Flash-news : jeudi 1 mai 2014

Flash-news : jeudi 1 mai 2014

394
0
PARTAGER

IFG: Le Maroc gagnerait son ‘indépendance’ d’une Europe en crise, grâce à la finance islamique. Intitulée ‘Morocco can foster new Islamic banking hub ’ (traduction libre : Le Maroc peut s’ériger nouvel Hub de la finance islamique’, l’analyse relève la ‘‘formidable opportunité’’,   dont dispose le Maroc pour se développer, grâce à la finance islamique qui serait selon l’IFG, au service de son économie, certes diversifiée mais qui a besoin de gagner en volume. Le Maroc, souligne l’article, présente de nombreux avantages, en sa faveur, pour attirer les IDE , spécialement ceux en provenance du Moyen-Orient. Le royaume qui a été, de plein fouet, touché négativement par la crise atrophiant durablement et irrémédiablement, l’économie de l’Union Européenne, aura chance de s’affranchir de cette dépendance à l’Europe le pénalisant, en s’ouvrant à la Finance Islamique notamment par les développements des marchés de Sukus, indique cette analyse. Lucidement, l’IFG remarque, que si croissance il y aurait en Europe, cela ne s’accompagnerait pas par une expansion de ces financements en dehors de ses frontières. Les banques européennes se sont retranchées dans leurs marchés domestiques, cela, alerte l’analyse, laisse peu de chances, à un pays partenaire de l’UE comme le Maroc, de bénéficier, des débordements positifs de la croissance européenne. Le Mag

Omar Hilale: Le Maroc est prêt à aller « loin » pour une solution au Sahara. L’Ambassadeur Représentant permanent du Maroc à l’ONU, Omar Hilale, a fait une déclaration à la presse, après l’adoption par le conseil de sécurité, d’une nouvelle résolution sur le Sahara. « Nous   demandons au Secrétariat Général de l’ONU, la neutralité, le professionnalisme et qu’il reste à équidistance à l’égard de toutes les parties », a déclaré Hilale lors de sa conférence de presse à l’issue de l’adoption la résolution 2152 prorogeant le mandat de la MINURSO d’une année jusqu’au 30 avril 2015. « Dans le respect de ce paramètre, et surtout des paramètres juridiques de la négociation, le Maroc est prêt à aller loin avec le Secrétariat et avec tous les partenaires », a poursuivi le diplomate marocain, tout en réitérant la confiance du Royaume en le Secrétaire général des Nations-Unies. « Le choix du Maroc pour la négociation d’une solution politique mutuellement acceptable est irréversible, et nous allons y œuvrer durant les mois à venir », a encore affirmé M. Hilale. Par ailleurs, Omar Hilale a qualifié la résolution 2152, de « résolution de sagesse » qui « se projette dans l’avenir ». « C’est une résolution de sagesse qui confirme le droit, le cadre juridique du processus politique et qui se projette dans l’avenir car elle encourage le processus politique mené par le Secrétaire Général de l’ONU et son Envoyé Personnel, Christopher Ross », a déclaré l’ambassadeur marocain, cité par la MAP. Omar Hilale a expliqué également que cette résolution, « rend justice au Maroc, car elle va nous aider à aller loin dans la mise en œuvre de nos engagements ». Le Mag

Le gouvernement déterminé à satisfaire, dans la mesure du possible, les revendications légitimes des syndicats. Le ministre de l’emploi et des affaires sociales, Abdeslam Seddiki a affirmé, mardi à Rabat, que le gouvernement est déterminé, dans le cadre du dialogue social, à satisfaire autant que possible les revendications légitimes des syndicats. En réponse à deux questions orales à la Chambre des représentants sur “Le bilan du dialogue social”, M. Seddiki a indiqué que “le gouvernement est déterminé à poursuivre le dialogue social afin de satisfaire autant que possible les revendications légitimes des syndicats”. Dans sa quête de satisfaire les revendications des travailleurs, le gouvernement se doit de garantir la compétitivité des entreprises, a-t-il insisté, exprimant sa satisfaction quant au climat “très positif” dans lequel s’est déroulé le dialogue social entre le gouvernement et les syndicats.    Maghrebemergent

Le Maroc parmi les plus puissantes armées africaines. Le site Global Firepower sort chaque année un classement des plus grandes puissances militaires mondiales. Ce classement est réalisé sur la base de l’étude de plus de cinquante facteurs pour chacun des pays afin de donner une vision des plus réelles de l’état de chaque puissance militaire. Au total cette année, ce sont 106 pays qui ont été pris en compte dans ce classement dont 22 pays africains. Etats-Unis, Chine et Russie occupent évidemment la tête du classement. Le premier pays d’Afrique est l’Egypte qui se classe à la 13e place. Viennent ensuitel’Algérie, l’Ethiopie et l’Afrique du Sud. Le Maroc est 7e de ce classement et 65e au classement global, loin derrière l’Algérie donc, classé 31e. Le Maroc avait fait l’acquisition de 24 avions de chasse F16 en 2008 et s’apprêterait à acquérir des avions Mirage de la France. Des nouvelles technologies de pointe qui ne seraient pas totalement prises en compte dans ce classement qui s’attache plus aux armes effectives. Or le Royaume entoure d’un grand mystère ses achats d’armes.    Afriquinfos

 

Economie

 

