Flash-news : jeudi 24 avril 2014

Flash-news : jeudi 24 avril 2014

418
0
PARTAGER

FAR: Les hôpitaux militaires se mettent au high-tech. Medasys, principal éditeur et intégrateur français de logiciels médicaux pour établissements de santé, publics et privés, vient de passer un contrat avec les FAR. Plus précisément, c’est leur service de santé qui est directement   concerné par cet accord. La solution porte sur la rénovation du système d’information hospitalier (SIH) des hôpitaux militaires. L’Hôpital Militaire d’Instruction Mohammed V de Rabat sera le pilote du projet. « Nous devions nous doter d’un système capable de supporter les exigences de notre activité et faire évoluer notre système d’information santé dans une logique de stratégie territoriale. L’approche intégrée et multi établissements de l’offre Medasys a parfaitement répondu à notre besoin », a souligné le colonel Janah, directrice du projet de mise en œuvre du SIH de l’hôpital militaire d’instruction Mohammed V. Le projet englobe la gestion des dossiers patients des dossiers médicaux, mais également la facturation, les rendez-vous, le circuit du patient opéré, la gestion de la pharmacie et de ses stocks, la gestion des urgences avec la géolocalisation, et la gestion des plateaux techniques de biologie et d’imagerie. La dernière phase du projet permettra une généralisation du SIH à l’ensemble des sept hôpitaux militaires du royaume. h24info

Le ‘GCTF’ élit le Maroc comme pays pilote pour la lutte contre l’extrémisme violent. Le ‘Global Counterterrorism Forum’ (GCTF) a désigné le Maroc avec 4 autres pays dans le monde, en tant que « pays pilotes » éligibles au programme GCERF (Global Community Engagement   and Resilience Fund ). Le royaume recevrait une part d’un budget international de 200 millions de dollars, dédiées à ce programme. Selon l’agence de presse suisse ATS, « Le Maroc, le Nigeria, le Mali et le Bangladesh constituent les quatre pays pilotes choisis pour les programmes du Fonds ». Le porte-parole du ministère suisse des Affaires étrangères, dont le pays, copréside avec les USA cette initiative, a déclaré à ce propos que « Il s’agira de financer des projets pour tenter d’écarter les populations de ces pays, notamment les jeunes, de la radicalisation », indique ATS. Ce programme dont le lancement officiel sera en juin prochain, dans le cadre du Forum mondial contre le terrorisme (GCTF), devrait obtenir 200 millions de dollars de contributions de l’UE, d’Etats ou de partenaires privés sur une période de 10 ans. Les initiateurs de ce projet, indiquent qu’il est désormais impératif de lutter contre « la capacité de recrutement » des groupes terroristes sur le plan local. L’objectif est de promouvoir les capacités des populations à résister à l’extrémisme violent « qui tend à entraver le développement politique et économique d’une région donnée ». Peter Neumann, directeur du Centre international pour l’étude de la radicalisation(ICSR) a commenté cette initiative en expliquant que « il faudrait se pencher uniquement sur la lutte contre l’extrémisme violent et ne pas la confondre avec le développement ». Le Mag

Objectifs du Millénaire pour le développement: Le Maroc sera primé en juin par la FAO. Le Maroc sera primé en juin par l’organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) pour avoir réalisé, deux ans à l’avance, les Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD). C’est ce qu’a annoncé, mercredi à Meknès, le directeur général de la FAO, José Graziano da Silva, en marge de la 7e édition des Assisesnationales de l’agriculture, placée sous le thème “l’agriculture familiale”. Organisée en partenariat avec la FAO, cette édition connait la participation de plusieurs invités de marque, notamment le ministre espagnol de l’Agriculture et de l’alimentation, Miguel Arias Canete, le ministre français de l’agriculture, de l’agroalimentaire et de la forêt, Stéphane Le Foll, le ministre saoudien de l’Agriculture, Fahd Bin Abdulrahmane Bin Suleiman Balghuneim, le ministre malien du Développement rural, Bakary Treta et le ministre ivoirien en charge du département de l’Agriculture, Mamadou Songafowa Coulibaly. En 2012 déjà, le Maroc avait réalisé plusieurs objectifs fixés lors de la conférence des Nations Unies, tenue à New York en septembre 2000, appelés Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD), à atteindre en 2015, selon un projet de rapport sur les OMD présenté par le Haut-Commissariat au Plan en septembre 2013.    Aufaitmaroc

Chambre des représentants, l’élection du bureau est prévue pour vendredi. Après deux semaines de gel des travaux, le renouvellement des instances dirigeantes de la Chambre présidée par Rachid Talbi Alami s’effectuera vendredi prochain. En plus de l’élection du nouveau bureau de la 1re Chambre, selon la proportionnalité des 8 groupes parlementaires, la séance sera également réservée à l’élection des présidents des commissions et de leur bureau, avec le droit accordé aux partis de l’opposition de présider la commission de la législation et des droits de l’homme. Le déblocage de la situation a été opéré après qu’Ahmed Zaidi a démissionné de la présidence du groupe du parti de la rose, ainsi qu’après le retrait des candidats socialistes des postes objets de renouvellement.    Les Eco

