Fébrilité dans la zone euro

Fébrilité dans la zone euro

297
0
PARTAGER

On sait Berlin fermement opposé à l’émission d’euro-obligations et au renforcement de l’action de la Banque centrale européenne (BCE). D’autres scenarios de sortie crise se sont donc imposés ces derniers jours.

Le premier concerne l’Italie, très sérieusement attaquée ces dernières semaines par les marchés. Le quotidien La Stampa a rapporté hier, que le Fonds monétaire international (FMI) étudiait la possibilité de prêter à Rome jusqu’à 600 milliards d’euros à un taux préférentiel qui permettrait à la troisième économie de la zone euro de mettre en place ses réformes. Une information démentie par le FMI.

Ce matin, c’est le quotidien allemand Die Welt, qui évoque l’émission de titres de dettes communs aux six pays européens notés triple AAA. Ces obligations, qui reviendrait à mutualiser les dettes de l’Allemagne, de la France, des Pays-Bas, du Luxembourg, de la Finlande et de l’Autriche, permettraient de financer l’aide aux pays les fragile de la zone euro, comme l’Italie ou l’Espagne. Une option aussitôt démentie par Berlin.

Autre piste évoquée, la mise en place d’un nouveau pacte de stabilité limité à quelques pays de la zone euro. Elle parait aujourd’hui la plus probable.

 

 

rfi________________

 

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

 

 

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

 

Commentaires