Le vin halal, futur best-seller au Maroc. Le vin halal a été présenté au SIAM à Meknès. Et c »est un succès retentissant. Pour quelle raison de grands investissements sont réalisés, par des entreprises occidentales ou locales, pour convertir un produit « haram », le vin, en une nouvelle   boisson sans alcool, « halal », qui dans de nombreux cas, n’est qu’un pâle ersatz du produit initial? Le vin halal est réalisé naturellement à partir du vin. Produit par le processus classique de fermentation, l’alcool du vin est ensuite enlevé par un procédé de micro-filtrage. Contrairement au jus de raisin qui se caractérise par une forte teneur en sucre, le vin desalcoolisé voit ses sucres se transformer en alcool pendant la fermentation. Mais peut-on encore le considérer de la sorte lorsqu’on lui enlève son alcool ? Les entrepreneurs spécialisés abonderont dans ce sens, tandis que les amateurs de grands crus vous répondront certainement par la négative. Une question qui divise. Est-il licite ou illicite? Répondre à cette question n’est pas si évident, dans la mesure ou certains producteurs parlent d’une infime quantité d’alcool qui reste dans la boisson. Le Halal est devenu en quelques années un vrai business. Au départ, il n’y avait que la viande qui était halal. Une kyrielle d’activités est venue considérablement élargir ce marché fertile. Petits pots bébés, tissu halal, cosmétiques, tout y passe. Plusieurs entreprises ont déjà fait des cosmétiques halal leur marque de fabrique dans le monde entier. La certification halal pour les produits de beauté fera bientôt son entrée au Maroc. Le label vérifie que les produits de beauté ne contiennent ni matières animales ni alcools. Pour le vin, l’idée n’est pas nouvelle. Une entreprise espagnole d’Oviedo commercialise par exemple du vin « halal » depuis 2010. Le vin, qui n’a pas alcool, a rencontré un franc succès dans des pays tels que l’Arabie Saoudite, l’Iran ou les Emirats-Arabe-Unis. h24info

La Banque mondiale accorde au Maroc 4 milliards USD pour 2014-2017. La Banque mondiale (BM) a renouvelé, lors de son conseil d’administration tenu mardi soir, son Cadre de partenariat stratégique (CPS) avec le Maroc, en vertu duquel le groupe va augmenter son soutien financier à   4 milliards de dollars (USD) durant la période 2014-2017. « Je suis très content de vous communiquer aujourd’hui l’approbation par le Conseil d’administration de la BM du nouveau CPS avec le Maroc (…) dont l’enveloppe financière potentielle va augmenter à 1 milliard de dollars par an, soit 4 milliards de dollars durant la période 2014-2017″, a déclaré à la MAP, le directeur des opérations de la Banque mondiale pour le Maghreb, Simon Gray. Ce CPS « contient 3 piliers, dont la promotion d’une croissance concurrentielle et inclusive, l’édification d’un avenir vert et résilient, et le renforcement de la gouvernance et des institutions pour une meilleure prestation de services à tous les citoyens », a précisé M. Gray. Il a également présenté les axes transversaux de la nouvelle stratégie de partenariat qui intéresseront l’égalité des sexes, la jeunesse, l’expression et la participation, et ce en faveur d’un développement humain durable et inclusif.

 »La nouvelle stratégie répond aux priorités de développement du pays et s’inscrit dans le droit fil des objectifs du Groupe de la BM en matière de réduction de la pauvreté et de partage de la prospérité », indique M. Gray dans un communiqué de cette institution financière. Cette stratégie est « le fruit d’une large concertation avec les représentants des pouvoirs publics, les membres de la société civile et du secteur privé, et d’autres acteurs clés », ajoute-t-il. Aujourd’hui

Véhicules de marchandises commerciales, fini l’admission temporaire. Les véhicules transportant des marchandises à caractère commercial ne pourront plus bénéficier à partir du 1er mai 2014 du régime de l’admission temporaire (AT) réservé aux touristes venant séjourner   temporairement au Maroc, a annoncé mardi l’Administration des Douanes et impôts indirects(ADII). Dans un communiqué, l’Administration des Douanes porte à la connaissance des Marocains du monde et des touristes étrangers en visite au Maroc qu’à compter du 1er mai, conformément aux dispositions de la loi des finances 2014, les véhicules et les marchandises qu’ils transportent devront satisfaire à la réglementation et aux procédures régissant les importations commerciales. Il s’agit notamment de disposer d’un registre de commerce, présenter à la Douane une déclaration en détail (DUM) et une facture des marchandises transportées, accomplir les formalités nécessaires pour certaines marchandises (contrôle des normes etc.) et de ranger, voire allotir, les marchandises afin de faciliter le contrôle. Menara

La gestion des marchés de gros pointée du doigt par les producteurs. La production nationale de fruits ne souffre ni d’insuffisance ni de qualité défaillante, reconnaissent les pouvoirs publics et les associations de producteurs. C’est la commercialisation assurée par les marchés de gros, dont la gestion repose sur une loi qui remonte à 1962, qui est aujourd’hui   pointée du doigt. Cette situation, en plus de la multiplication des intermédiaires, décuple les prix de détail pratiqués jusqu’ici selon bon nombre de producteurs. À Meknès, Boubker Belkora, président de la Fédération de développement de l’arboriculture au Maroc (FEDAM), ne mâche pas ses mots : «Ce sont les collectivités locales qui dominent la gestion des marchés de gros de fruits et légumes. La loi actuelle n’encourage pas la concurrence. Il y a des caisses noires qui profitent à ceux-là mêmes qui s’opposent à toute réforme, car les promesses de réforme durent depuis des années». L’ancien maire de Meknès évoque également la taxe fixée à 7% de la valeur de la marchandise qui rentre dans un marché de gros largement supérieure, selon lui, à ce qui se pratique à l’international (1%). «en plus, là-bas il y a des infrastructures qui sont totalement absentes chez nous». Hakim Bennani, secrétaire général de l’Association de producteurs de fruits de la région de Fès-Boulemane souligne qu’il n’est pas normal que la pomme soit vendue par le producteur à 5 DH le kilogramme alors qu’elle est cédée à 20 DH chez le détaillant. Le Matin