Le ‘Majliss’ du Kazakhstan déclare soutenir la ‘marocanité du Sahara’. Le (Majliss) du Kazakhstan est la chambre des représentants Kazakh, son président Kabybulla Jakupov, a déclaré, mardi à Astana, le soutien de son pays à l’intégrité territoriale du Royaume et aux efforts déployés par le Maroc afin de parvenir à un règlement pacifique de ce différend. Recevant une délégation conduite par le président de la Chambre des conseillers, Mohamed Cheikh Biadillah, Jakupov a souligné l’importance de la coopération politique et économique entre le Kazakhstan et le Maroc, saluant la coordination entre les deux pays au sein des instances régionales et internationales. Il a mis l’accent sur la nécessité de développer la coopération économique entre les deux pays à tous les niveaux et de renforcer le partenariat bilatéral dans les domaines industriel, agricole et énergétique. A cette occasion, Jakupov a passé en revue l’expérience parlementaire de son pays et l’action de la Chambre des représentants composée de 109 députés. Pour sa part, Biadilah a donné un aperçu sur l’expérience démocratique et le modèle de développement du Royaume. Il a mis en exergue les efforts du Maroc sur la voie de la réforme de l’économie et de la justice, l’élargissement du champ des droits et libertés et la lutte contre la corruption. Concernant la question de l’intégrité territoriale du Royaume, le président de la Chambre des conseillers a rappelé les circonstances politiques et historiques du conflit artificiel autour du Sahara, mettant en relief l’importance de la proposition marocaine d’autonomie en tant que seule solution durable capable de mettre fin à ce différend.    Le Mag

Economie

El Ouardi s’attaque à la pub pour la e-cigarette. Comme dans la plupart des pays dans lesquels elle est autorisée, la cigarette électronique fait un tabac au Maroc. Ce boom ne va pas sans soulever questions et débats, relatifs aux dangers réels ou supposés de cet appareil qui délivre de la   nicotine sans combustion. Si d’autres pays ont d’ores et déjà mis en place des mécanismes de contrôles des liquides contenant de la nicotine, mais aussi l’interdiction du « vapotage » dans les lieux publics, la limitation de la publicité, etc., au Maroc aucune législation ou débat parlementaire sur la question n’est encore à l’ordre du jour. Le ministère de la Santé vient à peine de se saisir du dossier, en publiant un communiqué sur la cigarette électronique, ce mardi 22 avril. Le gouvernement marocain s’aligne sur la position de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), qui au nom du principe de précaution, « déconseille » l’utilisation de cigarette électronique. « Le ministère de la Santé déconseille formellement la cigarette électronique et de manière générale le tabagisme, quel que soit la nature ou les produits utilisés, dont les composants sont la première source de maladies cardiovasculaires et de plusieurs cancers incurables chez les hommes et les femmes. » Une position somme toute attendue, mais ce qui est vraiment dans la ligne de mire du ministère, c’est le marketing autour de l’e-cigarette. Le département d’El Housseine El Ouardi constate ainsi « avec grande stupéfaction que les publicités avancent même des effets sanitaires attribués sans preuve scientifique à la cigarette électronique ». h24info

Abdelilah Benkirane préside l’ouverture du 4ème « Marrakech Air Show 2014″. Le chef du gouvernement, Abdelilah Benkirane a présidé il y a quelques heures, l’ouverture officielle de la 4ème édition du Salon International de l’Aéronautique et du spatial, « Marrakech Air Show 2014″,   à la Base Ecoles des Forces Royales Air de la cité ocre, en présence du Général de Corps d’Armée, Inspecteur Général des Forces Armées Royales (FAR) et Commandant la Zone Sud, Abdelaziz Bennani. La cérémonie d’ouverture de ce salon, organisé sous le patronage du Roi, s’est déroulée en présence aussi d’une forte délégation ministérielle, ainsi que des membres d’une cinquantaine de délégations des ministères du transport de plusieurs pays. L’ouverture de ce Salon a été marquée par un show aérien auquel ont pris part notamment l’équipe de voltige Marche verte des Forces Royales Air, des avions des Forces Royales Air, ainsi que la Patrouille Aguila, équipe de voltige de l’Armée de l’Air espagnole. Le Mag

Aziz Akhannouch annonce « L3am Zine ». « Le Maroc va réaliser une très bonne campagne céréalière, en dépit du repli du cumul pluviométrique de cette saison », a déclaré ce mercredi Aziz Akhannouch, lors de l’ouverture de la 7e édition des assises de l’agriculture. Avec 67,3 millions de   quintaux de céréales prévus, la prochaine récolte, si elle est en deçà de la campagne de l’année dernière (la seconde meilleure campagne de notre histoire avec 97 millions de quintaux), s’annonce comme plus qu’honorable. Ainsi, une campagne moyenne correspond à une récolte globale de 50 millions de quintaux, et l’un des objectifs du Plan Maroc Vert pour 2020 est d’atteindre une moyenne de 70 millions de quintaux par an. Au vu de ces nouvelles prévisions, le gouvernement va-t-il devoir ajuster ses prévisions de croissance encore une fois? Pour préparer la loi de Finances 2014, il s’était basé sur une récolte céréalière de 70 millions de quintaux. Puis les caprices de la météo l’avaient conduit à revoir à la baisse ses estimations à 60 millions de quintaux…Autre bonne nouvelle: le ministre de l’Agriculture a également annoncé une hausse « spectaculaire » de 77% de la production entre 2018 et 2013, « alors que celle du lait est passée de 1,80 milliard de litres en 2008 à 2,21 milliards de litres en 2013, soit une augmentation de 22% ». Aziz Akhannouch a donc ouvert les assises de l’agriculture, qui se tiennent en marge du SIAM 2014 (Salon international de l’agriculture du Maroc) par exposer les résultats –positifs- du Plan Maroc Vert lancé en 2008. Pour le ministre, ces bons résultats s’expliquent par la modernisation du secteur qui entraîne la hausse de la productivité végétale (3,5 tonnes par hectare en 2013 contre 2,8 en 2008). h24info

