PARTAGER

La capitale spirituelle du royaume retrouve une image plus conforme à
son statut avec une opération d’assainissement qui a démarré après le
ramadan visant les bars et autres débits de boissons alcoolisées à
l’exception de ceux se trouvant dans l’enceinte des hôtels classés.

La préfecture de police à l’origine de cette opération unique à travers
tout le territoire, rassure en précisant qu’elle n’a aucun lien avec
l’affaire du lynchage d’un homosexuel sur la voie publique ni avec les
changements intervenus à la tête de certains arrondissements,
concernés, eux, par la prolifération des lieux de jeux de hasards
clandestins. La décision relèverait plutôt d’une volonté d’atténuer
les origines d’une criminalité galopante et redorer l’image de la
ville à commencer par le « nettoyage » des bars en les privant des
services des barmaids désormais interdites d’y servir ainsi que de
toute présence féminine considérée comme de sources de bagarres sous
l’effet de l’alcool. Cabarets et discothèques devront également fermer
leurs portes aux prostituées alors que les horaires d’ouverture et de
fermeture de tous ces établissements seront strictement contrôlés et
tout dépassement sévèrement sanctionné.

Cette décision est considérée comme un coup de tonnerre dans ce milieu
habitué à un certain laxisme qu’ils devront oublier à travers cette
opération qui a valeur de test pour les autres villes, y compris les
plus touristiques ‘entre elles.

Vidéo: www.chohra.com

Commentaires