La recherche scientifique, la meilleure voie pour accéder à l’économie du savoir. Le Maroc ne doit plus rester en déphasage avec le développement scientifique au niveau mondial. Pour les responsables, aussi bien publics que privés, la recherche scientifique est l’un des éléments clés pouvant permettre au Royaume de mieux se positionner à l’international, d’autant plus que la mondialisation s’est imposée comme un phénomène planétaire. Du coup, le développement de la recherche scientifique est considéré comme un facteur déterminant pour l’avenir du Maroc, comme l’a fait savoir, hier à Rabat, Lahcen Daoudi, ministre de l’Enseignement supérieur lors du Séminaire national sur la recherche scientifique et l’innovation. Le responsable gouvernemental a fait de cette question son cheval de bataille. L’intérêt que porte le gouvernement à cette question n’est guère fortuit. Il s’inscrit plutôt dans la tendance mondiale qui prône le développement durable et l’ouverture sur l’économie du savoir. Dans ce sens, le Maroc se retrouve contraint de hisser la recherche scientifique à un haut niveau afin d’être en phase avec les grands projets dans lesquels il s’est lancé, comme ceux de l’aéronautique, de l’automobile, de l’électronique et des technologies d’information. D’une manière générale, la recherche scientifique est un élément clé pour une économie forte, qui permet d’une part de répondre aux aspirations des sociétés, et d’autre part, d’être souverain dans les choix stratégiques à faire, selon Omar Fassi Fihri, secrétaire perpétuel de l’Académie Hassan II des sciences et techniques. Même son de cloche chez Marouane Tarafa, président de la commission de la recherche et développement relevant de la CGEM.    Le Matin

 

Social

 

Procès des militants du M20: des « vices de procédure ». Le juge a une fois encore refusé, hier dans la soirée, les demandes de liberté provisoire de 9 des 11 militants du mouvement du 20-Février, arrêtés lors de la manifestation syndicale du 6 avril à Casablanca et accusés de « participation   à une manifestation non autorisée », « insultes et violences sur les forces de l’ordre ». La parole était aux avocats de la défense, qui ont pointé du doigt les nombreuses irrégularités et vices de procédures qui entachent l’arrestation, mais aussi les procès-verbaux dressés par la police. On s’en souvient, les forces de l’ordre affirment que les 11 militants ont été arrêtés suite aux demandes « incessantes » des organisateurs de la manifestation syndicale. Mais -toujours selon l’accusation- lors de l’intervention « dans le respect des droits élémentaires » des forces de l’ordre, les militants les auraient attaqués, faisant 5 blessés. Sauf que les 3 centrales syndicales qui organisaient la marche n’ont cessé de démentir la version des autorités, une lettre de protestation de leur part a d’ailleurs été transmise au juge la semaine dernière. h24info

Les adieux à Abderrahim el Hasnaoui n’auront pas lieu. Des dizaines d’éléments de la Brigade d’intervention rapide et des Forces auxiliaires ont investi la faculté de droit à Fès. L’Organisation du renouveau estudiantin marocain (OREMA) comptait y organiser, ce soir, une cérémonie d’adieu à la   mémoire de Abderrahim El Hasnaoui, décédé, vendredi dernier, des suites de ses blessures dans des violences entre étudiants à l’université de Drah Mehraz. Les forces de l’ordre ont ainsi confisqué des tracts et des banderoles de l’OREMA, proche du Mouvement unicité et réforme (MUR), matrice idéologique du PJD. Le 360

Fès : Dix ans de réclusion criminelle pour avoir tué son frère. Dix ans de réclusion criminelle, tel a été le verdict rendu par la chambre criminelle près la Cour d’appel de Fès contre un jeune homme, âgé de vingt-quatre ans, qui a commis un crime de fratricide. Selon une source judiciaire,   le jeune qui a avoué son crime devant les trois magistrats de la Cour a affirmé avoir donné un coup de couteau à son frère sans avoir l’intention de le tuer. Selon la même source judiciaire, le mis en cause, sans profession, a précisé devant la Cour que son frère aîné de dix ans lui reprochait souvent d’être un paresseux qui ne cherche jamais un emploi. À chaque fois qu’ils se croisaient chez eux, la victime l’insultait et le traitait d’une personne qui ne vaut rien sans emploi. Le jour du crime, la victime a fait irruption dans sa chambre à coucher, tout en l’injuriant sans raison apparente. Le mis en cause a saisi un couteau et a donné un coup au niveau de la cuisse gauche de son frère qui a rendu l’âme au service des Urgences de l’hôpital El Ghassani. Aujourd’hui

Casablanca. Un espace bio pour les orphelins de Dar Al Atfal Sidi Bernoussi. Dar Al Atfal Sidi Bernoussi accueille environ trois cents pensionnaires âgées de six à dix-huit ans qui ont besoin d’activités qui enrichissent leur quotidien et qui puissent leur faire découvrir de nouvelles perspectives. Pour permettre à ces orphelins de pratiquer une activité parascolaire manuelle ludique et pédagogique en améliorant leur environnement de vie, l’orphelinat de Sidi Bernoussi a mis en place, à l’aide de plusieurs volontaires, le projet «Jardin des enfants». Ce jardin agro-écologique réalisé sur le terrain de l’orphelinat de Sidi Bernoussi, à l’aide de la participation active des enfants, est décliné sous forme de plusieurs ateliers différents. L’agro-écologie est une technique de culture qui est reconnue comme facteur de lutte pour la sécurité alimentaire. Apprendre les techniques de l’agro-écologie aux enfants leur ouvre de nouvelles perspectives d’emploi tout en mettant en place un principe de solidarité active entre les enfants, jeunes et grands, et en améliorant leur habitat et leur quotidien. Les ateliers du projet «Jardin des enfants» sont organisés tous les samedis après-midi. Tout d’abord, après le lancement du projet, un expert en la matière est venu sensibiliser les enfants et leur présenter les principes de l’agro-écologie.    Le Matin

