que les 20% titulaires du baccalauréat au moment où les 80%, qui ne disposent pas de ce diplôme, sont livrés à leur sort. Et dans l’ensemble, ce sont 180 000 étudiants qui sont annuellement à la recherche d’emploi. A son tour, Soumiya Benkhaldoun, qui était de la partie, a annoncé qu’une agence nationale destinée à l’évaluation de l’enseignement supérieur verra bientôt le jour.  Ajourdhui.ma

Près de Sebta : Près de 2 tonnes de haschich saisies. Après l’annonce des autorités françaises selon laquelle une tonne et demie de haschich en provenance du Maroc avait été saisie le weekend dernier dans la banlieue de Paris, les autorités espagnoles ont, à leur tour, annoncé lundi soir avoir saisi 62 paquets contenant plus de 1,8 tonnes de haschich rejetés sur une plage de l’enclave de Sebta. Les policiers effectuaient une tournée de routine quand ils ont remarqué plusieurs paquets sur la plage de Calamocarro sur laquelle ils ont ramassé 57 paquets, sans oublier 5 autres qui flottaient près de la côte. Chaque paquet contenait environ 30 kg de drogue. La police a déclaré ignorer la provenance de ce hashich. Selon les autorités espagnoles, près de 325,5 tonnes de haschich ont été saisies en 2012. Un chiffre qui représente 74% du total des saisies effectuées en Europe.  Aufaitmaroc

Les communes réclament plus de moyens. L’Association Marocaine des Présidents des Conseils Communaux a appelé, lundi, à garantir aux communes les moyens à même de leur permettre de contribuer à la mise en place d’un système juridique à la hauteur des défis dont elles sont appelées à relever, en appui à la décentralisation. L’association, qui présentait son projet de plan d’action pour 2014/2015 lors de la 3ème session de son conseil d’administration tenue à Salé, considère que la consolidation du processus de décentralisation passe inéluctablement par l’amélioration de l’environnement de travail des communes, ainsi que de leur rendement au vu des attentes des citoyens, en plus de l’accompagnement des initiatives communales tendant à consacrer le principe de démocratie participative, à mobiliser les compétences et à renforcer leurs capacités. Le projet de plan d’action, qui devrait être adopté ultérieurement, vise à promouvoir la diplomatie communale (parallèle), à soutenir l’action collective des communes, à encourager les groupes d’actions et les réseaux thématiques, à faciliter la communication et l’échange d’expériences et d’expertise entre les communes. Intervenant à cette occasion, le ministre délégué auprès du Chef du gouvernement, chargé de la fonction publique et de la modernisation de l’administration, Mohamed Moubdii, a appelé les collectivités locales à jouer « un rôle fort, responsable et efficace » pour participer à l’édification démocratique, conformément aux dispositions de la nouvelle Constitution.   Menara

Art & Culture

La princesse Lalla Salma élue personnalité féminine la plus inspirante du monde arabe. Comme chaque année, le 8 mars se déroulait la journée mondiale de la femme. A cette occasion,Radio Sawa, station diffusée à Washington, au Maroc, en Jordanie, en Irak, en Égypte, au Liban, au Qatar et dans les Émirats Arabes Unis, a réalisé un sondage afin d’élire la personnalité féminine la plus inspirante du monde arabe de l’année parmi celles qui ont brillé dans leurs domaines respectifs. A l’issus de ce sondage, c’est la princesse Lalla Salma, femme du roi du Maroc Mohammed VI, qui est arrivé en tête. La princesse, déjà élue princesse la plus élégante à la cérémonie d’intronisation du Roi Willem Alexander des Pays-Bas l’année dernière, a obtenu la moitié des vote. Elle devance Dounia Batma, finaliste d’Arab Idol 2012, qui avec 24% des voix termine en seconde position du classement et la bahreinie Maryam Khawaja avec 12% de votes. Pour rappel, lors du précédent sondage c’est la reine Rania de Jordanie qui avait terminé en première position.  Afriquinfos

