Faille de sécurité d’Android : pourquoi Google ne peut pas la corriger

Faille de sécurité d’Android : pourquoi Google ne peut pas la corriger

477
0
PARTAGER

Il y a deux semaines, une vulnérabilité dans Android a été découverte. Située au niveau du composant WebView, elle a fait l’objet d’un correctif pour les versions les plus récentes du système d’exploitation, à savoir KitKat (Android 4.4) et Lollipop (Android 5.0). En revanche, aucune mise à jour n’a été programmée pour les versions antérieures de la plateforme, alors qu’elles sont encore très répandues.

En effet, au regard des statistiques fournies par Google au début du mois de janvier, les branches antérieures à la version 4.4 figurent encore sur une majorité des terminaux fonctionnant avec Android. Cela concernerait environ six appareils sur dix (cette donnée est toutefois à nuancer dans la mesure où les statistiques de Google ne prennent en compte que les dispositifs qui ont été aperçus sur Google au cours d’une période restreinte (sept jours). Quoi qu’il en soit, la position de Google a naturellement suscité une forte désapprobation, car elle laisse de nombreux utilisateurs dans une relative insécurité.

Commentaires