Justice : 15 millions d’affaires répressives entre 2001 et 2010. Quelque 15 millions d’affaires répressives ont été enregistrées par les juridictions du Royaume entre 2001 et 2010, soit une moyenne de 1,5 million de dossiers par an, a indiqué, mardi à Rabat, le ministre de la Justice et des libertés, Mustapha Ramid. Le ministre qui répondait à une question orale à la Chambre des conseillers sur “la campagne de lutte contre la criminalité”, a souligné que les crimes contre les personnes arrivent en tête de ces affaires avec 92.000 dossiers par an, suivis des crimes financiers avec 66.656 affaires. M. Ramid a noté que la lutte contre la prolifération du crime dans toutes ses formes et particulièrement ceux qui menacent la sécurité des personnes et des capitaux, nécessite un traitement multidimensionnel impliquant les aspects juridique et judiciaire. Le ministre a aussi relevé l’importance du facteur préventif en vue de mettre un terme à cette prolifération, le tout dans le cadre de l’accompagnement par le ministère des politiques publiques de l’Etat dédiées à lutte contre la criminalité. Le ministre de la Justice et des libertés a ajouté que les parquets généraux n’hésitent pas à ordonner à la police judiciaire de diligenter des enquêtes au sujet des plaintes déposées en vue de présenter les mis en cause pour les juger conformément à la loi et prendre les dispositions qui s’imposent avec rigueur et fermeté. Mustapha Ramid a rappelé que son département a adressé plusieurs circulaires aux parquets généraux dans les différentes juridictions du Royaume pour les inciter à prendre les mesures à même de lutter contre la prolifération de la criminalité dans toutes ses formes.    Aufaitmaroc

Benkirane fait le bilan de la migration. La 1re séance mensuelle, réservée aujourd’hui mercredi au chef du gouvernement, sera consacrée à la «migration et la mobilité», indique l’ordre du jour adopté par le bureau de la Chambre des conseillers. L’interpellation du chef du gouvernement sur la question intervient peu avant le lancement en mai d’une étude portant sur l’élaboration d’une stratégie d’intégration des immigrés en situation précaire ou irrégulière. Au moins six nouvelles lois devraient être élaborées pour la mise en œuvre de la nouvelle politique de l’immigration. Il s’agit notamment de la traite des personnes et du racisme, du travail à domicile, de la protection des mineurs, des victimes du commerce et des trafics liés à l’immigration illégale, de la régularisation des sans-papiers et enfin de l’autorisation des étrangers à se constituer en association.    Les Eco

Casablanca: Le développement local au menu du conseil. Au menu de la session ordinaire du conseil de la ville de Casablanca, tenue en se moment, plusieurs points relatifs à la gouvernance de la capitale économique. Selon une source au sein du conseil, l’un des points qui va susciter des débats houleux est celui relatif à la création de trois sociétés de développement local. D’après la même source, le budget alloué à ces sociétés s’élève à 70 millions de dirhams. Les sociétés dont la création va être débattue sont Casa veille et contrôle, Casa patrimoine et Casa animations.    Le 360

 

Art & Culture

 

Le « paysage méditerranéen » de Picasso vendu à 1,76 million d’euros. Un tableau du maître espagnol Pablo Picasso a été vendu lundi soir en Suède pour 16 millions de couronnes suédoises (1,76 million d’euros), rapporte l’agence de presse suédoise TT. Il s’agit d’une peinture   à l’huile, nommée « paysage méditerranéen », réalisée en 1963, précise TT, ajoutant que le tableau a été peint lorsque Picasso vivait dans le village de Mougins, dans le sud de la France. C’est le plus cher tableau de Picasso vendu en Suède. L’identité de l’acheteur n’a pas été révélée mais le tableau va quitter la Suède, ajoute la même source. Aujourd’hui

« Ceci n’est pas un caftan »: quand le stylisme s’engage. « Ceci n’est pas un caftan: un intitulé évocateur en clin d’œil à Magritte que Souad Abbad a choisi pour le prochain défilé de haute couture qu’elle proposera à Tanger le 3 mai. Intitulé parlant renvoyant à la griffe éminemment artistique   de sa geste: une geste qui déplace l’objet, l’arrache à son rôle de représentation pour lui faire dire autre chose. Le caftan marocain et furieusement contemporain de Souad Abbad n’est donc pas un caftan. Non seulement parce que, dans le subtile alliage des couleurs, des étoffes et des styles, elle marie avec talent tradition et modernité, mais surtout parce que ses robes du soir ne se veulent pas seulement symbole de la féminité mais porteuses d’un discours sur la condition féminine. Le caftan se fait militant et « le stylisme responsable ». Souad Abbad veut en effet interpeller la société marocaine quant à la situation des femmes. Le caftan n’est plus seulement synonyme de faste et de beauté : il est savoir-faire, doigts habiles de femmes dont l’artiste, qui compte créer pour elles un atelier de formation dédié à la couture et à la broderie ancienne, encourage l’indépendance. Le 360

Le casting original de « Star Wars » en tête d’affiche du 7ème volet de la saga. Les vétérans de la série de science-fiction « Star Wars » (Guerre des Etoiles), Harrison Ford, Carrie Fisher et Mark Hamill, figurent en tête d’affiche du 7ème volet de la saga, le premier d’une troisième trilogie.   « Les acteurs John Boyega, Daisy Ridley, Adam Driver, Oscar Isaac, Andy Serkis, Domhnall Gleeson et Max von Sydow vont se joindre aux stars originales de la saga, Harrison Ford, Carrie Fisher, Mark Hamill, Anthony Daniels, Peter Mayhew et Kenny Baker dans le nouveau film », indique mardi le studio Disney dans un communiqué. Le communiqué ne précise pas pour autant si les trois acteurs reprendront leurs rôles, respectivement Han Solo, Princesse Leia et Luke Skywalker, ou s’ils devront incarner de nouveaux personnages. Le studio avait annoncé début novembre que l’épisode VII est prévu dans les salles aux Etats-Unis le 18 décembre 2015. Le nouveau film, qui verra J.J. Abrams aux commandes au lieu de George Lucas, est le fruit du rachat, en octobre 2012, de la maison de production Lucasfilm par les studios Disney. George Lucas, qui a lancé la saga en 1977 et réalisé quatre des six films de la série, tiendra cette fois le rôle de consultant créatif pour au moins trois nouveaux films. Le scénario du film, dont le tournage commencera en mai dans les studios de Pinewood à Londres, sera co-écrit par le réalisateur du nouveau film et Lawrence Kasdan, déjà co-auteur des scénarios de l’épisode V (« L’Empire contre-attaque ») et de l’épisode VI (« Le retour de Jedi »). La série, lancée en 1977, a généré jusqu’ici 4,4 milliards de dollars de recettes. MAP

