Flash-news : lundi 21 avril 2014

Flash-news : lundi 21 avril 2014

571
0
PARTAGER

Pourquoi Abdelaziz Bouteflika a été réélu? Réélu avec 81% des voix après 15 ans à la tête du pays, il détient déjà le record de longévité pour un président algérien. Sans compter les seize années passées   comme ministre, presque entièrement à la tête de la diplomatie. Entre les deux périodes, il a vécu une traversée du désert durant laquelle l’armée –qui a toujours joué un rôle majeur dans le choix du chef de l’Etat–, a fait une première fois appel à lui en 1994, en pleine guerre civile, pour prendre les rênes d’un pouvoir de transition. Les discussions ont finalement abouti cinq ans plus tard, le conduisant à la présidence. Il y a un an, il a subi un AVC qui a nécessité près de trois mois d’hospitalisation à Paris. Depuis son retour en Algérie mi-juillet, il ne bouge presque plus de chez lui. Jeudi, il a voté en fauteuil roulant, pour sa première apparition publique depuis mai 2012. Et le 3 mars, c’est d’une voix à peine audible que cet ancien tribun hors pair a annoncé a annoncé sa candidature au Conseil constitutionnel. Son directeur de campagne, Abdelmalek Sellal, a cependant assuré début avril que le président allait « de mieux en mieux ». Durant la campagne, il a brillé par son absence, laissant à M. Sellal et six autres responsables le soin de sillonner le pays à sa place. Elu à la présidence en avril 1999 dans un pays en pleine guerre civile, « Boutef », comme l’appellent familièrement ses compatriotes, s’est employé à rétablir la paix après un conflit ayant fait quelque 200.000 morts, selon des sources officielles. En septembre 1999, il a obtenu un oui massif au référendum sur la loi de la « Concorde civile », qui amnistie les islamistes armés n’ayant pas commis de crimes de sang et de viols et se soumettant à l’autorité de l’Etat. La loi a permis la reddition de milliers d’islamistes. h24info

 

Gérard Araud sur Twitter : La France n’usera pas de Veto en faveur du Maroc. New York: L’ambassadeur représentant permanent de laFrance à l’ONU, Gérard Araud, a tweeté sur son compte, une réponse au   Polisario et ses alliés parmi certaines ONG, qui accusent la France de vouloir utiliser son veto au conseil de sécurité pour bloquer toute résolution sur le Sahara, qui déplairait à Rabat. Sur son compte Twitter l’ambassadeur Araud a écrit: « Une fois pour toutes, et je m’arrête ici. La France n’a pas menacé d’utiliser son droit de veto, directement ou pas. Le dernier veto français au conseil de sécurité était dans les années 80″. Le Mag

Le partenariat Maroc-Gabon renforcé. Un forum destiné à booster le partenariat dense et varié entre le Maroc et le Gabon sera organisé, ce lundi 21 avril à Rabat, par le Fondation diplomatique avec la participation des hommes d’affaires marocains et gabonais. Ce forum intervient après le succès de la visite entreprise en mars dernier par le roi Mohammed VI au Gabon dans le cadre d’une tournée africaine. Sous la présidence du souverain et du président gabonais, les deux pays avaient conclu, le 7 mars, 24 accords de coopération bilatérale notamment dans le secteur des phosphates. A rappeler que lors de cette tournée royale en Afrique (Mali, Guinée, Côte d’Ivoire et Gabon), le Maroc a fait l’annonce inédite de la construction d’une usine à Jorf Lasfar destinée à la production d’engrais exclusivement dédiés au marché africain. Cette usine, que le souverain inaugurera dans les prochaines semaines, a nécessité un investissement de 600 millions de dollars.    Le 360

USFP : Radi propose Lachgar à la tête du groupe parlementaire. L’ancien premier secrétaire de l’USFP Abdelaouahed Radi, dans une tentative de médiation pour mettre fin à la crise des socialistes au Parlement, a proposé dimanche de confier à la présidence du groupe à Driss Lachgar en remplacement d’Ahmed Zaidi. Une proposition qui, semble-t-il, n’est pas du goût de ce dernier, selon des sources internes. « Abdelouahed Radi a proposé cette issue, mais il faut d’abord que les structures du parti l’acceptent. Elle leur sera remise pour approbation ou rejet ce lundi 21 avril », à en crooire un proche de Driss Lachgar. Du côté d’Ahmed Zaid, le groupe est en ce moment en réunion. Il publiera un communiqué dans la soirée de lundi, selon un proche du président sortant du groupe parlementaire ittihadi.    Le 360

Sahara : Un projet de résolution sans… les droits de l’Homme. Cette année encore, les Etats Unis ont préparé un projet de résolution qui sera examiné, puis voté par le Conseil de sécurité sur la reconduction du mandat de la Minurso. “Le texte ne comprend pas d’article sur la surveillance des droits de l’Homme au Sahara comme à Tindouf”, annonce vendredi le site Futuro Sahara, proche du Polisario. Il faut reconnaître que les efforts du Maroc en matière de droits de l’Homme, ainsi que la diplomatie royale ont porté leurs fruits. Le Maroc marque donc des points face aux adversaires de son intégrité territoriale, surtout au lendemain de la publication par le secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon d’un rapport sur le Sahara. Dans son texte, M. Ban soutenait la nécessité de surveiller les droits de l’Homme au Sahara et à Tindouf. Le Roi Mohammed VI avait alors mis en garde le patron de l’ONU contre des “options périlleuses”. Mais alors que l’Algérie est occupée par la réélection de son président sortant, Abdelaziz Bouteflika, les dirigeants du Polisario, à l’exception du représentant des séparatistes à l’ONU, font la moue. Boukhari Ahmed a ainsi déclaré à un site proche du Polisario, être “déçu” par le projet américain, pointant du doigt la France. “Le Maroc et la France sont à l’origine de cette proposition, et font de la pression pour amender le rapport de l’ONU sur la question du Sahara”, a-t-il estimé. Le Maroc s’est mobilisé à la veille du 17 avril, date à laquelle les discussions au Conseil de sécurité sur le dossier du Sahara ont débuté.    Aufaitmaroc