US Chamber Of Commerce: Le Maroc se bat pour plus d’investissements américains. Rachad Bouhlal, ambassadeur du Maroc aux Etats-Unis, a donné une conférence à l’US Chamber Of Commerce (USCC), mardi à Washington, sous le thème « Le Maroc, porte d’entrée vers trois continents ». Le diplomate marocain a plaidé au nom du royaume, en faveur du renforcement de la coopération maroco-américaine en matière de commerce et d’investissement,   notamment à travers la tenue de rencontres régulières entre les opérateurs économiques des deux pays. Intervenant lors de cette conférence Bouhlal a indiqué que les liens économiques entre le Royaume et les Etats-Unis se consolideront davantage grâce notamment à l’échange d’informations, de connaissances et d’expertise, outre l’organisation de sessions de formation. Le diplomate marocain a, par ailleurs, mis en exergue le « partenariat séculaire d’exception » unissant Rabat et Washington, un partenariat qui se distingue par des instruments novateurs, à savoir le Dialogue stratégique, en vigueur depuis septembre 2012, et l’accord de libre-échange (ALE) qui constitue une « grande réussite ». Sur ce point, l’ambassadeur Bouhlal a précisé que les relations économiques et commerciales entre les deux pays ne cessent de se développer après la conclusion de l’ALE qui s’inscrit dans la stratégie globale de l’ouverture de l’économie marocaine sur le marché mondial. Le Mag

L’Université de la Nouvelle-Angleterre à Tanger. Le Campus de l’Université américaine de Nouvelle-Angleterre (University of New England, UNE) a été inauguré, mardi à Tanger, en présence de personnalités américaines et marocaines, notamment le nouvel ambassadeur américain à Rabat, Dwight Bush, le gouverneur de l’État américain du Maine (Nord-Est), Paul LePage, et le wali de la région de Tanger-Tétouan, Mohamed El Yaakoubi, ainsi que des membres de la communauté scientifique. Cette structure, la première de son genre au Maroc, a été construite sur un terrain de 15.000 m² sur le domaine de l’American School de Tanger. Le campus, dont la construction a nécessité un investissement d’environ 54 MDH (6 millions de dollars), se compose de deux bâtiments, académique et résidentiel, comprenant des salles de classe, un espace de conférences, une résidence universitaire et un espace de restauration. Le campus de Tanger propose des cursus en santé, en biologie, en langues (arabe, français, espagnol et anglais), en histoire des civilisations, en droit et en d’autres disciplines. Fondée en 1831, l’Université de la Nouvelle-Angleterre, qui compte des campus à Biddeford, Maine et Portland, se veut une université innovante ancrée dans les arts libéraux et les sciences de la santé.    Les Eco

Social

Forces de l’ordre: nouvelle colère royale. Nouvelle colère royale, révèle Al Massae dans son édition à paraître ce jeudi 24 avril. Des sanctions ont été prises à l’encontre de plusieurs éléments de la police à Dakhla, lors du dernier séjour privé du souverain dans la ville, rapporte le journal.   On apprend qu’un inspecteur principal aurait été suspendu de ses fonctions. Et pour cause: il était en pleine discussion téléphonique lors du passage du cortège royal pour l’inauguration d’un projet dans la ville, avance le quotidien. Exerçant dans un arrondissement de Casablanca, il a été envoyé à Dakhla dans le cadre de la visite royale. Le quotidien Al Massae précise que la préfecture de police de Dakhla aurait entendu plusieurs éléments des forces de l’ordre accusés de fautes professionnelles lors des sorties officielles et privées du roi. Ces décisions disciplinaires toucheraient donc plusieurs éléments de la police, toutes catégories confondues, dans l’attente du verdict de la DGSN. Les rapports et les remarques quant à ces fautes professionnelles auraient été faits par Aziz Jaidi, garde du corps personnel du roi et patron de la direction de la sécurité des palais royaux. Pour rappel, il y a trois semaines, le souverain avait secoué les forces de l’ordre compte tenu de la propagation du sentiment d’insécurité. Depuis la mobilisation qui en a découlé, plusieurs mutations et restructurations ont été opérées dans les corps des forces de l’ordre, et ce sur tout le territoire. D’après des responsables sécuritaires, ces ordres de mutation relèvent de mesures disciplinaires pour certains éléments. Mais il y aurait surtout, en l’occurrence, une volonté de créer, ce faisant, une dynamique, une synergie au sein des forces de police. La raison de cette mobilisation serait donc avant tout stratégique. Le 360

