Maison A la une FIN DE LA CRISE AU GOUVERNEMENT, EL OTHMANI RESPIRE MIEUX MAIS…

FIN DE LA CRISE AU GOUVERNEMENT, EL OTHMANI RESPIRE MIEUX MAIS…

823
0
PARTAGER
C’est un chef de gouvernement jovial qui s’est présenté devant son équipe jeudi pour le conseil hebdomadaire auquel ont assistés les ministres du RNI et de l’USFP qui l’avaient boycotté la semaine dernière pour protester contre les propos insultants visant leurs chefs, par l’ancien leader du PJD, Benkirane.
Avec ce retour, El Othmani a tenu a tourner la page de la crise qui menaçait son gouvernement et a montré qu’il n’avait aucune rancune pour leur absence en déclarant à voix hautes: »je vois que les ministres qui étaient en voyage sont de retour, je leur souhaite la bienvenue ».
La diplomatie et la psychologie sont décidément les atouts d’El Othmani qui lui ont permis de se sortir d’un scénario dangereux pour son mandat.
Mais le piège tendu par son prédécesseur et rival, Benkirane reste d’actualité d’autant plus qu’une nouvelle voix discordante s’est exprimée. Après quelques jours de la nomination des ministres de son parti du PPS, son secrétaire général est sorti de son silence imposé par son renvoi du gouvernement. Lançant quelques piques bien senties à l’actuel exécutif, ce dernier s’est érigé en donneur de leçons sur l’efficacité et le rythme que le gouvernement, dont il faisait encore partie il y a peu, devrait s’imposer pour réaliser les objectifs communs de la majorité et refuser qu’une seule formation dicte la marche à suivre. Traduisons que c’est encore une fois le RNI d’Akhennouch qui est visé et que Ben Abdellah se met dans la peau de Benkirane pour relayer ses prises de position.
Il faut bien le croire si l’on tient compte de la proximité entre les deux hommes.
Par Jalil Nouri
Actu-maroc.com

Commentaires