Uiso Alemany : L’homme en construction. Dès le 26 avril, le grand artiste espagnol Uiso Alemany investira l’ancienne église du Sacré-Coeur de Casablanca avec L’homme en construction, son dernier projet, un travail d’une force rare, réalisé au Maroc dans la résidence d’artistes Ifitry. Celui qui n’a pas usurpé le qualificatif d’ “artiste libre” ne s’est jamais laissé enfermer dans une doctrine ou des critères bien définis. Alemany revendique un travail plastique qui n’est ni une reproduction, ni une imitation de la réalité mais “l’invention d’espaces habités philosophiquement et intellectuellement”. Libre, il l’est aussi géographiquement, il ne cesse en effet de voyager et de résider de par le monde. Chaque déplacement initie une série artistique et chaque nouvelle expérience apporte sa pierre à une œuvre qui ne cesse de s’enrichir. « Se défaisant de ce qui est inutile, se délestant de couches qui rendent parfois le travail artistique trop pesant, l’œuvre qui a pris naissance à Ifitry a été influencée par ce lieu. Un lieu lié au sable du désert, ce sable que j’avais appris à connaître à une autre époque, et à la mer, à l’immensité de l’océan Atlantique; un site vierge de toute banalité et de toute anecdote», souligne l’artiste. Avant que les toiles monumentales qui composent la série L’homme en construction ne parcourent le monde, l’artiste a souhaité les montrer en avant-première au public marocain. A coup de traits puissants et précis, Uiso rappelle que « le visage humain est de loin le plus beau des paysages. »    lnt

Présentation d’une anthologie de la musique gnaoua en marge du 17ème Festival d’Essaouira. Authenticité, intégrité de la lila (nuit rituelle) et prise en compte de certaines variances significatives. Tels sont les critères ayant prévalu dans la réalisation de «L’anthologie de la musique gnaoua» qui sera présentée en marge du 17ème Festival Gnaoua et des musiques du monde prévu du 12 au 15 juin prochain à Essaouira. Ce recueil est le fruit d’un vaste travail mené par l’Association Yerma Gnaoua dans le but de préserver un patrimoine particulièrement riche et de valoriser la richesse rythmique, mélodique, lyrique et stylistique d’un art ancestral qui fait la fierté et la renommée du Maroc culturel. Cette anthologie « ambitionne également d’insuffler une dynamique de créativité, en permettant aux musiciens compositeurs et chercheurs, de disposer d’un important fonds de ressourcement pour toute la musique marocaine», se réjouit l’association créée en 2009 dans l’objectif de sauvegarder et valoriser le patrimoine immatériel de la confrérie des Gnaoua. «Un important travail d’iconographie et de maquettage a été effectué et de nombreuses dispositions ont été prises afin de faire de cette anthologie un événement rendant hommage à nos trésors humains vivants et au magnifique patrimoine immatériel qu’ils représentent », précisent les responsables de cette association. Cette anthologie offre, à ce jour, une exploration sonore de plus de 14 heures compilées dans 9 CD, un livre composé de textes apportant un triple éclairage (historique, anthropologique et musicologique) et un carnet de voyage retraçant la première mission de prospection.    Libe.ma

 

Sport

 

Royal Atlético ! Logique vainqueur (3-1) d’un Chelsea dépassé, ce mercredi à Stamford Bridge en demi-finale retour, l’Atlético Madrid rejoint son prestigieux voisin du Real en finale de la Ligue des champions. Portés par la confiance d’une saison inespérée, ils étaient plusieurs milliers   de supporters madrilènes à avoir fait le déplacement à Londres et on n’entendait plus qu’eux, quand la nuit s’est faite noire sur Stamford Bridge. Tout proche de remporter le championnat d’Espagne au nez d’une concurrence bien plus armée, l’Atlético a réussi le tour de force de se qualifier en finale de la Ligue des champions pour la première fois depuis 40 ans, après sa victoire contre Chelsea (3-1). Il y retrouvera son rival préféré, le Real, pour un derby madrilène brûlant où les joueurs de Carlo Ancelotti s’avanceront en favoris mais ne feront pas trop les malins, non plus. On attendait beaucoup José Mourinho, mais on a surtout vu Diego SimeoneParce que cet Atlético ne semble pas craindre grand monde, sûr de ses forces comme des consignes de son entraîneur, Diego Simeone. Ce mercredi, on attendait beaucoup José Mourinho, mais on a surtout vu l’Argentin, qui n’est pas non plus le dernier quand il s’agit de se mettre en scène devant le banc de touche. Il avait de quoi parader, en même temps, tant son équipe a récité sans presque jamais trembler, disciplinée et redoutable d’efficacité pour profiter des largesses adverses. Car la surprise de la soirée est aussi venue de Chelsea, impressionnant de solidité défensive la semaine précédente à Madrid (0-0), terrible de fébrilité. Ce n’est pas ce match qui convaincra « Mou » de changer de philosophie, lui qui répétait la veille que celui qui gagne est souvent celui qui défend le mieux. Obligés à sortir de leur camp par le placement très bas de l’Atletico, les Anglais se sont découverts et ont livré tout le catalogue de leurs manquements défensifs, entre oublis au marquage, mauvaises relances et placement erratique. L’Equipe