Un marocain pour représenter le Danemark à l’Eurovision. Le chanteur d’origine marocain Anis Basim Moujahidreprésentera le Danemark à la prochaine édition de l’Eurovision. Cette compétition se déroulera dans son pays, suite au sacre d’Emmelie de Forest en 2013. Les deux demi-finales auront lieu le 6 et le 8 mai 2014, tandis que la finale est prévu pour le 10 mai 2014. Anis Basim Moujahid chantera « Cliché Love Song » lors de l’épreuve. Le chanteur de 21 ans a été découvert au Danemark lors de son passage à l’émission « X Factor ». Il a ensuite sorti deux albums, le premier ayant même remporté un disque d’or. Le Maroc a donc des talents dans la musique. En effet, en 2012, la suédoise d’origine marocaine Lorine Zineb Nora Talhaoui alias Loreen avait remporté l’Eurovision.  Afriquinfos

«Rire solidaire» pour soutenir les enfants en situation précaire. L’association KeepSmiling fait escale à Paris, après le Théâtre Mohammed V à Rabat, pour une nouvelle soirée du «Rire solidaire». Les bénéfices de cette soirée, qui se déroulera à l’Espace Reuilly dans la capitale française, seront dédiés à l’accompagnement d’enfants en situation de rue dans un centre d’accueil du jour, mis en place par l’association à Marrakech. Un plateau d’humoristes du Maroc et d’ailleurs sera réuni pour une soirée riche en surprises avec Bassou, Nabil Doukali, Hamza Filali, Rachid Rafik, Lahcen Lupin, le duo Driss et Mehdi, le duo Odah et Daho, Hugo Tout seul et Candiie… Quant à l’animation, celle-ci sera assurée par Momo de Hit Radio. «À travers cette nouvelle édition en France, nous souhaitons partager avec le public notre engagement pour la cause des enfants en situation de rue. Cet engagement s’est concrétisé par la mise en place de notre dispositif d’accueil de jour et de réinsertion sociale ouvert à Marrakech, que nous souhaitons voir perdurer afin d’ouvrir les portes aux enfants à un avenir meilleur. L’ambition du «Rire solidaire» est de faire de l’humour leur ambassadeur. Ceci est possible grâce au soutien du grand public, de nos partenaires et des humoristes solidaires», souligne Zakaria Belamri, président fondateur de l’association KeepSmiling. Rappelant qu’il s’agit de la sixième soirée du «Rire solidaire» et la quatrième à Paris. À travers les cinq éditions précédentes, KeepSmiling a pu rassembler autour de ses projets en moyenne 750 convives par édition (allant jusqu’à 1 300 spectateurs lors de la première édition marocaine).  Le Matin

Livremoi.ma souhaite rendre la littérature accessible à tous. marocaine a soif de culture, et est prête à investir dans les livres. En 2009, Matthieu Malan décide d’ouvrir une librairie en ligne avec des millions de références littéraires: livremoi.ma. Pour cet ancien responsable e-banking, l’avenir du livre est sur Internet, même si les vraies librairies restent essentielles. Livremoi.ma table sur la complémentarité des deux supports. “L’accès à la culture, c’est une question d’offre et de demande. Il suffit de mettre plus de livres à disposition des gens et ils s’y intéresseront”, explique Matthieu Malan. Dans le top des ventes cette année, on trouve les livres de coaching, bien-être, et la littérature jeunesse. Mais les librairies marocaines offrent seulement une infime partie des références existantes en ce qui concerne les livres francophones. Pas toujours facile de dénicher la perle rare dans l’une des trois ou quatre librairies de Casablanca. Alors que les cartes de paiement sur Internet commencent à apparaître au Maroc en 2009, Matthieu Malan voit l’opportunité de lancer une start-up. C’est aussi le début du E-commerce. Grâce à Internet, cet amoureux des livres y voit une réelle opportunité. Livremoi.ma est un site de E-commerce sur le même modèle qu’Amazon, mais uniquement spécialisé dans les livres. “Dans une librairie type Fnac, on peut trouver 200 000 références, alors que l’on peut absolument tout trouver sur Internet”, affirme-t-il. Aujourd’hui, tous les éditeurs francophones sont référencés sur livremoi.ma.   lnt