Abdelilah Benkirane prépare une nouvelle hausse… du SMIG. Une fois n’est pas coutume, c’est une hausse des plus attendues qui devra être annoncée dans les prochains jours. Il s’agit du relèvement de 10% du salaire minimum au Maroc, le fameux SMIG. Celui-ci devra ainsi passer de   2.300 dirhams environ aujourd’hui à un peu plus de 2.500 dirhams. La mise en œuvre de cette hausse se fera par paliers de 5%, en deux ans. C’est du moins ce que précise Akhbar Al Yaoum dans un article à paraître demain jeudi et qui cite des « sources concordantes ». Le patronat, représenté par la Confédération générale marocaine des entreprises du Maroc (CGEM), s’oppose à cette mesure, qui va certainement peser lourd sur le coût du travail au pays. La CGEM plaide, elle, pour une hausse de 5%. Si elle est adoptée, cette amélioration du SMIG sera une première traduction dans les faits des engagements du gouvernement Benkirane après avoir pris les commandes de l’Exécutif. On s’en souvient, la hausse du SMIG à 3.000 dirhams d’ici la fin du mandat de l’actuel gouvernement figurait en tête des promesses électorales de Abdelilah Benkirane. h24info

Maroc/Espagne : Il tente de faire passer sa fille dans une valise. Alors que la police espagnole procédait au contrôle d’un véhicule de tourisme au port de Cadix, elle s’est retrouvée face à une fillette marocaine en ouvrant une valise. La petite fille de huit ans était en parfaite santé   et a été conduite dans un centre pour mineurs. Son père a été mis à disposition des autorités, il essayait de lui faire passer la frontière illégalement. Il a été remis en liberté dans la matinée du 23 avril. Ce n’est pas la première histoire de ce genre. Beaucoup de migrants sont prêts à tout pour passer la frontière avec l’Espagne. En mars dernier, la police espagnole avait déjà retrouvé un malien caché dans une valise à Melillaalors qu’un passeur marocain tentait de lui faire passer la frontière avec difficulté. Afriquinfos

L’enfer des contribuables à Témara. Si quelqu’un vous dit que les habitants de Témara souffrent énormément lorsqu’ils accomplissent leur devoir de citoyens en s’acquittant de leurs impôts, ne mettez pas en doute sa parole. Car le passage par la trésorerie générale, sise avenue Mohammed V, est un calvaire, comme l’a constaté un journaliste de Le360. Ce mercredi matin, ils étaient quelque 300 personnes entassées depuis de longues heures comme dans une boîte de sardines, attendant de verser leurs impôts à l’Etat. Pourtant, Abdelillah Benkirane et son ministre des Finances Mohamed Boussaid crient sur tous les toits que leur gouvernement a besoin d’argent frais. Le personnel de cette trésorerie n’offre pas même les conditions minimales pour faciliter la tâche aux contribuables. Ces derniers, massés depuis de longues heures, étaient sur le point, ce mercredi matin, de se soulever pour un mouvement de protestation. Le local est austère, démuni de tout confort, et ses fonctionnaires sont tristes et impolis, presque indifférents aux réclamations. L’adjointe au receveur était, quand à elle, enfermée dans son bureau feutré, et est allée jusqu’à lancer aux protestataires que les « assujettis ont d’autres moyens pour s’acquitter de leurs dettes ». A savoir « le paiement via internet et, s’ils ne sont pas contents, ils n’ont qu’à écrire », a-t-elle encore déclaré impunément. Cette attitude arrogante cache mal le fait que la plupart des gens de Témara sont issus de couches modestes qui n’ont pas les mêmes facilités et moyens qu’elle. Un comportement indigne d’une responsable. Benkirane et Boussaid ne cessent d’appeler les citoyens à payer leurs impôts. Le gouvernement est appelé à assumer ses responsabilités.    Le 360

Massar : De nouveaux services fournis aux lycéens et leurs parents. Le ministère de l’Education nationale et de la formation professionnelle a annoncé le lancement via son site électronique officiel www.men.gov.ma, de nouveaux services du système « Massar » en offrant un espace pour les élèves des lycées qualifiant et un autre destiné aux parents et tuteurs, qui seront généralisés par la suite aux cycles primaire et secondaire collégial. Un communiqué du ministère précise que ces services électroniques donneront, en premier lieu, des informations aux élèves et aux parents concernant notamment les données personnelles, les relevés des notes des contrôles continus et des examens de certification. Selon la même source, les parents d’élèves pourront, dans un second temps, connaître les emplois du temps, les dates des contrôles continus, l’assiduité et le suivi individuel du parcours scolaire de leur enfant, en plus de la possibilité de communiquer, via Internet, avec l’administration de l’établissement scolaire et faire des demandes de rendez-vous ou des certificats de scolarité. Dans l’espace consacré aux élèves, plusieurs informations ayant trait à la vie scolaire, l’orientation et le soutien social seront disponibles ainsi que plusieurs services électroniques notamment les notes des contrôle continus et des ressources numériques et audiovisuelles. Le ministère mettra également un service de téléphone vert (08 0000 11 22) à la disposition en vue de répondre aux interrogations des citoyens et organisera des campagnes au niveau régional et provincial dans les établissements scolaires pour expliquer les objectifs de ce service.    Aujourd’hui

Art & Culture

Un Jamel Comedy Club à Casablanca. Le Jamel Comedy Club de Paris, bientôt au Maroc ? C’est ce que souhaiterait son créateur, Jamel Debbouze. Après avoir connu un succès fou en France, grâce notamment à   ses « one man show » et à son « Jamel Comedy Club » destiné à donner une chance à tous les jeunes humoristes, Jamel Debbouze reste très attaché à ses origines. L’humoriste a réaffirmé sa fierté d’être marocain à l’occasion d’un récent passage au Maroc à l’occasion des 16e Mazagan Nights. Dans une interview accordée au journal Libération, il confiait qu’il revenait à chaque fois avec beaucoup de joie au Maroc et que cette culture était ancrée en lui. Après avoir monté le « Marrakech du rire », l’humoriste a confié qu’il aimerait beaucoup lancer un Jamel Comedy Club à Casablanca avec le potentiel que représentent les jeunes casablancais. Le Jamel Comedy Club a révélé un grand nombre d’humoristes en France. On pense notamment àFabrice Eboue, Claudia Tagbo ou encore Thomas N’Gigol, qui ont désormais une carrière lancée et remplissent de prestigieuses salles parisiennes. Le projet tient en tous cas beaucoup à cœur à Jamel et on ne doute pas qu’il saura le mener à son terme. Afriquinfos