Economie

Aéronautique : LH Aviation vise le premier avion construit au Maroc. Le constructeur français de petits avions de missions LH Aviation va s’implanter au Maroc, en ouvrant 10% de son capital à un industriel marocain pour 4 millions d’euros, a annoncé vendredi le groupe dans un communiqué.   “Après avoir réalisé ses premières livraisons en 2013, LH Aviation ouvre 10% de son capital pour 4 millions d’euros à l’investisseur industriel marocain, Mohsine Bennani-Karim, qui siégera au conseil d’administration de l’entreprise française”, poursuit la même source. “LH Aviation Maroc”, filiale à 51% de LH Aviation et dont l’industriel marocain détient 49%, construira dans cette nouvelle usine le “LH-10 M”, le premier avion intégralement fabriqué au Maroc, précise le constructeur français. La même source ajoute que la première tranche de cette nouvelle unité de fabrication, qui aura une capacité de 80 avions par an et pourra à terme doubler sa production, représente un investissement de plus de 10 millions d’euros, entièrement financé par le partenaire marocain de LH Aviation. Le LH-10 M, qui sera présenté pour la première fois au salon Aéro Marrakech, est le premier avion totalement adapté pour opérer dans les différents types d’environnements du continent africain. Cet appareil de surveillance, premier avion “made in Morocco” de l’histoire, bénéficie des techniques de fabrication les plus modernes et peut recevoir et gérer les systèmes de surveillance civile les plus performants, explique le constructeur français. Aufaitmaroc

L’ONCF maintient le cap de la croissance. L’ONCF a maintenu, au titre de l’exercice 2013, le cap de la croissance installée depuis plus d’une décennie en enregistrant un résultat net de 148 millions de dirhams (MDH) contre un objectif fixé dans le Contrat-Programme à -312 MDH, soit une   amélioration de près de 460 MDH, a annoncé vendredi à Rabat, le directeur général de l’ONCF, Mohamed Rabie Khlie. «Les résultats financiers ont été au rendez-vous, confirmant encore cette année la tendance haussière et durable des performances de l’Office. Tous les agrégats de gestion et financiers ont dépassé les objectifs fixés dans le Contrat-Programme avec l’Etat», a expliqué Khlie lors d’une conférence de presse consacrée à l’arrêt des comptes de l’année 2013. Il a, en outre, fait savoir que le chiffre d’affaires de l’Office, au titre du même exercice, a atteint 3,8 milliards de DH (MMDH) en progression de 6,9%, tandis que la valeur ajoutée s’est chiffrée à 2,7 MMDH, en hausse de 5%», a-t-il relevé, en ajoutant que «l’excédent brut d’exploitation s’est élevé à 1,7 MMDH (+6%), au moment où la capacité d’autofinancement, qui a progressé de 58% s’est chiffrée à 1,3 MMDH». «L’Office a réalisé de bons résultats à plusieurs niveaux, notamment, une croissance de 4% toutes activités confondues, plus de 38 millions de voyageurs transportés, un volume de 36 millions de tonnes de marchandises acheminées, un taux de satisfaction des clients de 77% et une régularité des trains dépassant les 80%», s’est félicité Khlie. Maghrebemergent

Le 4ème « Marrakech Air Show 2014″, du 23 au 26 avril courant. Sous le Haut patronage de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, Chef suprême et Chef d’Etat-Major Général des Forces armées Royales (FAR), la 4ème édition du Salon de l’aéronautique et du spatial, « Marrakech Air Show 2014″,   sera organisée du 23 au 26 avril, à la Base Ecoles des Forces Royales Air dans la cité ocre. Signe visible du nouveau positionnement du secteur de l’aéronautique, « Marrakech Air Show 2014″, un meeting aéronautique international sur un espace national, s’inscrit dans le cadre de la stratégie du Royaume visant à développer et à consolider le secteur de l’aéronautique, notamment en termes d’investissement industriel et de transfert de technologie, précise un communiqué de l’Etat-Major Général des FAR. Après le succès éclatant des trois premières éditions, « Marrakech Air Show » atteint sa vitesse de croisière et confirme sa place parmi les grands rendez-vous mondiaux constituant, sur la rive sud de la Méditerranée, un meeting international d’échange d’expériences et d’expertises entre décideurs, opérateurs et professionnels du secteur de l’aéronautique, ajoute le communiqué. Avec cette 4è édition, « Marrakech Air Show » positionne le Maroc comme une destination de choix et une plateforme aéronautique incontournable, indique la même source, relevant que ce Salon international promet un programme exceptionnel de rencontres professionnelles, de découvertes et de shows aériens époustouflants, notamment lors de la journée grand public, prévue le 26 avril, de 9h30 à 18h00. Menara

Prêt-à-porter : H&M s’installe à Marrakech. H&M n’aurait pas pu choisir une meilleure date pour l’ouverture de son prochain magasin au Maroc. La chaîne mondiale de prêt-à-porter s’apprête en effet à ouvrir un troisième magasin à Marrakech. Une ouverture qui coïncidera avec le lancement de la nouvelle collection printemps/été 2014. Actuellement, le groupe suédois compte trois magasins au Maroc et dispose surtout d’une logistique assez développée pour   pouvoir y lancer ses nouvelles collections en même temps qu’à l’international. «Par le passé, nous n’avions pas la possibilité de lancer nos collections mondiales au Maroc et dans la région. Actuellement, nous disposons de la logistique nécessaire et nous serons bientôt en mesure de lancer ici les mêmes collections que celles lancées dans le monde», souligne Amal Khreich, directrice marketing et communication Mena. Le groupe suédois poursuit une politique d’expansion qui multipliera le nombre de ses magasins dans le monde. Figurant parmi les plus grands vendeurs mondiaux de vêtements, avec les groupes internationaux Gap et Inditex, le groupe est resté relativement à la traîne en ce qui concerne son implantation dans la région Mena, et surtout en Afrique du nord ainsi que dans le Maghreb. Un léger retard qui est apparemment en train d’être rattrapé, après que la logistique nécessaire a été mise en place. Les Eco