La galerie marocaine « L’Atelier 21″ participe à la foire de Art Dubaï, du 19 au 22 mars. La galerie marocaine « L’Atelier 21″ prend part, du 19 au 22 mars à Dubaï, à la 8-ème édition de la foire « Art Dubai », permettant à un public, largement constitué de professionnels, de se faire une idée de la situation des arts plastiques au Maroc. La présence de cette galerie à cet événement sera également l’occasion pour les visiteurs de « mesurer le degré de créativité et le talent des peintres et artistes contemporains marocains », indique dans un communiqué cette galerie qui a fait de la promotion des artistes marocains à l’étranger l’un de ses principaux objectifs. Les 30.000 visiteurs attendus à cette 8ème édition de Art Dubai auront, ainsi, un aperçu de la vitalité des arts plastiques au Maroc, poursuit L’Atelier 21, l’unique galerie marocaine à être sélectionnée pour participer à cette foire. A travers cette participation, la galerie « ambitionne de montrer d’une part la vigueur des arts plastiques au Maroc et, d’autre part, de conquérir de nouveaux marchés pour les plasticiens marocains », précise-t-on. Cette nouvelle édition de la foire confirme la réputation de l’événement, en ce sens que plus de 80 galeries, représentant 36 pays, y participent, couvrant des territoires aussi différents que l’Amérique du Nord, l’Europe, l’Australie, l’Asie, l’Afrique, le Proche et le Moyen-Orient. Art Dubaï est la plus grande foire d’art contemporain du monde arabe et a réussi, au terme de sept éditions, à créer une plateforme internationale, attirant ce qui compte de mieux en matière d’institutions muséales, de commissaires d’expositions, de critiques d’art et de collectionneurs, rappelle cette source, ajoutant que cet événement « est le plus important rendez-vous des arts plastiques dans le monde arabe ». Auparavant, l’Atelier 21 avait participé à la 12ème édition de Art Paris qui s’est déroulée, du 17 au 22 mars 2010 au Grand Palais de la capitale française, mais également à la 5ème et 6ème éditions de Art Dubaï, qui se sont tenues, respectivement en 2011 et 2012 au Madinat Jumeirah.   MAP

Sport

Pas de miracle pour Arsenal. Battu à Londres lors de l’aller (0-2), Arsenal a été éliminé dès les 8es de finale de la Ligue des champions par le Bayern Munich qui a été sérieux au retour (1-1). Müller a manqué un penalty en fin de match. Devant l’Allianz Arena, il y a un signal lumineux indiquant : «Il n’y aura pas de miracle ici». Arsenal l’a appris à ses dépens. Il n’avait de toute façon que 3% de chances d’éliminer le Bayern Munich après avoir perdu son match à domicile lors des 8es de finale aller (0-2). Mais pour cela, il savait ce qu’il devait faire : presser très haut dès l’entame de match et marquer très rapidement. Clairement, les Londoniens n’ont pas réussi leur pari. Ils n’ont jamais eu le ballon (30% de possession) et ont mis 56 minutes pour trouver la faille (1-1). Déjà buteur face à son ancienne équipe l’année dernière, Podolski a remis ça, non sans avoir poussé Lahm sur la prise de balle. Un but de toute façon inutile puisque les Bavarois avaient déjà trouvé le chemin des filets deux minutes auparavant, Schweinsteiger ayant bénéficié d’un superbe travail de Ribéry… Être solide derrière était le troisième objectif des Gunners. Et le troisième qu’ils n’ont pas atteint, malgré un bon match de Mertesacker. Privés de Szczesny (suspendu), Gibbs, Walcott, Wilshere, Monreal, Ramsey, Sanogo, Diaby (blessés), Miyaichi (non inscrit), ils ont aussi vu Özil sortir à la pause (ischios). Pas un mal, vu sa piètre performance (58% de passes réussies seulement). S’ils sont invaincus en Allemagne depuis 2006 et qu’Oxlade-Chamberlain a été très bon, ils n’ont donc jamais fait illusion sur le terrain de l’Allianz Arena. Etirés dans tous les sens par les orientations de jeu d’un Thiago Alcantara encore impressionnant, les hommes de Wenger ont encore pris une petite leçon de la part du tenant du titre (qui sera privé de Dante lors du quart aller pour cause de suspension). Un Bayern pourtant façonné par Guardiola sans Rafinha, Kroos ou encore Müller (qui a manqué un penalty de nouveau concédé par Koscielny en fin de match).  L’Equipe

