PARTAGER

Le réseau social américain Facebook, fort de son milliard et demi d’utilisateurs actifs, a dépassé pour la première fois jeudi la barre des 300 milliards de dollars de valorisation boursière.

Le titre Facebook est monté en séance à New York à un record de 110,65 dollars, très loin du nadir à 17,73 dollars du 4 septembre 2012.

Revalorisation
Le cours jeudi donne au groupe une valorisation d’environ 307 milliards de dollars, lui permettant de faire jeu quasi égal avec le géant de la distribution en ligne Amazon (306 milliards) et de dépasser un poid lourd industriel comme General Electric (297 milliards).

Elite
Le club des entreprises valant plus de 300 milliards de dollars est assez restreint. Il est emmené par Apple, première capitalisation boursière mondiale avec 675 milliards de dollars, suivi par Alphabet (ex-Google, 524 milliards) et Microsoft (433 milliards). Viennent ensuite le géant pétrolier ExxonMobil (353 milliards) et Berkshire Hathaway, la holding de Warren Buffett (338 milliards).

Etat de grâce
Facebook avait connu une période difficile après son entrée en fanfare à Wall Street en mai 2012. Il a toutefois nettement redressé la barre depuis, et l’action a battu record sur record ces derniers mois.

Commentaires