Crédit Agricole du Maroc. Le groupe renouvelle son engagement avec la filière sucrière. Le Groupe Crédit Agricole du Maroc, premier partenaire financier du monde rural, agricole et agro-industriel, vient de renouveler son engagement auprès de la filière sucrière, en signant une convention tripartite avec Cosumar et ses filiales (SURAC, SUNABEL, SUTA et SUCRAFOR), ainsi que l’Union Nationale des Associations des Producteurs des Plantes Sucrières du Maroc (UNAPPSM). Objectif : mettre en place plusieurs solutions de financement dédiées aux agriculteurs et acteurs opérant dans la filière, en contrat d’agrégation avec Cosumar ou ses filiales, et dont la rémunération est prélevée sur la valeur de la récolte par Cosumar et ses filiales, avant d’être reversée au prestataire. «Ce partenariat vient souligner toute l’importance que réserve le Groupe à la filière sucrière, filière stratégique de l’agriculture marocaine. Elle permettra donc aux agriculteurs et acteurs en contrat d’agrégation avec Cosumar et ses filiales de bénéficier de solutions privilégiées de financement, couvrant l’ensemble de leurs besoins pour la campagne agricole», indique le groupe. Et de préciser : «Les demandes de financement des sociétés de prestations agricoles seront examinées au cas par cas, conformément à la réglementation en vigueur et bénéficieront de conditions préférentielles». Notons que cette convention a été signée en marge de la journée d’étude organisée sous l’égide du ministère de l’Agriculture autour de la thématique «R&D et innovations, leviers d’amélioration de la productivité de la filière sucrière».    Le Matin

Maroc-Egypte: Accord sur la réalisation de 15 projets de recherche scientifique. Le Maroc et l’Egypte se sont mis d’accord sur la réalisation de 15 projets de recherche sur un total de 48 projets proposés, a annoncé le ministre égyptien de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Wael El Degwy. “Ces projets portent sur la biotechnologie et ses applications dans l’agriculture, les énergies nouvelles et renouvelables, l’assainissement et le traitement des eaux usées, les nouveaux outils pour détecter et traiter les cancers et les sciences de la terre”, a souligné M. El Degwy, cité samedi par l’Agence de presse officielle MENA. Le ministre, qui avait présidé récemment au Maroc la délégation égyptienne participante aux travaux de la cinquième session de la commission technique mixte maroco-égyptienne de coopération dans le domaine scientifique, a souligné que la rencontre a permis d’évaluer le premier programme relatif au protocole de coopération scientifique et technologique (2005-2009) entre les universités marocaines et égyptiennes. M. El Degwy a également fait savoir que la sixième session de ladite commission est prévue en 2015 au Caire, notant l’importance de la rencontre qui reflète directement la volonté des deux pays à renforcer les liens d’une coopération fructueuse, notamment dans le domaine de la recherche scientifique.    Maghrebemergent

Social

Médicaments : Baisse des prix, à partir du 8 juin. Le ministre de la Santé, Houcine El Ouardi a reconnu, jeudi, à Rabat, que le secteur de la santé connaît plusieurs dysfonctionnements, assurant que la réforme se fera d’une manière progressive. Lors d’une conférence de presse organisée   au lendemain de la publication dans le Bulletin officiel, de la liste complète des nouveaux prix de vente des médicaments, Houcine El Ouardi a indiqué que la baisse des prix n’est pas la solution à tous les problèmes du secteur. Évoquant les discussions qui ont précédé la baisse des prix des médicaments, le ministre a également reconnu l’existence de divergences de points de vue. Il a également mis l’accent sur la présence des représentants de l’ensemble des professionnels du secteur lors de ces rencontres. Jeudi, Houcine El Ouardi était bien entouré lors de la conférence. Il y avait à ses côtés Ali Sedrati, président de l’Association marocaine de l’industrie pharmaceutique (AMIP), Mohamed Houbachi de l’Association marocaine du médicament générique (AMMG), Mounir Tadlaoui de la Fédération nationale des syndicats de pharmacies du Maroc (FNSPM), et Lahcen Senhaji de l’Union générale des partenariats pharmaceutiques (UGPP). Le ministre a rappelé que 320 médicaments, dont les prix ont baissé, figuraient dans la première liste publiée. La deuxième liste, datant du 8 avril, comprend, elle, 1.258 nouveaux médicaments. M. El Ouardi a souligné, à cet égard, que cette réforme se base sur l’accord conclu le 11 juillet 2012 entre le ministère et ses partenaires. Aufaitmaroc

Le « tcharmil » pourrait coûter son poste à un caïd. Le communiqué est laconique : « le ministère de l’Intérieur a annoncé, dimanche, le rappel au service central à Rabat, du caid de Sidi Battache relevant de la province de Benslimane, suite au suicide d’une personne à ce centre.   Le ministère précise, dans un communiqué, que ce rappel au service central a été décidé dans l’attente des résultats de l’enquête ouverte au sujet de ce suicide». Selon le site Goud.ma, un jeune homme âgé de 26 ans s’est donné la mort. La cause en serait « l’humiliation » qu’il a ressenti quand le caïd lui a « lui coupé les cheveux par la force le prenant pour un adepte du ‘tcharmil’ », rapportent des proches du jeunes homme dans Goud.ma. L’enquête ouverte par les autorités devrait jeter la lumière sur cet incident ou le démentir. Depuis quelques jours, les forces de l’ordre multiplient les patrouilles pour atténuer le sentiment d’insécurité et mettre fin au phénomène du «tcharmil», qui consiste en la publication d’images sur les réseaux sociaux montrant des jeunes armées de couteaux et autres armes blanches. Selon le quotidien Assabah, la police a effectué des descentes dans des quartiers populaires de la Casablanca… pour raser les crânes de jeunes arborant la fameuse coupe à la mode affichée par ces jeunes sur les réseaux sociaux ! h24info

6e édition des universités d’été au profit des jeunes MRE du 2 au 13 août. La sixième édition des Universités d’été sera organisée du 2 au 13 août, sous l’égide du ministère chargé des Marocains résident à l’étranger et des affaires de migration, au profit de 300 jeunes marocains âgés de 18 à 25 ans.   Cette édition, qui s’inscrit dans le cadre de la stratégie du ministère visant à préserver et à promouvoir l’identité marocaine des MRE, sera organisée en partenariat avec les universités Abdelmalek-Essaâdi (Tétouan), Hassan II (Casablanca), et Ibn Zohr (Agadir), précise un communiqué du ministère parvenu vendredi à la MAP. Cette édition a pour objectifs la présentation des grands projets et opportunités d’investissement au Maroc, la sensibilisation des jeunes MRE à participer aux grands chantiers de développement au Maroc, que ce soit par l’investissement direct ou par leur participation active en tant que ressources humaines à forte valeur ajoutée, ainsi que le renforcement des liens d’appartenance avec le pays d’origine et la mise en place des premiers jalons des réseaux estudiantins des marocains du monde. Maghrebemergent