En colère, les Ultras du Raja Casablanca se rebellent. Les Green Boys, supporters du club marocain du Raja Casablanca, finaliste de la dernière coupe du monde des clubs, sont très déçu des résultats actuels de leur équipe (le Raja a été éliminé de la ligue des champions africaine). Ces supporters, qui ont pour marque de fabrique d’être torse nu pendant les matchs vont donc mener, pour faire savoir leur mécontentement, une action jamais menée depuis la création de ce groupe. Pour tirer la sonnette d’alarme, ils vont boycotter la Curva Sud, tribune des Ultras, lors du match en retard de la 16ème journée de championnat RCA-OCK. Les joueurs du Raja devront donc se reprendre sous peine de jouer dans des tribunes sans ambiance ou même pire, vides.  Afriquinfos

7ème édition de l’Ultra Marathon International de Ouarzazate, le 16 mars. La 7ème édition de l’Ultra Marathon International de Ouarzazate « Porte du désert » sera organisée, le 16 mars, sous le signe « Le sport et la nature au service du tourisme ». Organisée par l’Association des marathoniens de Ouarzazate en collaboration avec le Conseil municipal de la ville, la province et la délégation provincial du ministère de la Jeunesse et des sports, cette édition verra la participation de près de 1.000 coureurs de 11 pays, dont le Kenya, la France, la Suisse, la Belgique, l’Italie, les Etats-Unis, la Grande Bretagne, l’Allemagne et le Maroc. Parmi les athlètes marocains attendus lors de cette compétition, figurent Rachid Elmorabity, tenant du titre de l’Oman Désert Marathon et Taoufik Allam, vainqueur du Zayed Charity Marathon 2014, ainsi que Aziza Raji, vainqueur du dernier Oman Désert Marathon (Catégorie féminine) et Boubker Abdelkarim, vainqueur du Marathon d’Athènes (édition 2011). L’édition 2014 de l’Ultra Marathon International de Ouarzazate sera marquée par la présence du double champion du monde et médaillé d’argent aux Jeux Olympiques, Jaouad Gharib, en tant qu’invité d’honneur. L’Ultra Marathon International de Ouarzazate est une compétition ouverte à tous les amoureux de la nature et des courses à pied, soulignent les organisateurs, faisant savoir que c’est dans cet esprit de partage qu’ils ont choisi de créer cette année une course pour enfants, une initiative qui vise à leur transmettre les valeurs de sport et de compétition. Cet évènement accueille année après année un nombre croissant de participants des quatre coins du monde.  MAP

Le 15km de Bouskoura démarre le 23 mars. Entre 4.000 et 5.000 participants sont attendus le dimanche 23 mars pour la 4e édition du 15km de Bouskoura. La société d’équipements sportifs Planet Sport organise la quatrième édition des « 15km de Bouskoura », le 23 mars sous le thème « le sport au service de l’environnement » . Cette course, qui rentre dans le cadre de la protection de la nature, de la passion du sport et du dépassement de soi-même, verra la participation de plus de 20 nationalités étrangères. Entre 4.000 et 5.000 participants sont attendus à cet événement. « Plus de 2600 athlètes se sont inscrits pour le moment, dont 800 étrangers. Cette course regroupe le plus grand nombre de participants après le marathon international de Marrakech qui bénéficie d’un plus grand budget que le nôtre », déclare Hicham Abourizk, directeur général de Planet Sport lors d’une conférence de presse lundi. Un budget total d’un million deux cent mille dirhams sera consacré cette année à la compétition. « La particularité de cette édition sera la mise en place d’une épreuve de Trail de 25 km pour les passionnés de la course à pied, mais également l’envoi instantané du chrono du participant par SMS juste après son arrivée, ainsi que la disponibilité de la vidéo des coureurs sur le site », précise Said Belallam, directeur de la course.   h24info