Le rap prolifique de Ne-Yo au programme de Mawazine. Dernière découverte du prestigieux label Def Jam, dont l’histoire se confond en grande partie avec celle du rap américain, Ne-Yo (né Shaffer Smith) a hérité   d’une voix unique en son genre, inspirée de Stevie Wonder et des plus grands noms de la soul. L’artiste a obtenu en 2008 le Grammy Award du meilleur album contemporain R&B et composé des tubes pour Beyoncé, Rihanna et Britney Spears, ajoute le communiqué. Né en 1979 à Los Angeles, Ne-Yo est élevé par une famille de musiciens et se passionne très tôt pour la musique. Ses idoles de l’époque s’appellent Whitney Houston et Michael Jackson. Au cours de cette période, le garçon développe une culture musicale importante, s’essaie au chant, à la composition et à l’écriture. Après plusieurs prestations réussies, Ne-Yo retient l’attention de Def Jam, le label le plus actif de la scène R&B. Avec lui, le chanteur enregistre les singles So Sick, Sexy Love et When You’re Mad, qui reçoivent un accueil très favorable dans les clubs de la côte ouest. Ne-Yo sort en 2006 son premier album, In My Own Words, qui se vend à 1 million d’exemplaires. La tournée est triomphale et rassemble Chris Brown et plusieurs pointures du rap US. Menara

Festival international du documentaire. La première manifestation cinématographique marocaine exclusivement dédiée aux films documentaires, le Festival international du documentaire d’Agadir   (FIDADOC) se veut aujourd’hui un rendez-vous incontournable de tous les mordus du genre. Né en 2008 sous l’impulsion de la défunte réalisatrice et productrice marocaine Nouzha Drissi, l’évènement à forte exigence artistique confirme cette année encore sa vocation culturelle et pédagogique à travers un programme concocté avec soin pour les amateurs du genre. Du 28 avril au 4 mai prochain, Agadir abritera la sixième édition du FIDADOC avec la participation de plus de dix-sept pays des quatre coins de la planète, dont la Palestine, l’Iraq, l’Algérie, la Tunisie, le Liban, le Sénégal, la France, le Canada, l’Inde, entre autres. Cette année, la sélection officielle du FIDADOC propose trente-sept films, dont trente longs métrages. Le jury de la compétition internationale, composé de la réalisatrice et auteure algérienne Habiba Djahnine, le réalisateur marocain Mohcine Besri, le réalisateur et producteur suisse Berni Goldblat et la programmatrice et critique cubaine Norama Guevara, aura à départager les films en lice pour les trois prix du festival. Il s’agit du Grand Prix «Nouzha Drissi», le Prix du jury et le Prix des droits humains. Partenaire officiel de l’évènement depuis sa création, 2M attribuera à un des films primés son «Coup de cœur». Il y aura aussi un jury composé de cinéphiles et d’étudiants gadiris qui décernera le Prix du public «Nourredine Kachti», avec le concours de l’Institut français d’Agadir. Le Matin

Un plan d’action commun Maroc-CCG dans les domaines des médias et de la culture passé à la loupe à Rabat. Un plan d’action commun entre le Maroc et le Conseil de coopération du Golfe (CCG) dans les domaines de la culture et des médias a été, lundi à Rabat, au centre d’une rencontre entre experts visant notamment la mise en œuvre des dispositions du partenariat avancé qui lie les deux parties. La réunion du groupe de travail sera ainsi marquée par l’adoption de mesures permettant la mise en œuvre effective de la coopération médiatique et culturelle entre le Maroc et les pays du CCG, selon un agenda bien précis et un programme préalablement établi. A cette occasion, le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, a mis l’accent sur la nécessité de redoubler d’efforts pour consacrer le partenariat avancé entre les deux parties dans les domaines de la culture et des médias, comme meilleur moyen pour consolider les relations entre les peuples. Il s’agit, selon lui, du premier plan d’action commun qui s’inscrit dans le cadre du partenariat avancé conclu entre le Maroc et les pays du Golfe, ce qui reflète le rôle stratégique des médias dans le renforcement des relations de coopération dans différents domaines. A cet effet, le ministre a mis en avant des modèles de coopération prometteuse entre le Royaume et les pays du CCG, relatives, notamment, aux formations dans le domaine audiovisuel, à l’intégration des nouvelles technologies, à la coproduction télévisuelle et cinématographique ainsi qu’à la coordination sur le plan international au niveau de l’Unesco, de l’Organisation mondiale de la propriété intellectuelle (OMPI) et de l’Union internationale des télécommunications (UIT).    Libe.ma