Maroc & Isesco. Une convention de partenariat signée à Rabat. Une convention de partenariat a été signée, vendredi à Rabat, entre le ministère de la Solidarité, de la Femme, de la Famille et du Développement social et l’Organisation islamique pour l’éducation, les sciences et la culture (Isesco) dans les domaines relatifs à protection de la femme, de l’enfance et de la famille. La convention, signée par la ministre de la Solidarité, de la Femme, de la Famille et du Développement social, Bassima Hakkaoui, et le directeur général de l’Isesco, Dr Abdulaziz Othman Altwaijri, prévoit la réalisation d’activités et de programmes relatifs aux domaines d’intérêt commun. Ces activités et programmes couvrent la protection des femmes et des enfants, le renforcement des capacités des femmes, l’appui à leur rôle dans le processus de développement global, le soutien aux femmes, enfants et personnes âgées en situation difficile et la mise à niveau des établissement de protection sociale. Dans une déclaration à la MAP à l’issue de la cérémonie de signature, Bassima Hakkaoui a expliqué que cette convention prévoit, entre autres, la réalisation d’études conjointes et de sessions de formation dans les domaines précités. De plus, a-t-elle ajouté, il sera procédé à l’échange de publications relatives aux questions d’intérêt commun, à savoir la femme, l’enfance, les catégories vulnérables et les personnes en situation difficile. Il s’agit, aussi, de mettre à niveau les établissements de protection sociale qui accueillent les personnes sans famille ou sans domicile fixe (SDF).    Le Matin

Guelmim : 40 élèves bénéficient des colonies de vacances scientifiques régionales. Tout au long de trois jours, 40 élèves issus des trois régions du Sud du Royaume ont bénéficié de la 2ème édition des colonies de vacances scientifiques régionales. «Les colonies de vacances scientifiques, locomotive pour développer les compétences expérimentales des élèves», tel est le thème de cette colonie initiée par l’Académie régionale de l’éducation et de la formation de Guelmim-Smara, et qui a eu lieu au lycée d’Excellence technique de Guelmim en collaboration avec l’Association des professeurs de sciences physiques, et a réuni 40 élèves des régions de Guelmim-Smara, Laâyoune-Boujdour-Sakia El Hamra et Oued Eddahab-Lagouira. L’objectif de cette manifestation est de promouvoir l’orientation des élèves de la région vers les branches scientifiques et techniques et développer l’esprit de créativité et de concurrence, et qui est aujourd’hui la pierre angulaire du système de l’enseignement et la condition primordiale pour sa réussite. Les élèves bénéficiaires de cette colonie qui s’est déroulée du lundi au mercredi ont profité notamment des ateliers portant sur des matières scientifiques, le théâtre, la philosophie et le sport, ainsi que des exposés sur l’histoire des sciences, la relation de la conception de l’examen de sciences de la vie et de la terre avec les orientations officielles de la matière, l’histoire de l’atome et la relation entre la respiration et la concentration, en plus de tests en physique-chimie.    Aujourd’hui

Il est temps de modifier certains articles du Code de la famille. « Le temps est venu pour modifier certains articles relevant du Code de la famille, une décennie après son application, et d’engager une réflexion collective ainsi qu’un débat public élargi, intégrant l’ensemble des acteurs et des spécialistes en la matière (…), en vue de formuler des recommandations pratiques de nature à répondre aux différentes problématiques posées, tout en accompagnant les mutations qu’a connues la société marocaine », a affirmé la ministre dans un entretien accordé au quotidien « Al Assima post » et publié samedi. Dix ans après l’entrée en vigueur du Code de la famille, l’on peut dire que d’importants acquis ont été réalisés à la faveur de la consécration de l’égalité et la protection des droits essentiels des femmes, a relevé la ministre, en voulant pour exemple la consécration de la responsabilité conjointe des époux dans la gestion des affaires de la famille ou encore le recul du taux du mariage précoce. Dans ce contexte, la ministre s’est félicitée de la stabilisation du taux de la polygamie et de la hausse de l’indice renseignant sur l’enregistrement des contrats de mariage, en estimant, toutefois, qu’en dépit de ces avancées positives, de nouveaux défis sont apparus, dont l’activation du Fonds de la cohésion sociale, lancé en 2012, et dont le nombre de bénéficiaires a atteint, à septembre dernier, 2.539 femmes. Mme El Hakkaoui a également affirmé que le Code de la Famille a pour objectif la protection des droits des femmes, des hommes et des enfants, sans distinction aucune, en allusion aux propos tenus par certaines parties, qui accusent ce texte de protéger les femmes uniquement et appellent à prendre des précautions au moment de se marier.    Menara

Art & Culture

Mawazine: Bilal en concert le 2 juin sur la scène Nahda à Rabat. Le spectacle de ce grand nom de la musique raï s’annonce comme « un grand concert fort en émotions » dans la programmation du festival, prévu du 30 mai au 07 juin. Le « raï éclairé », c’est ainsi qu’on qualifie la musique de Bilal,   qui arbore les problèmes et souffrances de ceux qui veulent partir et de ceux qui vivent l’exil. Aux influences multiples, ses chansons touchent la communauté arabe de part et d’autre de la Méditerranée. De son vrai nom Bilal Mouffok, enfant de l’Algérie, il est né à Cherchel en 1966. Bilal a grandi avec son grand-père à Oran, fait ses premiers pas avec la guitare de son frère et suit ensuite des cours de musique au conservatoire. Dans les années 80, il crée son premier groupe El Ahouar pour gagner sa vie en jouant dans les fêtes privées et mariages. Il reçoit un premier prix en 1987 à un concours de chanson, mais sa popularité n’excède pas l’ouest algérien. Et comme bon nombre de ses compatriotes, il veut tenter sa chance en France. Il arrive à Marseille en 1989, « le tournant de sa carrière », selon ses termes. C’est dans la cité phocéenne qu’il écrit ses textes et devient chanteur de raï. Depuis 2001, le Festival Mawazine-Rythmes du Monde est le rendez-vous incontournable de la scène musicale marocaine et internationale. Chaque année au mois de mai, cette manifestation unique en son genre fait vibrer la capitale Rabat aux sons d’une musique ouverte aux quatre coins du monde grâce à un programme riche et inédit. Menara