Boussoufa & Co. deviennent seuls leaders. Le Lokomotiv Moscou, où évolue l’international marocain Mbark Boussoufa, a bien entamé la reprise du championnat russe en s’imposant (2-1) face à Krylia Sovetov. Profitant du faux pas de Zenit St. Petersburg, les coéquipiers de Boussoufa qui ont pris le dessus sur FK Krylia Sovetov lors de cette 20e journée, se retrouvent désormais seuls en tête du classement de la Russian Premier League (D1 Russie) avec 43 points à leurs actif, soit deux point d’avance sur leur poursuivant direct, le Zenit. Aligné d’emblée, Boussoufa a été remplacé par Magomed Ozdoyev après 59 minutes de jeu. Les buts du Lokomotiv ont été inscrits par Maicon Marques (18e) et Magomed Ozdoyev (77e), alors que Dragun a réduit le score pour les visiteurs à trois minutes de la fin.   Mountakhab

International

Ukraine : le parlement local déclare la Crimée «indépendante». Un pas de plus vers le rattachement à la Russie. Ce lundi, le parlement régional de Crimée a adopté une déclaration d’indépendance : 78 des 81 députés de la péninsule autonome du sud de l’Ukraine ont voté en faveur du texte. La Russie, provocante, a réagi favorablement en jugeant cette déclaration «absolument légale». Pour Moscou, «une déclaration unilatérale d’indépendance d’une partie d’un Etat ne violait aucune norme du droit international». Les forces russes contrôlent désormais les points stratégiques de la péninsule ukrainienne, le «Premier ministre» de Crimée, Serguiï Axionov, s’est autoproclamé «chef des armées» et les quelque 2 millions de Criméens, majoritairement russophones, ont vu les chaînes russes remplacer les chaînes ukrainiennes sur leur poste de télévision. La radio militaire ukrainienne a également cessé d’émettre, des cosaques en treillis et vestes fourrées fouillent tout voyageur arrivant à Simféropol en provenance du Nord. Le référendum sur le rattachement de la Crimée à la Russie devrait se tenir dimanche prochain, le 16 mars. En cas de vote favorable, l’Ukraine serait amputée pour la première fois de son territoire depuis son indépendance en 1991. Lundi, Sergueï Lavrov, chef de la diplomatie russe, avait annoncé que la Russie allait avancer «ses propres propositions» pour régler la crise ukrainienne. Ce mardi, John Kerry et le ministre russe ont discuté par téléphone de ces «propositions concrètes». Le ministère des Affaires étrangères russes a «indiqué que les deux hommes «avaient échangé leurs avis sur les propositions concrètes de la Russie et des Etats-Unis pour assurer la paix civile et la concorde dans ce pays». Le 21 mars, la Douma, chambre basse du parlement russe, examinera le projet de loi sur le rattachement de la Crimée à la Russie.  Le Parisien

Disparition d’un avion de Malaysia Airlines: Interpol émet des doutes au sujet de la piste terroriste. L’Organisation Internationale de police (Interpol), basée à Lyon, a émis mardi des doutes au sujet de la piste terroriste, suite à la disparition samedi dernier d’un avion de la Malaysia Airlines. « Plus nous recevons d’informations, plus nous sommes enclins à conclure que ce n’est pas un incident terroriste », a indiqué le secrétaire général de l’Organisation Ronald K. Noble, lors d’une conférence de presse. Il a d’autre part affirmé que deux détenteurs de passeports iraniens utilisés pour un vol entre Doha et Kuala Lumpur ont ensuite utilisé des passeports volés à des ressortissants italien et autrichien pour le vol Kuala Lumpur-Pékin, évoquant ainsi la possibilité de trafic d’êtres humains. « Il s’agit de trafic d’êtres humains et non pas d’une affaire de terrorisme », a-t-il dit, estimant que ces personnes ont quitté Kuala Lumpur pour avoir un statut de réfugiés. Le ministre malaisien des Transports, Hishammuddin Hussein, avait affirmé, dimanche, que son pays examine l’hypothèse terroriste après la disparition inexpliquée d’un Boeing 777 de Malaysia Airlines peu après son décollage de Kuala Lumpur samedi avec 239 personnes à bord. Le vol MH370, qui transportait 227 passagers de 14 nationalités, dont 153 Chinois, et 12 membres d’équipage, avait disparu des écrans radars samedi vers 01h30 (17h30 GMT vendredi), soit environ une heure après son décollage.  MAP