Benatia élu meilleur joueur de l’as Roma! Mehdi Benatia effectue une saison exceptionnelle avec l’AS Roma. Le marocain en provenance de l’Udinese l’été dernier s’est tout de suite imposé dans la charnière centrale de l’entraîneur Rudy Garcia. Mardi, le joueur formé à l’Olympique   de Marseille a reçu le prix de meilleur joueur de l’AS Roma devant des légendes comme Francesco Totti ou Daniele De Rossi, à l’issue d’un vote ouvert aux supporters, sur le site internet du club romain. Auteur de cinq réalisations cette saison en Serie A, Mehdi Benatia est désiré par les plus grands clubs d’Europe, et les Giallorossi devront faire preuve d’une grande force de persuasion pour conserver leur perle marocaine. Le 360

Football : Vers une Coupe du monde 2026 au Maroc. On se souvient que le Royaume avait perdu de justesse l’honneur d’accueillir la plus célèbre compétition de football mondiale en 2010 face à l’Afrique du Sud. En 2026, c’est l’Afrique qui accueillera la prestigieuse compétition et le   continent semble, tout entier, apporter son soutien au Maroc. En effet, la Confédération Africaine de Football (CAF) et son président, Issa Hayatou, ont décidé de soutenir la candidature marocaine. Ce dernier a affirmé que le Royaume serait un digne représentant du football africain et du continent dans son sensemble. Le Royaume est un très bon prétendant pour accueillir la compétition puisqu’il a développé un certain nombre de ces stades, comme à Marrakech, Agadir ou Tanger, afin qu’ils puissent être le théâtre de compétitions d’envergure telles que la Coupe du Monde. On rappelle que la Maroc sera déjà l’hôte de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) 2015 et pourra ainsi montrer ses capacités d’organisation. Afriquinfos

Les U20 se préparent pour le Togo. Dans le cadre du match aller des éliminatoires de la CAN Junior 2015, l’équipe nationale U-20 effectuera un stage de préparation du 5 au 8 mai 2014 au Centre Sportif de Maâmora. L’entraîneur de cette équipe, Abdellah El Idrissi, a décidé de convoquer 25 joueurs pour préparer cette rencontre face au Togo. Dans cette liste, on notera la présence de plusieurs éléments qui ont pris part à la dernière Coupe du Monde U-17 comme Achraf ACHAOUI, qui a refusé dernièrement la sélection belge de jeunes , ou encore Karim ACHAHBAR qu’on disait proche de l’équipe de France d’après plusieurs médias français. De la partie également, le jeuneHicham KHALOUA a aussi été retenu, lui qui a inscrit son premier but en LIGA il y a quelques semaines. On remarquera cependant les absences du trio barcelonais(Ayoub ABOU OULAM, Mohamed EL OURIACHI et Munir EL HADDADI), de Hamza SAKHI (Châteauroux), Bilal JELLAL (Anderlecht), Fahd MOUFI (Olympique Lyonnais) et de Yassine KHADRAOUI (Bayer Leverkusen).    Mountakhab

Un autre marocain vers la Premier League ? Malgré le fait qu’il n’a pas disputé beaucoup de rencontres lors de la deuxième partie de saison en raison d’une blessure, Adrien Regattin a déjà un prétendant à quelques semaines du mercato estival. Selon nos confrères du site « liverpoolecho.co.uk », le milieu de terrain marocain de 22 ans serait dans le viseur de la formation d’Everton qui l’a supervisé à plusieurs reprises. Notons en dernier lieu que le Lion de l’Atlas nous a exprimé à plusieurs reprises son envie de disputer la prochaine Coupe d’Afrique des Nations qui se déroulera l’an prochain à domicile.    Mountakhab

 

International

 

Une Marocaine détenue à l’aéroport de Tel-Aviv. Une Franco-marocaine de 26 ans a été arrêtée ce lundi 28 avril à son arrivée à l’aéroport israélien de Ben Gourion et placée depuis en détention par les autorités israéliennes pour des motifs de sécurité. Selon une amie proche qui a requis   l’anonymat, cette photographe française d’origine marocaine, qui réalise un projet photographique sur le sort des réfugiés palestiniens, a déjà effectué quatre voyages dans la région. « Nous avons pris contact avec elle deux fois par téléphone depuis lundi soir et elle a décliné notre proposition d’assistance consulaire, nous assurant qu’elle était bien traitée », a déclaré à l’AFP une source consulaire française, ajoutant que les autorités israéliennes avaient évoqué des motifs de « sécurité nationale, mais sans élaborer davantage ». « Elle a été interrogée à chaque fois à son arrivée mais c’est la première fois qu’elle est détenue », a précisé son amie à l’AFP, ajoutant avoir reçu un SMS de sa part quelques heures après son arrivée, libellé ainsi: « Ils me gardent parce qu’ils disent que j’ai un profil à poser un bombe ». « Les autorités israéliennes lui ont dit qu’elle rentrerait en France jeudi, mais nous n’avons aucune confirmation », selon la même source, qui a précisé que la photographe n’avait plus accès à son téléphone portable mais avait reçu l’autorisation d’entrer en contact avec son père. h24info