Sport

Benzema donne l’avantage au Real. Du trio d’attaque madrilène surnommé BBC, il était le seul en pleine possession de ses moyens. Cristiano Ronaldo de retour après une blessure au genou gauche et pas encore en pleine forme,Bale grippé et sur le banc des remplaçant au coup   d’envoi du match, c’est Karim Benzema qui a servi de guide au Real ce mercredi en demie aller de Ligue des champions contre le Bayern (1-0). Le Français n’a pas été le joueur le plus flamboyant sur le terrain, ni le plus présent. Mais il a été le plus décisif en inscrivant l’unique but du match. Dans une partie d’une intensité digne d’une demie, où les Munichois ont globalement eu le contrôle du ballon et le Real l’avantage au nombre d’occasions, l’ancien lyonnais a fait pencher la balance côté Maison Blanche. Une occasion lui a été nécessaire. Ronaldo s’est chargé d’amorcer l’action, Coentrao de faire la différence et Benzema de conclure, à la 19e minute. Dans la foulée, l’attaquant – auteur de 5 buts et autant de passes décisives en C1 cette saison – a aussi trouvé CR7 dans la surface, mais le Portugais a manqué d’adresse (26e). Le Tricolore n’a pas été le seul artisan du solide succès madrilène. Le milieu de terrain merengue a été brillant, autant dans la récupération que dans la première relance. Un domaine dans lequel Modric a excellé pour donner le tempo de son équipe. Pepe a su gagner ses duels, comme Casillas, redevenu San Iker dans les dix dernières minutes de la rencontre quand le Bayern s’est enfin montré dangereux. Car les Munichois ont davantage ressemblé à l’équipe moyenne de ces dernières semaines qu’à l’ogre dominateur qu’il représente depuis plus d’un an. L’Equipe

La FIFA suspend l’interdiction de recrutement du Barça. Ce fut un coup dur pour le club espagnol du Barça qui passe une des plus mauvaises saisons depuis des années: la FIFA lui avait interdit de recruter pour les deux prochains mercatos. Toutefois, ce mercredi 23 avril,   commission d’appel de la FIFA a annoncé que l’interdiction de recruter soumise au FC Barcelone en raison de transferts de mineurs litigieux, était temporairement levée; rapporte le site d’Eurosport. Le club catalan pourrait donc recruter comme il le souhaite cet été. Une information qui fera plaisir aux fans de l’équipe, lesquels s’attendent à des recrutements pesants pour l’équipe qui souffre cette année de plusieurs problèmes, notamment au niveau de sa défense. La FIFA a choisi de rendre sa décision publique alors qu’une rencontre doit avoir lieu le 6 mai prochain entre le président du FC Barcelone, Josep Bartomeu et le président de la FIFA, Sepp Blatter. Le Mag

Lions de l’Atlas. Dick Advocat en pole position. Et si le choix de la FRMT se porte sur Le Néerlandais Dick Advocat. En tout cas, plusieurs signaux accréditent la piste du Néerlandais. La chaîne RTL 7 dans son émission dominicale «Voetbal International» a indiqué que Advocat était proche   de la sélection du Maroc. Une information que l’intéressé a confirmée en précisant à la même source qu’il est prêt à relever le défi si l’offre marocaine est sérieuse. Des sources concordantes de la FRMF soulignent qu’Advocat fait partie d’une short list avec qui la FRMF va entamer des négociations. L’autre nom qui revient avec insistance est celui de l’Italien Giovani Trapattoni. Le «Trap» dans des déclarations récentes à la presse a affirmé qu’il avait reçu une offre de la FRMF. Verbeek n’est pas intéressé par le poste Pim Verbeek dont le nom a été cité comme un sérieux candidat au poste de sélectionneur national a préféré se retirer de la course. Contacté par «Le Matin», Verbeek a souligné qu’il avait informé la FRMF qu’il n’était pas intéressé par le poste : «J’ai informé le week-end dernier la FRMF que je ne suis pas intéressé par le poste du sélectionneur. Je quitterais mes fonctions au Maroc à la fin de mon contrat en juillet prochain. J’ai envoyé un email dans ce sens au secrétaire général de la FRMF, Tarek Nejem, et au président Fouzi Lekjaa», nous a-t-il indiqué. La nomination du prochain sélectionneur devrait intervenir début mai. Le Matin

Obbadi: «Monaco ira mieux la saison prochaine». Interrogé par nos confrères du journal « Le Parisien », le milieu de terrain international marocain, Mounir Obbadi s’est déjà projeté sur la saison prochaine en fixant les objectifs. «Il faudra qu’on fasse mieux que cette saison, c’est certain  ! Quand on est compétiteur, c’est toujours l’objectif. Donc ça va être excitant, parce qu’à Monaco, il y a aussi des grands joueurs qui vont arriver la saison prochaine. C’est d’ailleurs une bonne nouvelle pour tous ceux qui suivent le football en France », a-t-il confié. Rappelons que Mounir Obbadi est dans le viseur du RC Lens qui serait plus que jamais proche de retrouver la Ligue 1 la saison prochaine.    Mountakhab

Fouzi Lekjaa: première mission à l’étranger. Fouzi Lekjaa, président de la Fédération royale marocaine de football (FRMF), s’envolera en fin de semaine pour le Caire afin d’assister, dimanche, au tirage au sort des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations 2015 au Maroc, a appris Le360 de sources proches de la FRMF. Le président de la Fédération sera accompagné de quelques membres du nouveau bureau fédéral.    Le 360