Campagne de Bouteflika: Les patrons sous pression. Les hommes d’affaires algériens mettent la main à la poche pour financer la campagne électorale du président Abdelaziz Bouteflika. Les sommes collectées auprès de la communauté des affaires ont atteint jusque-là 750 milliards de centimes révèle le journal algérien Echourouk. Un chiffre choquant selon le support qui précise que la majorité des patrons a été soumise à une grande pression par l’entourage du président candidat. Parmi ces hommes d’affaires qui constituent le noyau de cette initiative, le directeur général du groupe Etrhb, ainsi que le président du Forum des chefs d’entreprises Reda Hamiani, tandis que Mohamed Bairi, patron d’Ival, distributeur exclusif des marques Fiat, essaye de persuader les concessionnaires automobiles et les représentants autorisés des marques mondiales en Algérie de mettre 200 nouvelles voitures à la disposition de la direction de la campagne de Bouteflika, pour faciliter les déplacements des équipes. Echourouk avance que 180 milliards de centimes ont été alloués au lancement d’une chaîne d’information baptisée « Wiam TV », dont la mission est de rappeler les réalisations du président pendant ses 15 ans de mandat. Le lancement de la chaîne est prévu pour le 23 mars, date du coup d’envoi officiel de la campagne présidentielle.  Le 360

L’Espagne commémore les dix ans des attentats de Madrid. C’était il y a dix ans jour pour jour. Le 11 mars 2004, des poseurs de bombe islamistes provoquaient la mort de près de 200 personnes dans le cœur de Madrid. Une décennie plus tard, cela continue d’être vécu intensément, car les litiges persistent. On l’appelle « la forêt des innocents ». Ce sont 191 pins plantés dans le parc du Retiro, tout près de la gare d’Atocha, à Madrid, où ont eu lieu, il y a dix ans, les terribles attentats. Cent quatre-vingt-onze arbres comme autant de victimes. Une décennie plus tard, l’endroit a été choisi pour commémorer ce traumatisme collectif. Aujourd’hui encore, le souvenir est à fleur de peau. Mohamed Escudero, linguiste de 32 ans, s’en souvient comme si c’était hier. « Moi, je pense que c’est un acte horrible qui a causé beaucoup de douleur et aussi beaucoup de fractures », dit-il. Des fractures, il en reste. Même si la douleur est collective, ces attentats perpétrés par des islamistes résidant en Espagne ont creusé des fossés et provoqué des ressentiments. Car tout le monde ne s’est pas mis d’accord sur les auteurs de ces attentats. « Le fait qu’on continue de politiser cette affaire qui a provoqué tant de souffrances dans ce pays, c’est quelque chose qui m’indigne. Moi, dix ans après, j’ai les mêmes sentiments à fleur de peau : la tristesse et l’indignation », confie Marta Jimenez, professeure de collège. Comme le suggère Marta, certains, relayés par différents médias, pensent toujours que l’organisation terroriste basque ETA a eu une part de responsabilité dans cette tragédie sanglante. Et pourtant personne, hors d’Espagne, n’a jamais donné crédit à cette théorie sans fondement.   rfi

