Flash-news : toute l’actualité de jeudi 15 mai 2014

Flash-news : toute l’actualité de jeudi 15 mai 2014

368
0
PARTAGER

Les chiffres annoncés concernant les populations des camps de Tindouf sont exagérés pour des fins politiciennes et mercantiles (PI). Le Conseil national du parti de l’Istiqlal (PI), a exprimé son étonnement quant au refus des autorités algériennes d’opérer un recensement des populations des camps de Tindouf, soulignant que « les chiffes précédemment annoncés par Alger sont exagérés   pour des fins politiciennes et mercantiles ». Dans un communiqué rendu public à l’issue la réunion, mardi, de la 5ème session de son Conseil national, le parti a indiqué que l’objectif derrière l’annonce de ces chiffres est de profiter à des fins mercantiles « des aides internationales apportées aux séquestrés des camps pour des raisons strictement humanitaires ». Le Conseil a, en outre, souligné l’impératif de « permettre aux Marocains contraints de vivre dans la misère dans les camps de Tindouf de faire leur propre choix, à savoir y rester ou regagner la mère-patrie ». Et d’affirmer que « les milices du polisario, soutenues par les services algériens, imposent un véritable siège à ces populations ». Il a, de même, rappelé que plusieurs familles bénéficiant du programme onusien d’échange de visites ont choisi de rester au Maroc et refusé de retourner dans les camps de la honte où les populations se retrouvent dans une situation de siège. Après avoir réitéré la position constante du PI concernant la cause nationale, le Conseil a fait part de sa satisfaction de la dernière résolution du Conseil de sécurité de l’ONU sur cette question, qui constitue une priorité pour l’ensemble des composantes du peuple marocain. MAP

L’Istiqlal soumet une loi contre le racisme. Le groupe parlementaire de l’Unité et de l’égalitarisme (Istiqlal), présidé par Noureddine Moudiane, a soumis au bureau du Parlement une proposition de loi criminalisant tout acte avéré de nature raciste, xénophobe ou discriminatoire.   Les xénophobes et les racistes n’auront qu’à bien se tenir. Des peines de prison ferme allant d’un an à trois ans sont prévues en assortiment avec des amendes assez conséquentes pouvant atteindre les de 50.000 dirhams. Les actes de xénophobie et de racisme seront triplement sanctionnés si leurs auteurs sont des responsables, des fonctionnaires publics, des membres des forces de sécurité ou des porteurs d’armes, durant l’exercice de leurs fonctions, selon les dispositions de ce projet de loi. Dans le même esprit de ce projet de loi, le groupe parlementaire de l’Istiqlal a exhorté le gouvernement à prévoir dans le budget alloué aux politiques publiques, des fonds pour garantir les droits fondamentaux des personnes et des groupes en situation précaire. Un appel a également été lancé au ministère de l’Education nationale pour inclure dans ses programmes pédagogiques des concepts bannissant le racisme et la xénophobie. le360

Journée mondiale contre l’Homophobie: Quand le Parlement aborde l’homosexualité. Le parti de la Justice et du développement (PJD) s’attaque encore une fois aux médias. Et pour cause, la médiatisation de la dernière sortie de l’association Aswat et sa vidéo sur Youtube en faveur de la dépénalisation de l’homosexualité au Maroc qui n’a visiblement pas plu aux élus du parti au pouvoir. Mardi, lors de la séance des questions orales à la Chambre des représentants, Amina Maa Elaïnïne, députée PJDiste, a critiqué l’information relayée par la presse marocaine s’agissant de ce tabou. “Cela ne touche pas seulement au référentiel musulman, mais il s’agit d’une infraction de la loi”, s’est-elle insurgée. Afin d’interpeller toutes les formations politiques, la députée n’a pas hésité à rapprocher cet appel à défendre les droits des homosexuels, du débat sur l’égalité homme-femme dans l’héritage, des thèmes considérés comme des lignes rouges par le PJD. Adoptant de son côté un discours modéré, le ministre des Habous et des affaires islamiques, Ahmed Taoufiq, a estimé que la gestion de ces dossiers “nécessite un dialogue, une sagesse et de bons conseils”. Et de citer le verset de la sourate Annahl (“Par la sagesse et la bonne exhortation, appelle (les gens) au sentier de ton seigneur, et discute avec eux de la meilleure façon”, verset 125, Sourate Annahl).    Aufaitmaroc

