Fin des cerises, à Sidi Bennour, pour la terreur «Ould Batoul»

Fin des cerises, à Sidi Bennour, pour la terreur «Ould Batoul»

494
0
PARTAGER

Ce trafiquant de grands chemins faisait l’objet depuis des années de plus d’une centaine de notes de recherches à l’échelon national et régional. Ses victimes se comptent à la pelle. En témoignent le flux de plaintes formulées chaque jour par les citoyens.

 

Ce coup de maître n’aurait jamais abouti si la brigade judiciaire, bien coiffée par le colonel Ben Zemroune, n’avait pas mis au point un plan d’intervention parfait, basé sur la surveillance de Ould Batoul, ses mouvements, ses contacts et les endroits suspects qu’il fréquente…

Le guet apens monté avec beaucoup de mæstria à hauteur du douar Rbiâat, à Oulad Msselem, commune rurale de Bouhmame, a sonné le glas pour ce dangereux malfaiteur, qui a réussi pour longtemps de dérouter toutes les polices et gendarmerie qui étaient à ses trousses. Opérant sous le sobriquet de «Ould Batoul», ce dernier a été surpris, alors qu’il s’apprêtait vraisemblablement à négocier une autre transaction au douar Oulad Mssellem. Les perquisitions effectuées sur place dans son véhicule ont abouti à la saisie d’environ 100 kg de kif en feuilles et de 2 kg de chira.

Passé aux aveux les plus complets, ce récidiviste devait incessamment être déféré devant un juge d’instruction pour constitution d’association de malfaiteurs, trafic de stupéfiants, agression et autres crimes retenus contre lui.

 

Commentaires