International

Palestine : le Hamas et l’OLP ont conclu un accord de réconciliation. Une délégation de l’Organisation de libération de la Palestine (OLP) a conclu, dans la nuit du mardi 22 au mercredi 23 avril, avec le Hamas à Gaza, un accord sur la formation d’un gouvernement d’union « d’ici à cinq semaines ».   Selon un communiqué lu par le chef du gouvernement du mouvement islamiste au pouvoir à Gaza, Ismaïl Haniyeh, le futur exécutif sera « dirigé par le président Mahmoud Abbas ». Il devrait être composé de technocrates et préparer des élections législatives et présidentielle. Celles-ci doivent avoir lieu six mois après que le Conseil législatif palestinien (CLP, Parlement) aura voté la confiance à ce cabinet. Cet accord intervient à une semaine de l’échéance fixée pour les négociations de paix entre l’Autorité palestinienne et Israël, le 29 avril, qui paraissent compromises. Israël a accusé M. Abbas d’avoir choisi « le Hamas et non la paix » et a annulé une session de négociations avec les Palestiniens prévue mercredi soir. « Quiconque choisit le Hamas ne veut pas la paix », a estimé le premier ministre israélien, Benyamin Nétanyahou, dans un communiqué. L’aviation israélienne a effectué une frappe sur le nord de la bande de Gaza dans la foulée de la déclaration, ont indiqué les autorités du Hamas. Six civils palestiniens ont été blessés, dont un très grièvement, d’après le porte-parole du ministère de l’intérieur du parti au pouvoir dans le territoire côtier, qui ne reconnaît pas Israël. M. Abbas a assuré dans la soirée qu’il n’existait « aucune incompatibilité entre la réconciliation et les négociations » avec Israël. Ces négociations avaient atteint une impasse à la fin du mois de mars, avec le refus d’Israël de libérer un dernier contingent de prisonniers palestiniens. L’autorité palestinienne avait répliqué en demandant son adhésion à une série de traités internationaux. Dans la foulée, Israël avait annoncé des sanctions financières. Le Monde

Génocide arménien : la Turquie présente ses condoléances aux descendants des victimes. Le premier ministre turc, Recep Tayyp Erdogan, a présenté les condoléances de la Turquie aux « petits-fils des Arméniens tués en 1915 »,mercredi 23 avril par communiqué. C’est la première fois qu’il   s’exprime aussi ouvertement sur ce drame. « C’est un devoir humain de comprendre et de partagerla volonté des Arméniens de commémorer leurs souffrances pendant cette époque. Nous souhaitons que les Arméniens qui ont perdu la vie dans les circonstances du début du XXe siècle reposent en paix et nous exprimons nos condoléances à leurs petits-enfants. . Entre 1915 et 1917, la communauté arménienne de la Turquie ottomane fut victime de massacres et de déportations massifs. L’Arménie et nombre d’historiens évaluent à 1,5 million le nombre de victimes, et qualifient ces événements de « génocide ». Un terme que récuse catégoriquement le gouvernement islamo-conservateur au pouvoir en Turquie depuis 2002, même s’il a adopté une approche plus conciliante que ses prédécesseurs. Depuis quelques années, une partie de la société civile turque organise la commémoration du génocide des Arméniens, pour faire face au discours officiel négationniste. En 2013, pour la première fois en presque un siècle, des dirigeants de la diaspora arménienne et des dirigeants antiracistes européens ont participé aux commémorations en Turquie. En janvier, lors de la première journée de sa visite d’Etat à Ankara, François Hollande avait exhorté Erdogan à faire son « travail de mémoire » sur le génocide des Arméniens. Lorsque le Conseil constitutionnel avait pris la décision en 2012 de censurer la loi pénalisant la contestation du génocide arménien, le chef de l’Etat s’était personnellement engagé à reprendre le dossier s’il était réelu. Le Monde

Ukraine : Arrivée de 150 soldats américains. Une compagnie de 150 hommes de la 173e brigade aéroportée de l’armée américaine est arrivée mercredi en Pologne. Ce déplacement fait suite à la décision de Washington de renforcer son engagement dans un contexte de tension avec   la Russie sur la situation en Ukraine. Deux avions de transport Hercules américains ont atterri dans l’après-midi à la base polonaise de Swidwin, dans le nord-ouest du pays, a constaté une journaliste de l’AFP sur place. Washington avait annoncé mardi le déploiement pour des exercices en Pologne et dans les pays Baltes de 600 soldats, un geste adressé à ses alliés de l’Otan, inquiets des actions de Moscou en Ukraine. Outre les 150 hommes arrivés en Pologne, environ 450 soldats sont attendus dans les prochains jours en Estonie, en Lettonie et en Lituanie, pour des exercices «qui doivent avoir lieu au cours des prochains mois et au-delà», selon le contre-amiral John Kirby, porte-parole du Pentagone. Ce geste «est l’expression concrète des obligations qui nous lient en matière de sécurité en Europe. C’est un message adressé à Moscou», », a-t-il encore souligné. Ce déploiement doit durer un mois, à l’issue duquel les troupes seront remplacées par d’autres forces de l’US Army. Le porte-parole du Pentagone a précisé qu’il s’agissait d’opérations «bilatérales» de la part des Etats-Unis et non d’exercices de l’Otan, notant cependant qu’il n’y avait eu aucune réticence exprimée de la part d’autres membres de l’Alliance. 20minutes