Mawazine 2014: Kadem Saher se produit le 3 juin à Rabat. Cet artiste, qui a parcouru les scènes les plus prestigieuses au monde, est né en Irak en 1957, et a passé son enfance à Bagdad. Entre chants religieux et récits du Coran, il étudie l’Oud au prestigieux Institut de Musique de Bagdad,   sous la houlette du maitre Mounir Bechir. Il est très vite imprégné de la musique classique de Mohamed Abdel Wahab, Mohamad Al Gubbanchi, Nazem El Ghazali, Abd El Halim Hafez, Farid El Atrache et Fairuz. En 1987, il signe un premier succès dans les pays du Golfe avec deux chansons « Ladghat El Hayya » et « Abart El shat », indique-t-on dans un communiqué de l’association. Après l’obtention de son diplôme en 1991, Kadem démarre sa carrière, en 1994, au Caire. Il chante d’abord au Festival International de Musique du Caire et obtient un triomphe avec « Salamtak Men Al Ah » et « Ikhtari », de Nizar Qabbani. A parti de là, ses albums sont des succès prévisibles puisque le chanteur est un perfectionniste et un auteur compositeur qui excelle dans l’usage des « Maqamat ». Kadem dépoussière ce style classique et romantique qu’il chérit depuis toujours. La réussite est au rendez-vous dès le lancement de « Madrast Al Hob » (1996), « Ana Wal Layla » (1998), « Habeebati Wal Matar » en 1999, « Al Hob Al Mostaheel » en 2000, « Abhathu Anki » en 2001, « Hafiat Al Kadamain » en 2003, « Ila Telmiza » en 2004, « Entaha Al Mushwar » en 2005, « Yawmiyat Rajul Mahzoum » en 2007, « Souwar » en 2008, « Al Rassem Bilkalimat » en 2009 et « Habibaty » en 2010. Kadem Saher a écoulé plus de 30 millions de disques à ce jour ! Très proche du pays, Kadem Saher prévoit une soirée mémorable pour le public marocain, selon les organisateurs. Atlas info

Kan Ya Makam… L’andalousie, pour « rallumer les étoiles ». Fatym Layachi a réuni de merveilleux artistes pour « rallumer les étoiles » de l’Andalousie, dont l’histoire est retraversée dans ce très beau spectacle. Sous la direction artistique de Mehdi El Kindi et sur une scénographie signée   Zineb Andress Arraki, les musiciens ont en effet fait revivre aux mélomanes, samedi 19 avril, la naissance, l’apogée et la chute de la belle Andalousie que tout un patrimoine matériel et immatériel continue de faire vivre et rayonner dans les mémoires. Des artistes de toutes nationalités étaient ainsi rassemblés à la Villa des arts de Casablanca pour partager avec le public des airs de musique andalouse et, ce faisant, une histoire qui a ses racines tressées parmi celles, plurielles, du Maroc. Un pays aux croisées aux des temps, des peuples et des continents, rendant hommage à la diversité qui fait la beauté et la singularité de son identité. Des musiciens envoûtant ont fêté la symbiose de mondes et de peuples, devenus un et même peuple andalou lié à jamais par les mémoires des siècles. Mémoires, vives, qui parlent entre les doigts de Nino Josele et de P’tit Moh, sur des airs de guitare et luth mêlés. De quatre autres artistes là, aussi, pour éveiller rythmes et voix de la fiévreuse Andalousie, à savoir Rachid Zeroual pour le Ney, Mohamed El Ouahabi aux percussions, Alberto Garcia et Jamal Nouman au chant. Le 360

Bassem Youssef suspend son émission de satire politique. L’humoriste, chirurgien de formation devenu célèbre grâce à ses critiques acerbes de tous les dirigeants depuis la révolte de 2011, avait déjà annoncé que son émission hebdomadaire serait interrompue à compter du 19 avril pour deux semaines de « vacances saisonnières », mais samedi MBC Masr a indiqué dans un communiqué que cette période serait   prolongée « jusqu’au 30 mai ». Les Egyptiens sont appelés aux urnes les 26 et 27 mai pour doter le plus peuplé des pays arabes d’un président élu, onze mois après l’éviction de son premier chef d’Etat élu démocratiquement, l’islamiste Mohamed Morsi. La destitution du chef d’Etat issu de la confrérie des Frères musulmans avait été annoncée début juillet par Abdel Fattah al-Sissi, alors chef de l’armée, et désormais grand favori du scrutin pour lequel il n’a qu’un adversaire pour le moment. « El Bernameg » sera de retour « à compter du 30 mai à 22 heures », soit l’heure à laquelle l’émission, diffusée le vendredi soir, est enregistrée. La chaîne affirme agir ainsi pour « respecter le processus électoral » et ne pas « influencer les électeurs et l’opinion publique ». Bête noire des Frères musulmans pour ses critiques au vitriol du président Morsi, M. Youssef s’est ensuite attiré de nouveaux détracteurs: les partisans de M. Sissi et de l’armée. Poursuivi en justice sous Morsi, il a été l’objet de plusieurs plaintes pour outrage à l’armée. h24info

