Fès-Boulemane: Plus de deux milliards de dhs d’investissements en 2010

Fès-Boulemane: Plus de deux milliards de dhs d’investissements en 2010

190
0
PARTAGER

Ce montant, généré par les 125 projets ayant reçu l’avis favorable de la  Commission régionale d’investissement (CRI) et des commissions techniques, a  permis la création de plus de 12.700 emplois, selon le dernier bilan d’activité  du Centre régional d’investissements Fès-Boulemane.

Parmi ces projets, deux secteurs d’activité se démarquent du lot au plan  quantitatif. C’est le cas de l’énergie et mines et de celui de l’industrie,  avec respectivement 48 et 42 projets approuvés.

En termes de valeur, ce sont les secteurs du tourisme, de l’industrie et du  commerce qui ont réussi à attirer l’essentiel des investissements, avec une  part cumulée pour tous les trois de 83 pc du total des investissements prévus.    Au classement général, le secteur du tourisme pointe ainsi en tête (36 pc),  suivi de l’industrie (24 pc), du commerce (23 pc), du Bâtiment et Travaux  Publics (11 pc), de l’énergie et des mines (5 pc) et enfin des services divers  (1 pc).

Le CRI note dans ce sens que la forte dynamique de croissance à l’échelle  régionale a largement bénéficié au secteur du tourisme qui ne cesse de  « consolider sa position en tant que secteur stratégique pour l’économie de la  région ».

Il convient aussi de relever, selon le Centre, que la capacité du secteur du  commerce, un autre secteur tout aussi important pour l’économie de la région, a  été davantage renforcée, avec la programmation de deux grands projets portant  sur l’extension d’une grande surface déjà en exercice et la création d’un  magasin géant dédié au mobilier.

Dans la rubrique « Emploi », le secteur du BTP constitue encore une source  importante de création d’emplois. En 2010, il a attiré 68 pc de l’ensemble des  emplois générés dans toute la région. 

Selon la nationalité des investisseurs, les Marocains ont toujours le vent  en poupe. Près de 83 pc des projets ayant reçu le feu vert appartiennent à des  Marocains. Ils sont suivis par les Koweïtiens (7 pc), les Bahreïnis (6 pc), les  Italiens (2 pc), les Saoudiens (1 pc) et les Français (1 pc).

Par zone, les projets et demandes d’autorisation relatifs à la préfecture de  Fès constituent 67 pc du montant global des investissements dans toute la  région, suivis de ceux projetés dans la province de Séfrou (25 pc).

Par ailleurs, l’année 2010 a vu la création de quelque 1.020 entreprises  dans l’ensemble du territoire de la région Fès-Boulemane.

Commentaires