Classement TI 2014: le WEF rectifie le tir avec le Maroc ! Dans son édition 2014 du classement sur les technologies de l’information, le Word Economic Forum (WEF) avait classé le Maroc à la 99e place. Une position qui n’a pas convaincu le ministère de l’Industrie, du commerce, de l’investissement et de l’économie numérique. Ce dernier a en effet identifié un certain nombre d’erreurs et d’incohérences dans les donnés retenues par le WEF et lui en a fait directement part. Une démarche fondée puisque l’organisme international a pris en considération les remarques pour rectifier le tir et publié une nouvelle version du classement où le Maroc occupe désormais la 90e position gagnant ainsi 9 places.    Les Eco

Economie

Vivendi annonce avoir réalisé la cession à Etisalat de sa participation de 53 pc dans Maroc Telecom. Le groupe français Vivendi a annoncé mercredi avoir réalisé la cession, à l’opérateur télécom émirati Etisalat, de sa participation de 53 pc dans Maroc Telecom. « Le prix définitif   de cession, conformément aux accords conclus en novembre 2013, s’élève à 4,138 milliards d’euros, après ajustement de prix », précise Vivendi dans un communiqué. « La cession de Maroc Telecom s’inscrit dans la stratégie du Groupe visant à se recentrer et à se développer dans les médias et les contenus », rappelle la même source, ajoutant que « sa réalisation permet également à Vivendi de poursuivre son désendettement ». « A l’issue de la vente de SFR, le groupe aura achevé son recentrage et disposera de moyens puissants pour asseoir ses nouvelles orientations », poursuit le communiqué. « Vivendi a été particulièrement heureux et fier d’accompagner Maroc Telecom dans son développement national et en Afrique sub-saharienne », a indiqué, à cette occasion, Jean-René Fourtou, Président du Conseil de surveillance de Vivendi et Vice-Président du Conseil de surveillance de Maroc Telecom. Cité dans le communiqué, M. Fourtou a également salué « l’excellent partenariat noué avec le Royaume du Maroc pendant cette période et la qualité remarquable de la direction et des équipes de Maroc Telecom ». « Une nouvelle page s’écrit aujourd’hui pour Vivendi qui souhaite se développer dans les médias et les contenus », a-t-il affirmé, se félicitant du récent accord signé avec Etisalat et qui permet à Maroc Telecom de se déployer dans neuf pays africains. « Avec Etisalat, son nouvel actionnaire, Maroc Telecom est pleinement armé pour franchir de nouvelles étapes de croissance », a conclu Jean-René Fourtou. MAP

Les mines d’or d’Akka seraient fermées par Managem. Ismail Akalay, manager chez le groupe minier et hydrométallurgique marocain, Managem, a déclaré que l’entreprise, a mis fin à l’exploitation du minerai d’Or dans les mines du sud d’Akka, après que les réserves y situées,   y ont chuté à des niveaux non viables. Le manager marocain, dont les propos ont été rapportés par l’agence britannique Reuters, a indiqué que des pourparlers sont engagés avec les représentants des salariés en vu de s’accorder à l’amiable, sur la suppression de 300 postes d’emplois directs et indirects, en conséquence de cette fermeture. Ismail Akalay a affirmé que l’abandon de la mine d’Or sera compensé par un recentrage du groupe sur l’activité Cuivre, après la découverte, il y a deux ans, d’un gisement de cuivre d’environ 1,15 million de tonnes, dans la même région, ce qui augmenterait le total des réserves de cuivre, à 8 millions de tonnes. Managem est contrôlé par la holding SNI, elle-même contrôlée par les intérêts de la famille royale. Le groupe produit au Maroc de l’or, l’argent, le cobalt et le cuivre et a activités auGabon et au Soudan. Le Mag

Lancement du projet ‘IBM Academic program’ en partenariat avec des universités marocaines. Le groupe américain IBM, a conclu, via sa filiale marocaine, des partenariats avec trois universités et une école d’ingénieurs marocaine, pour la mise en place de l’IBM Academic program, un projet   développant des cursus de formation autour des technologies IT. Ce programme académique, indique IBM dans un communiqué parvenu àLemag.ma, sera mis en œuvre au sein des universités partenaires, pour aider les étudiants à développer leurs compétences IT dans des domaines tels que le Cloud, le Business Analytics, la cyber-sécurité et le social business. Les établissements partenaires de cette initiative sont l’Université Mohammed V-Agdal, l’ENSIAS, l’Université Internationale de Rabat et l’Université Mundiapolis. Elles auront accès aux dernières technologies et open source, ainsi qu’aux logiciels et supports et ressources pédagogiques d’IBM, destinés à former des compétences technologiques et managériales. Par ailleurs, IBM a lance également le MEA University Program for Africa, un nouveau programme de certification IT qui vise à former les étudiants africains sur les dernières technologies demandées dans les nouveaux métiers de l’IT : Mobilité, sécurité, Business Analytics, Data Management, Cloud, etc. Le pilote aura lieu au sein de l’Université Mohammed V-Agdal et sera étendu par la suite à d’autres universités marocaines. Le Mag