Inauguration d’un complexe artisanal à Chichaoua. Un complexe artisanal dédié à la formation dans les métiers d’artisanat et la commercialisation des produits locaux, à été inauguré samedi dans la ville de Chichaoua. La cérémonie d’inauguration de cette structure a été présidée samedi, à la ville de Chichaoua, par la ministre de l’Artisanat, de l’Economie sociale et Solidaire, Fatema Marouane, en présence notamment du gouverneur de la province de Chichaoua, Abdelghani Sebbar, du président de la Chambre d’artisanat de Marrakech, Najib Aït Abdelmalek, d’élus locaux et de représentants d’associations opérant dans le secteur de l’artisanat. Edifiée sur 7.432 m2, cette importante structure socioéconomique a nécessité un investissement global de l’ordre de 7 millions de DH, financé par le ministère de l’Artisanat, de l’Economie sociale et Solidaire. Ce complexe se compose de 09 ateliers de formation, 10 boutiques dédiées à la commercialisation des produits d’artisanat, une salle d’exposition, une salle de formation par apprentissage, une mosquée et deux logements de fonction. Il offre des formations notamment aux métiers de la tapisserie, du cuir, de la couture et broderie et la sculpture sur pierres et sur bois. La réalisation de cet complexe artisanal rentre dans le cadre de la mise en œuvre du Plan régional de développement de l’artisanat 2011-2015. Ce plan auquel est alloué un montant global de l’ordre de 80,9 millions de DH, se fixe comme objectifs, le renforcement de l’infrastructure du secteur et la promotion de la commercialisation des produits de l’artisanat. Le plan accorde également une grande importance au volet de la formation des artisans.    Maghrebemergent

Sport

L’athlète Meriem Alaoui Selsouli suspendue 8 ans pour dopage. Suisse : L’athlète marocaine Meriem Alaoui Selsouli vient d’être officiellement suspendue 8 ans. La décision fait suite au contrôle antidopage positif de l’athlète lors du meeting de Paris le 6 juillet 2012. En effet, le Tribunal   Arbitral du Sport a confirmé le 14 avril 2014 la décision de la Fédération Royale Marocaine d’Athlétisme de suspendre l’athlète Mariem Alaoui Selsouli de toute compétition en athlétisme pour une durée de 8 ans à partir du 25 juillet 2012 suite à son contrôlé positif au meeting d’athlétisme d’Areva, souligne le communiqué de la FRMA. L’athlète marocaine ne pourrait, donc, revenir à la compétition qu’en 2020, chose qui paraît fort improbable vu son âge; Meriem Selsouli est âgée de 30 ans. Le Mag

BeinSport: Giovani Trapattoni aurait accepté d’entraîner l’équipe marocaine de football. Le doute plane toujours sur l’identité du prochain entraîneur de l’équipe marocaine, laquelle demeure sans entraîneur à quelques mois de la CAN 2015 qui aura lieu au Maroc. Ainsi, une fois officiellement   élu à la tête de la FRMF, Faouzi Lekjaa a fait de la question de l’entraîneur national sa priorité. Il faut dire que la situation actuelle ne plait à personne, moins aux footballeurs eux-mêmes. Plusieurs noms circulent comme probables futurs entraîneurs de l’équipe marocaine.. toutefois, le nom qui revient en force est celui de l’italien Giovani Trapattoni. Selon BeinSport, Giovani Trapattoni aurait donné son accord pour entraîner les Lions de l’Atlas; une information qui n’a été ni confirmée ni démentie par une quelconque source officielle de la FRMF. Le Mag

Masters de Monte Carlo: victoire finale de Stanislas Wawrinka. Le Suisse Stanislas Wawrinka, N.3 mondial, a remporté le tournoi de Monte-Carlo de tennis pour la première fois de sa carrière en battant en finale dimanche son compatriote Roger Federer (N.4) en trois sets 4-6, 7-6 (7/5), 6-2. Wawrinka,   vainqueur du premier Grand Chelem de la saison à Melbourne en Australie, en janvier, a ainsi remporté le premier Master 1000 de sa carrière, infligeant au passage à Federer sa quatrième défaite en finale sur le Rocher, après trois échecs en 2006, 2007 et 2008, à chaque fois face à l’Espagnol Rafael Nadal. Wawrinka, 29 ans, avait déjà disputé deux finales de Masters 1000, s’inclinant à Rome en 2008 face à Novak Djokovic et à Madrid l’an passé face à Rafael Nadal. MAP

Coupe du Monde FEI Lyon 2014 (saut d’obstacles/1,35m): top 3 pour la Marocaine Leina Benkhraba. La cavalière marocaine Leina Benkhraba s’est classée en 3e position du concours à 1,40m disputé dimanche matin à Lyon dans le cadre des finales de la Coupe du monde FEI (Fédération équestre internationale) de saut d’obstacles et de dressage (17-21 avril). Benkhraba sur New Man Rouge a récolté 65 points en 44.33sec. Le concours a été remporté par le Français Jean Luc Mourier sur Quechua de la Vie (65 pts/44.95 sec). La deuxième place est revenue à l’autre Français Roche Pierre Louis sur Qualifier (65 pts/42.98 sec). Le deuxième cavalier marocain qui a pris le départ de cette épreuve, Ali Al Ahrach sur Rebel, n’a pas été classé (63 pts/52.69sec).    MAP

El Haddadi n’en finit pas d’épater. Ce samedi soir, Munir El Haddadi a amplement contribué à la courte victoire du FC Barcelone II face à Girona à l’occasion de la 35e journée de la D2 espagnole (2-1). L’attaquant hispano-marocain qui a dû attendre la 86e minute pour faire son entrée en jeu, n’a pas tardé à s’illustrer, puisque une minute plus tard, ce dernier allait offrir le but de la victoire pour les Blaugranas. C’est la première réalisation du joueur de 18 ans avec l’équipe B du Barca en cinq matchs depuis le début de la saison. Suite à cette victoire les coéquipiers de Munir occupent la 3a place du classement général avec un total de 54 points.    Mountakhab

Décès du boxeur américain Rubin « Hurricane » Carter. L’ancien boxeur américain Rubin Carter surnommé « Hurricane », l’ouragan, est décédé dimanche 20 avril à l’âge de 76 ans à Toronto. Il luttait contre un cancer de la prostate. Vainqueur face aux champions du monde Emile Griffith et Jimmy Ellis, Carter avait finalement été battu en championnat du monde des poids moyens par son compatriote Joey Giardello en 1964,rappelle L’Équipe. En 1965, il avait mis Fabio Bettini K-O à Paris. En 1966, il est condamné à la prison à vie pour un triple meurtre qu’il a toujours nié. On l’accuse d’avoir tué trois blancs dans un bar et il est condamné par un jury exclusivement blanc. Il est finalement libéré en 1985 alors que sa condamnation est annulée par la Cour de cassation. Bob Dylan avait notamment pris sa défense dans sa chanson « Hurricane » en 1975. Et Denzel Washington a interprété son rôle dans le film Carter, sorti en 1999.    Le Point