Rome se prépare à une invasion de pèlerins pour la double canonisation. Rome se prépare à accueillir des centaines de milliers de pèlerins et des dizaines de délégations officielles pour « l’événement planétaire » que constitue dimanche la canonisation des papes Jean XXIII et Jean Paul II. Selon le ministère de l’Intérieur, « 61 délégations représentant 54 pays, 19 chefs d’Etat, 24 chefs de gouvernement, 23 ministres et 800.000 pèlerins sont attendus à Rome pour les rites de la canonisation ». Un chiffre encore approximatif. La Ville éternelle est entrée dans un délicat parcours qui a débuté le Vendredi Saint (18 avril) et s’achèvera avec un gigantesque concert pour la fête du 1er mai avec, au milieu, la Fête de la libération (25 avril) et la double canonisation (27 avril). « Nous sommes prêts, archi-prêts, pour accueillir environ trois millions de touristes dans la seconde moité du mois d’avril », a récemment affirmé le maire de la capitale italienne Ignazio Marino. Pour lui, la double canonisation « sera un événement d’une portée planétaire ». « C’est un événement comme Rome n’en a jamais vécu dans son histoire, la canonisation de deux papes en présence de deux papes vivants », François et Benoît XVI, a renchéri mercredi Mgr Liberio Andreatta, chef de l’agence vaticane d’organisation des pèlerinage (ORP). Même si pour l’instant, le porte-parole du Vatican, Federico Lombardi, s’est refusé à confirmer la présence du pape émérite, « compte tenu de son âge ». Transports, sécurité, communication… tous les services sont sur les dents. « Nous avons préparé un plan de services et transports qui va du Chemin de croix au 1er mai, donc environ deux semaines, dont le coût total sera d’au maximum 7,8 millions d’euros », a précisé à l’AFP la municipalité de Rome.    Yahoo

Nouvelles Technologies

WhatsApp dépasse les 500 millions d’utilisateurs. WhatsApp revendique désormais quelque 500 millions d’utilisateurs actifs de son service à travers la planète. Ces derniers mois, l’application mobile de messagerie instantanée s’est rapidement étendue à des pays comme le Brésil,   l’Inde, le Mexique et la Russie. Selon les annonces faites par WhatsApp, mardi 22 avril, sur son blog officiel, les utilisateurs du service partagent plus de 700 millions de photos et 100 millions de vidéos par jour. Mark Zuckerberg, fondateur et PDG de Facebook, premier réseau social au monde avec 1,2 milliard de membres actifs, a annoncé en février le rachat de WhatsApp pour 19 milliards de dollars. Cette énorme somme avait soulevé de nombreuses interrogations du secteur technologique. Zuckerberg avait cependant expliqué, peu après l’annonce de ce rachat, qu’il pensait que WhatsApp valait en fait beaucoup plus. Début mars, des groupes de défense de la vie privée avient critiqué le rachat de WhatsApp par Facebook, craignant un mauvais usages des données personnelles des utilisateurs. Le Monde

Le crossover Lamborghini Urus reporté à 2018. Dévoilé à l’occasion du salon automobile de Pékin 2012, le concept Lamborghini Urus (photo) n’est pas encore prêt pour une production en série. Selon Rupert Stadler, le patron du constructeur Audi, le crossover italien ne verra le jour sur   le marché qu’en 2018. Une information confiée à nos confrères britanniques d’Autocar. Rappelons au passage que Lamborghini appartient à Audi depuis 1998. Une telle attente ne peut que décevoir les fans de l’Urus, dont le lancement avait initialement été annoncé fin 2016, puis reporté en 2017. Il faudra finalement patienter encore une année supplémentaire. Esthétiquement, le mastodonte sera proche du concept précurseur aux lignes tranchantes. Techniquement, il reprendra la plateforme de la future génération de l’Audi Q7, mais également celle de la Porsche Panamera et du premier SUV de Bentley. Sous le capot, le Lamborghini Urus disposera d’un bloc V8 associé à une motorisation électrique pour une puissance combinée d’environ 680 chevaux. Rupert Stadler a également confié qu’un nouveau SUV pourrait voir le jour dans la gamme aux quatre anneaux cette fois. Le responsable a évoqué l’arrivée d’un Q8, placé au-dessus de l’actuelQ7. Il serait plus luxueux et viendrait ainsi concurrencer l’Anglais Range Rover. Autoplus

Première mondiale : Dassault fait voler un drone de combat en patrouille. Avec ses 10 mètres de long et ses 12,5 mètres d’envergure, le nEUROn fait presque la taille d’un Mirage 2000. C’est dire s’il passe inaperçu parmi d’autres avions de combat. Sauf que l’engin ne possède pas de   cockpit : c’est un drone, un UCAV (système d’avion de combat non habité) dans le jargon des militaires. Et il vient d’effectuer le 20 mars dernier son premier vol en patrouille avec un Rafale, un Falcon 7X et deux avions de prises de vue. Une première mondiale révélée il y a peu par son constructeur Dassault Aviation. Le vol a duré 01h50 et s’est effectué au-dessus de la Méditerranée sur plusieurs centaines de kilomètres. 01Net

 

 

le2minutes.com

________________________actu-maroc.com

Pour rejoindre la page facebook de votre journal actu-maroc.com, d’autres informations vous attendent, aimez la page en cliquant sur le lien ci-après: https://www.facebook.com/pages/Actu-Maroccom/107076616014235?ref=ts&fref=ts

 

 

Presse Actualité journal Maroc marocaine infos news Rabat Casablanca Marrakech Agadir Fés Tanger horaires de prière

faits divers politique économie accident cnops ministère ambassade cnss police douane trafic drogue prostitution pédophilie

Commentaires