PARTAGER

Le Maroc et la Hongrie vivent une belle dynamique de coopération bilatérale depuis cinq années,  c’est ce qui ressort de l’entrevue que nous avons eu avec SE Miklos Tromler ambassadeur de Hongrie à Rabat.
Ce dernier souligne que la fête nationale de la République de Hongrie célébrée le 25 octobre de chaque année en hommage à la révolution Hongroise,  est une excellente opportunité pour faire le point sur la coopération bilatérale à la veille de la réunion au Maroc de la Commission mixte le 10 novembre prochain et surtout du lancement imminent des deux lignes aériennes Marrakech- Budapest assuré par Ryanair deux fois par semaine et Agadir -Budapest assuré par la compagnie aérienne Hongroise Wizzair , deux fois par semaine également .
 » sur le plan politique la coopération bilatérale s’est faite petit à petit avant d’aller crescendo avec des échanges de visites dont celle du ministre Hongrois des affaires étrangères et du commerce extérieur,  qui a rencontré six ministres ainsi que le chef du gouvernement marocain.
En septembre dernier , le président du parlement marocain . Habib Malki a effectué une visite en Hongrie sur invitation de son homologue Hongrois et a eu des entretiens avec le président Hongrois SE Janos Ader .Il s’agit d’un signal important pour la coopération bilatérale et stratégique.
C’est ainsi que ces dernières années , nous avons veillé à dynamiser les visites de haut niveau et à renouveler différents accords de coopération. A ce sujet, il est prévu que le chef du gouvernement marocain effectue une visite en Hongrie en 2018 et cerise sur le gâteau , notre espoir est grand de voir se voir se réaliser une visite Royale en 2019.
En outre, le ministre marocain du Tourisme M. Sajid va se rendre en Hongrie pour l’inauguration des deux nouvelles lignes aériennes .Et il est à rappeler que la secrétaire d’état au commerce extérieur Mme Rkiya Derham avait egalement effectué une visite de travail à Budapest. » déclare SE Miklos Tromler.
L’ambassadeur de Hongrie à Rabat poursuit : » Sur le plan de la coopération universitaire , depuis 2014 un quota de 100 bourses est offert aux étudiants marocains désireux de poursuivre leurs études en Hongrie.  Ces bourses concernent les bacheliers , les titulaires de Master et des doctorants et elles couvrent les frais des études , un dortoir gratuit , une couverture sociale sur la Hongrie en plus d’une bourse.Les études se font en anglais,  en Hongrois et en français.
Cet accord de coopération a été récemment renouvelé et si l’intérêt des étudiants marocains persiste , le gouvernement Hongrois est prêt à porter le nombre de bourses à 150.
La Hongrie est en train de devenir une destination universitaire et à ce jour , nous comptons 6500 étudiants dont les deux tiers proviennent de pays musulmans. Il s’est avéré que la coopération universitaire est très importante d’un point de vue immigration.  »
Par ailleurs,  la coopération dans la recherche et développement dans le domaine de l’agriculture est un volet fort des relations bilatérales entre les deux pays.En témoignage la signature de multiples conventions de partenariat en marge du dernier salon de l’agriculture de Meknès , le SIAM.
Il s’agit d’un accord de partenariat entre l’ONSSA et son homologue Hongrois , le NEBIH.
D’une convention de partenariat entre l’INRA et son homologue Hongrois , le NAIK .Et puis d’une autre convention de partenariat entre le Haut Commissariat aux forêts et à la lutte contre la désertification et le NAIK et ce dans le domaine de la coopération forestière. En outre, des visites de haut niveau vont venir renforcer des objectifs diplomatiques. C’est ainsi que les ministres marocains de l’agriculture et de l’éducation nationale devraient se rendre courant 2018 en Hongrie. Nous avons élaboré à ce sujet un plan stratégique de partenariat avec l’ONMT et son DG Abderrafie Zouiten pour la promotion de la destination Maroc en Hongrie avec l’implication de certaines parties prenantes dont le consul honoraire de Hongrie à Agadir M. Brahim Ouakhir et Mme l’ambassadrice du Maroc en Hongrie Karma Kabbaj. Avec des billets d’avion qui commencent à 25 euros l’aller simple, nous poursuivons l’objectif de faire connaître les deux pays »

La diplomatie économique pour promouvoir les échanges touristiques et commerciaux..

Le plaidoyer de SE Miklos Tromler pour la diplomatie économique est incontestable et les résultats ne se sont pas faits attendre : » Nous avons été convaincus de la nécessité de dynamiser la diplomatie économique .A ce sujet, le tourisme est le levier le plus important pour rapprocher les deux peuples et les inciter à se connaître davantage. Pour cela , il a fallu tisser des liens et jeter un pont entre les hommes d’affaires des deux pays à travers la promotion des investissements .Nous avons actuellement un flux de 5000 touristes par an dans les deux sens et nous comptons arriver à 100 milles en moyenne d’ici à 2020 et ce , grâce aux nouvelles lignes aériennes et un vol de la RAM Casablanca- Budapest prévu pour 2018.
Nous avons ainsi élaboré un plan stratégique de partenariat avec l’ONMT et son directeur général . Abderrafie Zouiten pour la promotion de la destination Maroc en Hongrie avec l’implication et le soutien des parties prenantes que sont le Consul Honoraire de Hongrie à Agadir M . Brahim Ouakhir et de Mme l’ambassadrice du Royaume du Maroc en Hongrie Karima Kabbaj.
Une équipe de télévision de la chaîne Hongroise DUNA a réalisé d’autre part un film documentaire sur la communauté juive au Maroc .
Entre le 13 et le 20 novembre , une vingtaine de TO et de journalistes Hongrois seront invités par l’ONMT à Marrakech,  Agadir , Ouarzazate et Errachidia. Nous réfléchissons de sorte à faire de même pour les Voyagistes et journalistes du Maroc et surtout à l’organisation de journées culturelles Hongroises au Maroc et réciproquement.  L’essentiel est que depuis cinq années maintenant,  nous battons des records en matière du volume des échanges commerciaux. . »
Cette année,  la fête nationale de la République de Hongrie se fait sous le signe de l’année Kodaly 2017 en hommage à un immense compositeur Hongrois et dont la Hongrie commémore aujourd’hui le cinquantenaire de la disparition.
Plusieurs activités culturelles sont ainsi prévues.

L’année Kodaly 2017 ..

Le premier est un Fashion show le 27 octobre au Sofitel  jardin des Roses de Rabat . Un grandiose défilé de mode orchestré par la styliste et créatrice hongroise Zita Belavari   est ainsi prévu suivi d’un concert de jazz avec la troupe hongroise Kodaly spicy jazz qui interprétera des oeuvres de jazz inspirées de Kodaly.
Le deuxième , c’est une semaine culturelle autour du grand compositeur hongrois Kodaly, avec des concerts . L’ouverture se fera le 01 novembre à la Bibliothèque Nationale  à 19h.
Kodaly est une méthodologie d’apprentissage de la musique inscrite comme héritage immatériel de l’Unesco en 2016.
A cet effet , des professeurs hongrois de musique vont se déplacer à Rabat avec à leur tête Gabriella Boda pour animer des ateliers de formation de la méthode Kodaly au profit de 120 enseignants et éducateurs marocains.

Hafid Fassi Fihri

Commentaires