Famine en Afrique: « le monde ne doit pas rester indifférent », estime Benoit...

Famine en Afrique: « le monde ne doit pas rester indifférent », estime Benoit XVI

174
0
PARTAGER

« Nous ne devons pas être indifférents à la tragédie de la faim et de la soif », a lancé le pape devant des centaines de pèlerins venus à Castel Gandolfo, la résidence d’été du Souverain pontife près de Rome, pour la prière hebdomadaire de l’angelus.
« De nombreux frères et soeurs de la Corne de l’Afrique souffrent des conséquences dramatiques de la famine aggravée par la guerre et l’absence d’institutions stables », a poursuivi Benoit XVI, en en appelant à la « compassion et la solidarité fraternelle ».
Le pape s’est référé aux passages de la Bible sur la multiplication des pains et la pêche miraculeuse par le Christ: « Jesus nous rappelle notre responsabilité de tout faire pour aider ceux qui ont faim et soif ».
« C’est une tâche immense. En ce temps de vacances, n’oublions d’ouvrir nos coeurs et nos mains pour venir en aide à ceux qui en ont besoin », a pousuivi Benoit XVI.
Selon l’ONU, des dizaines de milliers de personnes sont mortes ces dernières semaines en Afrique de l’Est, victimes de la pire sécheresse depuis 60 ans, qui touche toute la région: Somalie, où l’ONU a décrété formellement la famine dans deux régions du Sud, Ethiopie, Kenya, Djibouti, Soudan et Ouganda.
Vendredi l’ONU a demandé 1,4 milliard de dollars supplémentaires pour venir en aide à 12,4 millions de personnes victimes de la sécheresse dans la Corne de l’Afrique.
Le nouveau montant demandé porte à 2,4 milliards de dollars les besoins liés à la pire sécheresse dans cette région depuis 60 ans alors que les agences de l’ONU et leurs partenaires ont reçu jusqu’ici un milliard de dollars des donateurs.
« Sans ces contributions supplémentaires, l’impact de la famine pourrait s’étendre sur tout le sud de la Somalie et au delà des frontières des pays voisins d’ici un ou deux mois » a indiqué le Bureau de coordination des affaires humanitaires de l’ONU (Ocha).
Le Programme alimentaire mondial (PAM) a annoncé avoir effectué le deuxième vol de son pont aérien sur la capitale Mogadiscio, et acheminé ainsi 28 tonnes sur la capitale somalienne depuis le début de l’opération mercredi.
Un avion avec à son bord cinq tonnes de biscuits énergétiques a aussi atterri à Gedo (sud).
Vendredi également, le président américain Barack Obama a souhaité une « réponse internationale » à la famine qui progresse dans la Corne de l’Afrique, à l’issue d’une réunion avec quatre chefs d’Etat africains à la Maison Blanche.
La famine due à la sécheresse dans cette région va requérir une réaction d’envergure, a noté M. Obama, en présence des présidents béninois Boni Yayi, guinéen Alpha Condé, nigérien Mahamadou Issoufou et ivoirien Alassane Ouattara, déplorant que la situation n’ait pas encore suffisamment attiré l’attention.
La reprise jeudi de violents combats dans Mogadiscio entre la force africaine (Amisom) et les insurgés islamistes shebab a compliqué la situation, et avait avait fait craindre une interruption des opérations aériennes humanitaires.
Qui plus est, les insurgés ont affirmé récemment que la sécheresse qui sévit dans les zones sous leur contrôle en Somalie est combattue localement avec succès par les « musulmans » mais est surtout exploitée à des fins politiques par les « infidèles étrangers ».

 

AFP___________________

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

 

 

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

 

Commentaires