Oklahoma : un condamné à mort agonise plus de 40 minutes. Quarante-trois longues minutes d’agonie. Un condamné à mort a succombé d’une «crise cardiaque foudroyante» mardi soir en Oklahoma, manifestement après d’atroces souffrances, causées par l’injection d’un cocktail   létaljamais testé auparavant. Quelques minutes après le début de l’injection, le directeur des prisons de cet État du sud des USA, Robert Patton, avait ordonné l’arrêt de l’exécution de Clayton Lockett. Il avait constaté un «échec de l’intraveineuse» posée sur le détenu et conclu que les «médicaments n’entraient pas dans le système» veineux. Mais Clayton Locket est mort à 19h06, soit 43 minutes après le début de l’injection et alors que les trois médicaments prévus par la procédure avaient été injectés, a expliqué le porte-parole des prisons. Quelques minutes après l’injection, le prisonnier a sombré dans un état de souffrance, très agité, le corps tremblant, soulevant les épaules de la table d’exécution et prononçant des grognements et des mots incompréhensibles, selon la presse locale, partiellement confirmée par les autorités pénitentiaires. Le directeur a immédiatement décrété le report de 14 jours de l’exécution du deuxième condamné, Charles Warner, qui était prévue à 20 heures locales (2 heures du matin en France). «Après des semaines de refus de l’Oklahoma de donner les renseignements les plus basiques sur les médicaments utilisés pour les procédures d’injection létale de ce soir, Clayton Lockett a été torturé à mort», a immédiatement dénoncé Madeline Cohen, l’avocate de Charles Warner. Le Figaro

Les stylistes Dolce & Gabbana condamnés en appel à 18 mois de prison. Les stylistes italiens Domenico Dolce et Stefano Gabbana, poursuivis pour fraude fiscale estimée à quelque 200 millions d’euros, ont été condamnés mercredi par la cour d’appel de Milan (nord) à 18 mois de prison,   ont annoncé les médias italiens. Les deux créateurs Domenico Dolce, 55 ans, et Stefano Gabbana, 51 ans, ont été reconnus coupables d’escroquerie aux dépens de l’Etat italien et pour des inexactitudes dans leurs déclarations de revenus. En première instance, en juin 2013, les deux créateurs de la marque de vêtements et d’accessoires de luxe Dolce & Gabbana, d’origine sicilienne, avaient été condamnés à un an et huit mois de prison pour une fraude fiscale estimée à près d’un milliard d’euros. La peine a été réduite en appel, une partie des délits qui leur sont imputés ayant été depuis prescrits, ont expliqué les médias italiens. « Je suis sans voix, totalement pantois. Nous déposerons sans aucun doute un recours en Cassation », a immédiatement réagi l’avocat des créateurs, Me Massimo Dinoia. BFMTV

Elections en Irak : 3 000 morts et une économie en crise. Quelque 20 millions d’électeurs irakiens sont appelés aux urnes, mercredi 30 avril, pour élire le premier Parlement depuis le retrait des troupes américaines, le 21 décembre 2011. En l’absence de réelle figure d’opposition, le premier ministre actuel, Nouri Al-Maliki, candidat à un troisième mandat, est donné favori, malgré un bilan mitigé sur fond de violences et de vives tensions confessionnelles. Depuis le début de l’année, 3 000 personnes sont mortes en Irak, dont 80 pour les seules journées des 28 et 29 avril. Ce bilan illustre la spirale de violences dans laquelle est plongé le pays. Elles sont alimentées par le conflit en Syrie voisine et par le mécontentement de la minorité sunnite du pays, qui s’estime discriminée par les forces de sécurité et les autorités, dominées par les chiites. Au printemps 2013, l’intifada des sunnites de l’Anbar (province de l’ouest), à laquelle le pouvoir central a réagi très brutalement, a débouché sur la prise de Fallouja par les djihadistes de l’Etat islamique en Irak et au Levant (EIIL), en janvier. Les violences en Irak avaient diminué depuis 2008 avec la fin d’un terrible conflit confessionnel entre sunnites et chiites. Mais elles ont repris de l’ampleur en 2013, faisant plus de 6 800 morts. L’approche des élections législatives n’a en rien aidé à apaiser les tensions, chaque parti tenant un discours communautaire pour se faire élire.    Le Monde

Nigeria: marche de femmes pour exiger la libération des lycéennes otages des islamistes. Une grande manifestation de femmes est organisée mercredi dans la capitale nigériane pour dénoncer l’enlèvement par les islamistes de Boko Haram de 100 à 200 jeunes filles mi-avril dans le nord-est du Nigeria et dont le sort reste inconnu à ce jour. Le collectif « Femmes pour la paix et la justice » a appelé à une « marche de protestation d’un million de femmes » à 14h00 GMT pour s’indigner contre l’incapacité des autorités à retrouver la trace des jeunes filles, âgées de 12 à 17 ans, dont on est sans nouvelles. La marche d’Abuja a peu de chances d’être suivie par un si grand nombre de personnes, mais l’enlèvement des jeunes filles dans leur lycée de Chibok, dans l’Etat de Borno (nord-est), le soir du 14 avril, suscite une indignation et une mobilisation croissante au Nigeria, dans toutes les grandes villes et sur Twitter notamment. « Nous avons fait passer le mot sur les réseaux sociaux et nous espérons que les gens vont venir », a déclaré Hadiza Bala Usman, l’organisatrice de la marche, à l’AFP. « Mais même s’ils ne sont que dix à venir, ce seront dix personnes qui s’engagent à ce que ces filles ne soient pas traitées avec mépris », a-t-elle ajouté. « Le gouvernement doit comprendre qu’on ne permettra pas que le silence continue » a insisté Mme Usman. Des manifestations sont aussi prévues à Kano, dans le Nord, et à Ibadan, dans le Sud-Ouest, mercredi, ainsi qu’à Lagos jeudi. Il s’agit de l’attaque qui a le plus bouleversé l’opinion publique depuis le début de l’insurrection menée par le groupe islamiste Boko Haram, qui a fait des milliers de morts en cinq ans. Selon les responsables de l’Etat de Borno, 129 jeunes filles ont été enlevées quand leur lycée a été attaqué par des hommes armés qui les ont emmenées à bord de camions; 52 d’entre elles ont ensuite retrouvé la liberté.    rtl