Colorado : Le business légal de cannabis a rapporté 14 millions de dollars en un mois. La vente de cannabis à des fins récréatives, autorisée au Colorado depuis le début de l’année, a rapporté 2,1 millions de dollars (1,5 millions d’euros) d’impôts à l’Etat américain au cours du mois de janvier, montrent des statistiques officielles publiées lundi. L’administration fiscale du Colorado a précisé que ces recettes fiscales correspondaient aux attentes, avec un montant total des ventes d’environ 14 millions de dollars, et qu’elles s’ajoutaient à 1,4 millions de dollars de taxes liées à la vente de cannabis à visée médicale. En 2012, le Colorado et l’Etat de Washington sont devenus à la suite de référendums les premiers Etats américains à légaliser la consommation de cannabis à des fins récréatives. Dans le Colorado, les premiers débits de marijuana ont ouvert leurs portes le premier janvier. L’Etat de Washington doit suivre cet exemple d’ici la fin de l’année.   Le Mag

La consommation d’héroïne explose aux Etats-Unis. Les Etats-Unis ont sonné l’alarme lundi sur “une crise de santé publique” liée à une recrudescence d’overdoses d’héroïne et à l’usage abusif de médicaments anti-douleurs opiacés. “Actuellement, il y a peu de substances plus mortelles que les opiacés délivrés sur ordonnance et l’héroïne”, a souligné le ministre de la Justice américain Eric Holder dans un communiqué. Selon lui, le nombre de décès dus aux overdoses d’héroïne a flambé de 45% aux Etats-Unis entre 2006 et 2010. “Il est évident que l’addiction aux opiacés (dérivés de l’opium, ndlr) constitue une crise de santé publique urgente et grandissante”, a déclaré M. Holder, assurant que la transition vers l’héroïne était “le triste symptôme” de prescriptions abusives de médicaments. Le décès début février de l’acteur américain Philip Seymour Hoffman d’une overdose liée notamment à l’héroïne a mis en lumière les problèmes de santé publique posés par cette drogue en pleine recrudescence. Au niveau national, le nombre de consommateurs réguliers d’héroïne est passé de 239.000 en 2010 à 335.000 en 2012, selon une étude nationale sur l’usage des drogues publiée en décembre. “La dépendance à l’héroïne et à d’autres opiacés –notamment certains médicaments anti-douleur– affecte la vie des Américains de chaque région (…) et se solde trop souvent par une issue fatale”, s’est inquiété Eric Holder. Afin d’enrayer ce cycle, le ministre a d’abord appelé les forces de l’ordre à se familiariser avec l’usage de la naloxone, un médicament qui, administré rapidement, peut inverser le cours d’une overdose.   lnt

Nouvelles technologies

Classement : Les 10 marocains qui enflamment le web. You Tube est un mélange de nombreuses vidéos de tout genre (chansons, sketch, éducation, etc…) vues des milliards de fois chaque jour par le monde entier. Ce phénomène a été le moyen pour de nombreuses stars de se faire connaitre du monde entier grâce aux vidéos qu’ils postèrent. Ainsi le chanteur Justin Bieber est devenu une star internationale figurant même parmi les plus riches du monde. Les marocains eux aussi surfent sur cette vague avec de nombreuses vidéos qui circulent actuellement sur le web. D’après le classement réalisé par We love Buzz, parmi les podcasteurs les plus populaires au Maroc, nous retrouvons en première position Amine Raghib avec 22 millions de vues sur l’ensemble de ses vidéos. Il est suivi de Moul Lkasketa et Yassine Jarram. Voici le Top 10 des podcasteurs marocains les plus populaires en fonction du nombre de « vues » sur You Tube : Amine Raghib : 22,579,779 vues, Moul Lkasketa : 13,229,437 vues, Yassine Jarrame : 11,184,901 vues, Khalid Sheriff : 10,527,742 vues, Maestro Ziikos : 8,750,103 vues, Ilyass Cheksar : 5,188,585 vues, Abdelah Abujad : 3,826,980 vues, Souhail Echaddini : 999,970 vues, Oussama Tabriki : 708,447 vues, Hind Touissate : 299,819 vues.  Afriquinfos

