PARTAGER

La planète internet s’est embrasée ces dernières heures au sujet d’une supposée élévation du degré d’alerte par les autorités à son maximum en raison de risques considérés par les auteurs de la nouvelle comme très sérieux.

Or et après que l’annonce de la mise en garde ait fait des vagues et suscité de fortes inquiétudes au sein de la population, la DGSN, Direction Nationale de la Sécurité nationale qui veille au grain et reste en permanence sur le qui-vive, a pris l’initiative de démentir cette information et rassurer la population en expliquant que rien ne justifiait en ce moment d’élever le degré d’alerte. Un ouf de soulagement, vite poussé sur les réseaux sociaux et venu contrebalancer les craintes initialement exprimées et dont l’origine est à trouver du côté de l’Allemagne après un attentat qui s’est avéré dénué de toute motivation terroriste.

Il est devenu de coutume, ces derniers temps de voir, aussitôt après une attaque commise dans un des pays européens, les plus visés en ce moment, de voir ses voisins, lointains ou proches et même aux États-Unis, de renforcer leur sécurité en commençant par des mesures aux frontières.

Au Maroc et avec l’arrivée des résidents marocains à l’étranger, aucun dispositif spécial n’est mis en place, mais la surveillance reste de mise à tous les étages.

Par Jalil Nouri

Commentaires