PARTAGER

L’Union européenne souhaite relever la limite d’âge à 16 ans…

Les discussions sont en cours: une nouvelle disposition européenne pourrait bientôt interdire aux enfants de moins de 16 ans l’accès aux réseaux sociaux. Sauf accord parental. Sont concernés: Facebook et Snapchat, principalement.

Harmonisation
La limite d’âge est actuellement fixée à 13 ans sur la plupart des plateformes, en Europe comme aux Etats-Unis. Il n’existe en revanche aucun texte de loi officiel en la matière de ce côté de l’Atlantique: chaque Etat membre de l’UE est donc libre d’opter pour la « majorité sociale » de son choix. Un flou juridique manifestement inadmissible pour les instances européennes.

Obstacles
Plusieurs obstacles demeurent cependant: comment faire respecter une telle législation? Comment vérifier la procédure de l’accord parental? Qu’en est-il des ados de moins de 16 ans déjà inscrits? Enfin, comment empêcher ces ados bannis de mentir sur leur âge?

Pas de panique
Le texte définitif est en tout cas attendu dans le courant de l’année 2016 et Facebook affirme suivre cette procédure de près. Pas de panique pour les jeunes adeptes concernés par la mesure: si le texte est adopté, l’interdiction ne devrait pas être d’application avant 2018. Le temps nécessaire pour atteindre l’âge requis…

Commentaires