Maison A la une FILMER DES FEMMES NUES AU HAMMAM DEVIENT COURANT

FILMER DES FEMMES NUES AU HAMMAM DEVIENT COURANT

1193
0
PARTAGER

Devant le verdict peu sévère qui vient d’être prononcé dans l’affaire d’une femme qui en filmait d’autres dans bain public de la ville de Témara  l’on peut croire que les peines ne sont pas suffisamment dissuasives pour mettre fin à une pratique devenue malheureusement courante.

L’accusée qui a écopé d’une peine de prison de 10 mois alors que le commanditaire de la vidéo tournée clandestinement n’a été condamné, lui, qu’à une amende de 30 000 dhs peuvent s’estimer chanceux devant une telle clémence de la part de la justice qui semble avoir oublié le lourd préjudice subi par les femmes filmées dans leur intimité offerte à des millions d’internautes après la publication d’une vidéo qui a fait grand bruit. Curieusement, la même indulgence avait été remarquée très récemment avec une touriste française surprise en train de tourner une vidéo similaire dans un hammam de femmes au quartier Bab Doukkala à Marrakech et qui avait été condamnée à une peine encore plus légère, s’en sortant avec des excuses de pure forme.

De plus en plus , les femmes évitent les bains publics de peur de vivre la même mésaventure, en attendant une décision ferme d’interdiction des téléphones portables munis de caméras devenus prisés par les auteurs de vidéos à caractère érotique ou plutôt pornographique. Une loi protégeant les femmes de telles pratiques s’impose a plus tôt.

Par Nabila Kandili

 

Actu-maroc.com

Commentaires