International

Algérie : 14 soldats tués dans une embuscade en Kabylie. Les services de sécurité algériens ont annoncé que 14 militaires avaient perdu la vie dans la nuit du samedi 19 au dimanche 20 avril en Kabylie, une région montagneuse à l’est d’Alger. Ces soldats ont été tués alors qu’ils revenaient d’une   mission dans le secteur. Ils sont tombés dans une embuscade à Iboudrarène, au pied du massif du Djurdjura. Onze soldats sont morts sur le coup, tandis que trois autres ont succombés à leurs blessures. »Un convoi de l’armée nationale populaire (ANP), qui revenait d’une opération de sécurisation du scrutin présidentiel de jeudi, a été surpris par un important groupe terroriste qui lui a tendu une embuscade, au lieu-dit La Carrière », a indiqué une source citée par l’agence APS. « Une opération de recherche a été immédiatement déclenchée par l’ANP pour retrouver les assaillants », a ajouté cette source. Des groupes islamistes radicaux armés, dont certains appartiennent à Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi), continuent de se cacher dans cette zone montagneuse et boisée. Plus de dix ans après la fin de la guerre civile, qui avait opposé, dans les années 1990, l’armée à des islamistes extrémistes, ils commettent encore des attentats et des attaques. Dans un communiqué publié dimanche par le ministère de la Défense, il est souligné que « l’axe Boumerdès-Tizi-Ouzou-Bouira (en Kabylie) demeure la zone où l’activité antiterroriste a enregistré les résultats les plus probants », durant le premier trimestre 2014. Selon le ministère, 21 islamistes ont été éliminés par l’armée dans cette zone au cours de cette période. La semaine dernière, l’armée à tué deux « terroristes » près du village de Koukou, situé non loin d’Iboudrarène. France24
Un détenu marocain de Guantanamo libéré…par l’Allemagne. Arrêté en 2001 au Pakistan et détenu à Guantanamo pour terrorisme, le Marocain Younous Chekkouri sera probablement libéré, grâce à une intermédiation allemande. Classé comme non dangereux, Younous Chekkouri est un Marocain   détenu à Guantanamo. Et c’est grâce à l’Allemagne qu’il pourra retrouver sa liberté. Arrêté au Pakistan en 2001 et de parents marocains ayant la nationalité allemande, il fait actuellement l’objet de négociations par le gouvernement allemand en vue de sa libération. C’est ce que nous apprend dernière édition du magazine Spiegel diffusée vendredi et relayée par AFP. Cette libération pourrait être actée lors de la visite aux Etats-Unis de la chancelière Angela Merkel, début mai. « La semaine dernière, l’émissaire spécial américain chargé de la fermeture de Guantanamo, Clifford Sloan, a négocié avec des représentants du gouvernement le transfèrement du prisonnier Younous Chekkouri en République fédérale d’Allemagne », écrit Spiegel. Le Land du Bade-Wurtemberg a fait part de son accord de principe pour l’accueillir. L’Allemagne a déjà accueilli d’anciens détenus de Guantanamo. C’était le cas en 2010 d’un Palestinien apatride de 34 ans et d’un Syrien. h24info

Corée du Sud: les sauveteurs sont entrés dans l’épave du ferry à la recherche de rescapés. Les opérations de sauvetage se poursuivent quatre jours après le naufrage du ferry au large de la Corée du Sudavec des centaines de passagers à son bord. Les plongeurs ont récupéré trois premiers corps.   Les trois portaient des gilets de sauvetage. Malgré de violents courants et une mer agitée, les plongeurs ont finalement réussi à pénétrer dans la partie passagers du bâtiment, entièrement immergée. «Les plongeurs ont aperçu trois corps à travers une fenêtre», a annoncé Choi Sang-Hwan, directeur adjoint des garde-côtes. «Ils ont essayé de les récupérer en cassant la vitre mais c’était trop difficile», a-t-il ajouté lors d’une rencontre avec les proches des disparus. Parmi les 500 plongeurs qui travaillent sur le site de la catastrophe, beaucoup sont des volontaires civils. Le dernier bilan, samedi soir, faisait état de 32 décès et 270 personnes toujours portées disparues. Des filets vont être installés autour de l’épave du Sewol afin d’empêcher les corps de dériver, a ajouté le responsable des garde-côtes, qui veut encore croire en la possibilité de rescapés, réfugiés dans des poches d’air.<br />
Le capitaine Lee Joon-Seok et deux membres de son équipage ont été arrêtés à l’aube et doivent répondre des accusations de négligence et de carence dans la sécurité des passagers, en violation du code maritime. L’homme de 69 ans est sévèrement critiqué pour avoir quitté le navire qui sombrait, mercredi matin au large de la côte méridionale de la Corée, alors que des centaines de personnes, en majorité des adolescents en voyage scolaire, se trouvaient encore à bord, piégées. Le capitaine et les deux membres d’équipage ont été filmés par les caméras de télévision dans le poste de police de Jindo, l’île voisine du lieu de la catastrophe. La compagnie maritime propriétaire du ferry a pris la défense de son capitaine, parlant d’un homme expérimenté. Il effectuait la liaison pendant laquelle l’accident s’est produit depuis huit ans. Le Figaro

Grève dans la plus grande usine de chaussures au monde. Les grandes marques de sport telles que Nike ou Adidas risquent d’être touchées par la nouvelle agitation des ouvriers chinois à Dongguan [entre Canton et Hong Kong]. Dans cette ville très industrielle, de 10 000 à 30 000 salariés du Yue Yuen Industrial Holdings, fournisseur principal des marques internationales de sport, font grève depuis le 14 avril. Ils réclament le paiement des cotisations patronales aux assurances sociales et au fonds de subvention du logement, selon le Zhongguo Jingying Bao. « Les grèves ont alerté le groupe installé à Taïwan qui est en train de négocier avec les délégués des ouvriers pour trouver une issue. Le gouvernement local joue également un rôle d’arbitre », souligne le site, qui ne précise pas si les délégués sont ou non ceux du syndicat officiel. Inquiète d’un début de ralentissement économique, l’industrie chinoise souffre de l’augmentation du prix de la main-d’œuvre. « Les ouvriers dans les zones côtières prennent de plus en plus conscience de leurs intérêts et n’hésitent pas à les défendre. Cela rend plus élevées les charges pesant sur le secteur manufacturier, qui a du mal à faire évoluer son modèle économique », poursuit le site. Selon China Labor Watch, une ONG dont le siège est à Hong Kong, les salariés ont refusé aujourd’hui les propositions de l’entreprise, qui envisage de remettre en place le système de contribution à partir du 1er mai.    Courrier International