Deux archéologues amateurs découvrent 250 pièces d’or et d’argent des Vikings. D’habitude, ils ne trouvent rien. Deux archéologues amateurs ont fait la découverte de leur vie à Bornholm, une île danoise au large de la Suède, rapporte mardi 29 avril le quotidien danois The Copenhagen Post (en anglais). Après des heures de recherche dans un champ de boue, Frank Pelle et Bent Gregersen, armés de leurs détecteurs de métaux, ont mis au jour 250 pièces d’or et d’argent de l’époque viking. « C’était un sentiment incroyable : nous avons cherché des centaines d’heures sans réussite », a expliqué l’un des archéologues au quotidien Ekstra Bladet. Les analyses ont montré que ces pièces avaient été enterrées dans les années 1080. Certaines pièces rares viennent d’Egypte et de Tunisie. « Ce sont des découvertes uniques. Nous n’avions jamais trouvé de pièces arabes dans un trésor viking au Danemark », s’est félicité René Laursen, du musée de Bornholm. Les pièces vont bientôt être exposées au musée national de Copenhague.    France TV info

 

Nouvelles Technologies

 

Facebook inaugure un système d’identification anonyme. Sacré changement de cap. A sa conférence développeurs f8, le géant des réseaux sociaux a dévoilé Anonymous Login, une fonction qui permet à ses utilisateurs de se connecter à une application sans partager de données   personnelles avec son développeur. « Les gens veulent essayer des applis sans avoir peur ». Mark Zuckerberg, qui inaugurait la conférence développeurs f8 tout à l’heure, a dévoilé une nouvelle fonction au nom très surprenant pour un service de Facebook : Anonymous Login. Ce nouveau service, qui n’est pour l’instant accessible qu’à une poignée de développeurs, permet à un utilisateur de se connecter à un programme tiers autorisant la connexion par Facebook… sans révéler la moindre information à ses développeurs. Traditionnellement, lorsqu’on se connecte avec Facebook, on partage (parfois sans le savoir) bon nombre de données personnelles avec les créateurs d’applis. A tel point que le bouton bleu « se connecter avec Facebook » a désormais mauvaise réputation. C’est par exemple par sa faute que l’on se fait spammer par ses amis qui souhaitent vous inviter à un jeu… Avec ce nouveau mode, Facebook veut corriger les choses : vous y êtes parfaitement incognito et pouvez utiliser le programme ou le site que vous désirez sans craindre de donner des informations sensibles à un obscur développeur ou de pourrir votre fil d’actu –ou celui de vos amis- de publications non sollicitées. 01Net

Twitter en panne de croissance ? Twitter n’arrive visiblement pas à convaincre les investisseurs, qui s’interrogent sur sa capacité à accélérer sa croissance malgré une performance financière meilleure qu’attendu au premier trimestre 2014. Le groupe californien a enregistré une perte   de 132,36 millions de dollars sur les trois premiers mois de l’année, révèle un communiqué publié mardi 29 avril. En comparaison, la perte s’établissait à 27 millions de dollars de janvier à fin mars 2013. Plusieurs signaux positifs émanent toutefois de ces chiffres : Le résultat ajusté par action, mesure préférée de Wall Street, est nul, quand les analystes l’attendaient négatif de 3 cents en moyenne. Le chiffre d’affaires trimestriel a plus que doublé sur un an, à 250,49 millions de dollars (114,34 millions en 2013), un chiffre bien supérieur aux 241,4 millions de dollars attendus. Les recettes publicitaires ont augmenté de 125 % sur un an, s’établissant à à 226 millions de dollars, dont 80 % viennent du segment très rentable du mobile. Ces chiffres n’ont pas pour autant séduit les investisseurs. L’action dévissait de 10,63 % à 38,09 dollars vers 23 h 30 (heure de Paris), dans les échanges électroniques suivant la clôture de la séance à Wall Street. Cette nouvelle défiance boursière intervient dans un contexte des plus maussades pour le secteur technologique à Wall Street. Twitter avait déjà subi les foudres des investisseurs en février dernier après le creusement de sa perte nette annuelle en 2013, ce qui avait déclenché un repli de l’action qui ne s’est pas démenti depuis. Le Monde

Firefox s’offre un nouveau design, et s’inspire de Google chrome ! Cela faisait un petit moment que Mozilla travaillait sur la refonte de son navigateur web Firefox. Cette refonte s’illustre au sein de Firefox 29, tout juste lancé, et disponible au téléchargement sur toutes les plates-formes   du moment, ou presque. Près de 10 ans après son lancement, le navigateur Firefox s’offre un nouveau design (plus ou moins calqué sur celui de Google Chrome, quoiqu’on puisse en dire !), mais également de nouvelles fonctions bien pratiques. Pèle-mêle, on retrouve un nouveau menu, un mode de personnalisation et le fameux Firefox Sync, permettant de synchroniser sa navigation, ses favoris, etc. entre ses différents terminaux exploitant le navigateur. Notez que les onglets non-utilisés vont désormais se fondre dans l’arrière-plan, afin de vous permettre de vous focaliser sur la page web que vous visitez, de même que le menu Firefox va intégrer un bouton de personnalisation, offrant l’opportunité d’ajouter ou de déplacer tous les types de fonctionnalités, de services ou d’extensions. Gizmodo

 

le2minutes.com

________________________actu-maroc.com

Pour rejoindre la page facebook de votre journal actu-maroc.com, d’autres informations vous attendent, aimez la page en cliquant sur le lien ci-après: https://www.facebook.com/pages/Actu-Maroccom/107076616014235?ref=ts&fref=ts

 

 

Presse Actualité journal Maroc marocaine infos news Rabat Casablanca Marrakech Agadir Fés Tanger horaires de prière

faits divers politique économie accident cnops ministère ambassade cnss police douane trafic drogue prostitution pédophilie

Commentaires