Le smartphone, nouveau terrain de jeu pour le ciblage publicitaire. Les pros de la publicité ciblée s’agitent pour conserver les utilisateurs de mobile sur leurs radars. Depuis quelques mois, les grands noms du Web comme Twitter et Criteo dévoilent de nouveaux outils pour proposer des annonces personnalisées selon l’intérêt des utilisateurs de smartphones et de tablettes. Sur PC, leur tâche était simple. En implantant quelques lignes de code – un cookie – dans le navigateur d’un internaute, on pouvait suivre son parcours, dresser son profil et lui adresser de la publicité en fonction de ses goûts. Ce modèle a fait la fortune de Google et du français Criteo, qui s’est introduit à la Bourse de New York fin 2013. Plus la publicité est ciblée, plus elle a des chances d’être cliquée et donc d’être vendue cher. L’affaire s’est compliquée lorsque les internautes se sont mis aux smartphones et aux tablettes. Près de 80% du temps est passé dans des applications, où les cookies sont inopérants. Pour tracer un utilisateur, il faut se rabattre sur des identifiants uniques attribués par Apple et Google aux possesseurs d’iPhone et de mobiles Android. En repérant cet identifiant dans plusieurs applications, il est possible d’afficher dans une appli de météo de la publicité pour un produit recherché dans une autre application. Cela conduirait à une hausse des ventes de 18%, selone une récente étude de la société myThings. Mais pour que le système soit efficace, les publicitaires doivent intégrer leurs technologies (un «SDK») au cœur du plus grand nombre possible d’applications. Les places sont très disputées. «Plus de 400 applications intègrent notre SDK, dont PagesJaunes, La Redoute, Price Minister et Voyages-SNCF», se félicite Jérôme Stioui, PDG d’Ad4Screen. La start-up française a fait plancher une vingtaine d’ingénieurs durant un an pour aboutir à sa solution de retargeting mobiles.  Le Figaro

Barcelone première Capitale européenne de l’innovation. La ville de Barcelone a décroché le prix de « Capitale européenne de l’innovation » (iCapitale), lancé en septembre dernier par la Commission européenne. Barcelone s’est adjugé ce prix doté de 500.000 euros aux dépens de Grenoble (France) et Groningue (Pays-Bas), a annoncé mardi la Commission européenne. Le concours était ouvert à toutes les villes des Etats membres de l’UE recensant plus de 100.000 habitants. La ville espagnole a été récompensée pour avoir introduit l’utilisation des nouvelles technologies afin de « rapprocher la ville de ses citoyens ». « Barcelone mérite de remporter le premier titre de iCapitale pour son engagement à recourir aux nouvelles technologies dans l’intérêt de ses habitants », a affirmé Mme Maire Geoghegan-Quinn, membre de la Commission européenne chargée de la recherche et de l’innovation. La responsable européenne a estimé que les autres villes qui étaient en lice ont présenté des initiatives et propositions de grande valeur en matière d’innovation, exprimant le souhait de voir les cités et régions du vieux continent coopérer et partager leurs expériences dans ce domaine. Car, a-t-elle dit, des initiatives de premier ordre au niveau local contribueront à continuer à transformer l’UE en un espace de l’innovation. A travers ce prix, la Commission européenne met en valeur ces villes et reconnaît les efforts de premier plan qu’elles consentent pour promouvoir l’innovation et améliorer la qualité de vie de leurs habitants. « Nous souhaitons encourager les villes à placer la barre plus haut en matière d’innovation et créer un réseau de villes qui pourront partager leurs meilleures idées pour le futur », a souligné la commissaire européenne en charge de la recherche, de l’innovation et de la science.  MAP

 

le2minutes.com

 

________________________actu-maroc.com

Pour rejoindre la page facebook de votre journal actu-maroc.com, d’autres informations vous attendent, aimez la page en cliquant sur le lien ci-après: https://www.facebook.com/pages/Actu-Maroccom/107076616014235?ref=ts&fref=ts

 

 

Presse Actualité journal Maroc marocaine infos news Rabat Casablanca Marrakech Agadir Fés Tanger horaires de prière

faits divers politique économie accident cnops ministère ambassade cnss police douane trafic drogue prostitution pédophilie

Commentaires