Nouvelles Technologies

Fès : des chirurgiens marocains réimplantent un pénis. Une équipe de sept chirurgiens du CHU de Fès ont réussi un véritable miracle médical : réimplanter le pénis d’un patient victime d’une agression. Le récit de cette prouesse médicale, rendue possible par les docteurs Omar Riyach,   Aziz El Majdoub, Mohammed Fadl Tazi, Jalal Eddine El Ammari, Mohammed Jamal El Fassi, Abdelhak Khallouk et Moulay Hassan Farih a été publié le 9 avril par le Journal of Medical Case Reports 2014. En décembre 2012, un homme âgé de 35 ans est admis dans les urgences du CHU de Fès. Motif : une violente agression qui prive le patient de son sexe. Son assaillant a coupé l’organe à trois centimètres du pubis. Son cas est très délicat. Les chances de réussite d’une intervention médicale sont minces. Il faudra six heures aux médecins du service urologie pour parvenir à ressouder le pénis. Le patient a pu retrouver l’usage normal de son organe génital. « L’apparence et les fonctions du pénis ont pu être rétablies », précise l’équipe médicale. Mieux, «la fonction érectile ainsi que la sensibilité sont aujourd’hui considérées comme normales », relève le site de la revue scientifique Science & Avenir. Le travail des médecins marocains servira désormais de référence médicale pour leurs confrères confrontés à des cas similaires. h24info

Erdogan porte plainte contre YouTube et Twitter. C’est toujouts le bras de fer entre le Premier Ministre Turc Recep Tayyip Erdogan et les réseaux sociaux YouTube et Twitter.. Après leur blocage, voilà qu’Erdogan les saisit en justice. En effet, Recep Tayyip Erdogan a saisi vendredi la Cour constitutionnelle   d’une plainte contre les réseaux sociaux qu’il accuse de porter atteinte à ses droits et à ceux de sa famille; fait savoir Le Figaro. Il s’agit d’un autre « round » de la lutte qui oppose Erdogan aux sitesTwitter ou YouTube sur fond d’accusations de corruption visant des proches. Erdogan avait procédé au blocage des deux sites en Turquie, une décision jugée comme une atteinte à la liberté d’expression, selon la Cour constitutionnelle. Le Mag

Kepler-186f : la planète habitable qui ressemble à la Terre. Elle a une taille comparable à la Terre, ses températures permettent à l’eau d’exister à l’état liquide, et par conséquent, à la vie de prospérer. Ce sont les caractéristiques de Kepler-186f, la première exoplanète de la taille   de la Terre trouvée dans la zone habitable d’une autre étoile. Elle a été découverte dernièrement par une équipe internationale de scientifiques dont les travaux sont parus jeudi 17 avril dans la revue américaine Science. « Réalisée grâce au télescope spatial américain Kepler, cette découverte augmente la possibilité de trouver des planètes semblable à la Terre dans notre galaxie, la Voie Lactée », souligne Elisa Quintana, astronome du SETI Institute au centre de recherche Ames de la Nasa, qui a mené cette recherche. Selon elle, « cette planète est de taille terrestre en orbite autour d’une étoile dite naine rouge, plus petite et moins chaude que le Soleil, dans la zone tempérée où l’eau peut être liquide » Kepler-186f se trouve dans un système stellaire à 490 années-lumière du Soleil (une année lumière équivaut à 9.460 milliards de kilomètres) comptant cinq planètes toutes de taille proche de celle de la Terre mais seule Kepler-186f est dans la zone habitable. « Cette zone est dite habitable car la vie telle que nous la connaissons et qui dépend de l’eau, a la plus grande probabilité de s’y développer », relèvent les chercheurs. Kepler-186f orbite son étoile en 130 jours et reçoit un tiers de l’énergie lumineuse que la Terre obtient du soleil. Aujourd’hui

La PlayStation 4 distance la Xbox One. Cinq mois après le lancement quasi simultané des consoles nouvelle génération, l’écart entre la PlayStation 4 de Sony et la Xbox One de Microsoft ne cesse de se creuser. En fin d’année, le Japonais avait pris l’avantage avec 4,2 millions de PS4 vendues dans le monde, contre 3 millions de Xbox One. Sony a par la suite multiplié les communiqués victorieux sur les ventes de sa console, tandis que Microsoft s’enfermait peu à peu dans le mutisme. L’américain a mis fin à trois mois de silence en indiquant ce jeudi avoir écoulé 5 millions de Xbox One chez les distributeurs, sans préciser les ventes réelles auprès des consommateurs. Ce démarrage est l’un des meilleurs de l’histoire du jeu vidéo et s’apparente à celui du phénomène Wii de Nintendo, qui s’était écoulée à 5,84 millions d’exemplaires lors de sa sortie, en 2007, sur un laps de temps similaire. Mais, et c’est tout le paradoxe de cette nouvelle «guerre des consoles», ces très bons chiffres pour Microsoft sont loin d’égaler ceux de Sony. Comme l’a annoncé mercredi le constructeur japonais, la PlayStation 4 a trouvé preneur dans 7 millions de foyers à travers le monde. Ces ventes surpassent les prévisions de Sony, qui espérait à l’origine vendre 5 millions de PlayStation 4 d’ici au 31 mars 2014. Microsoft semble payer les errements de sa communication.    h24info

le2minutes.com

________________________actu-maroc.com

Pour rejoindre la page facebook de votre journal actu-maroc.com, d’autres informations vous attendent, aimez la page en cliquant sur le lien ci-après: https://www.facebook.com/pages/Actu-Maroccom/107076616014235?ref=ts&fref=ts

 

 

Presse Actualité journal Maroc marocaine infos news Rabat Casablanca Marrakech Agadir Fés Tanger horaires de prière

faits divers politique économie accident cnops ministère ambassade cnss police douane trafic drogue prostitution pédophilie

Commentaires