Le besoin d’indépendance, 1ère motivation de création d’entreprise. L’étude, publiée lundi par le CJD International et réalisée par le cabinet C&O Marketing, a été menée en mode sondage sur un échantillon de 173 individus d’une moyenne d’âge de 28 ans, exclusivement des visiteurs de la dernière édition du salon Hub Africa, dont 87% sont venus   du Maroc (79% de Casablanca et 21% des autres villes du Royaume), 13% d’Afrique subsaharienne (Sénégal, Cameroun, Ghana, Mauritanie, République Démocratique du Congo, Djibouti…) et d’Europe (entrepreneurs africains vivant en France). Selon les résultats de cette étude entrepreunariale indépendante, 76% des créateurs d’entreprises jouissent d’une expérience passée dans leur secteur d’activité, contrairement d’autres qui effectuent leur grand saut dans un secteur pour la première fois. 57% des entrepreneurs interrogés ont déjà été par le passé chefs d’entreprises, contre 43% qui doivent assurer cette responsabilité pour la première fois. Le besoin d’indépendance prime dans les motivations de création d’entreprise. Trois répondants sur dix mettent en avant leur maîtrise technique et seul 1/4 des porteurs de projet mettent en avant leur expérience sectorielle comme motivation d’entreprendre. Menara

Mali-Maroc: Signature d’un protocole de partenariat dans le domaine minier. Le Mali et le Maroc ont signé un protocole de partenariat dans le domaine minier lors du séjour dans le royaume chérifien, du 7 au 9 mai dernier, du ministre malien des Mines, Boubou Cissé, annonce mardi un communiqué du ministère malien des Mines transmis à la PANA. La signature du protocole de partenariat s’est déroulée en marge du sommet marocain du gaz auquel le ministre malien a été invité par son homologue marocain de l’Energie, des Mines de l’Eau et de l’Environnement. Ce protocole d’accord, qui a été signé avec l’Office national des hydrocarbures du Maroc, donne, selon le communiqué, un contenu concret au protocole spécifique dans les domaines de la géologie, des mines et des hydrocarbures signé entre les deux pays lors de la visite du roi Mohamed VI au Mali en février dernier. Dans le domaine de la recherche et de l’exploitation pétrolière, le protocole porte sur plusieurs axes comme l’analyse des échantillons prélevés par l’Autorité pour la promotion de la recherche pétrolière au Mali (AUREP), qui a effectué des travaux de terrain dans le cadre du projet de promotion des ‘zones nouvelles’. L’analyse de ces échantillons pourrait être envisagée au Maroc, le Mali ne disposant pas de capacités en la matière. Il apparaît aussi possible d’établir des relations de coopération pour la recherche et l’exploitation d’hydrocarbures sur certains blocs pétroliers maliens.    Maghrebemergent

Partenariat France-Maroc : le Forum les 20 et 21 mai à Casablanca. Le Forum de Partenariat France-Maroc 2014 aura lieu les 20 et 21 mai 2014 à Casablanca. L’annonce a été faite, mardi 13 mai à Casablanca, par les organisateurs. Cet évènement phare de la coopération économique bilatérale est initié par l’Agence française pour le développement international des entreprises (UBIFRANCE) et la Chambre Française de Commerce et d’Industrie du Maroc (CFCIM), en partenariat avec le Centre Marocain de Promotion des Exportations (Maroc Export). L’objectif est de permettre à des entreprises des deux pays de nouer des partenariats commerciaux, technologiques et industriels sur le principe, notamment, de la colocalisation. Cette manifestation économique ambitionne également de permettre à ces collaborations franco-marocaines de se développer dans toute l’Afrique subsaharienne. Pour accompagner le développement des relations économiques entre les deux pays, UBIFRANCE et la CFCIM ont identifié plusieurs opportunités de partenariats. Il est question de partenariats dans les domaines industriels (chimie/parachimie, agroalimentaire, ferroviaire, mécanique et métallurgie, sidérurgie), logistique et transport, services et NTIC, BTP et infrastructures. Les deux organismes ont sélectionné une soixantaine de PME et ETI (Entreprises de Taille Intermédiaire) françaises susceptibles de nouer des partenariats avec des acteurs locaux, dans ces domaines stratégiques pour le Maroc.    Aujourdhui.ma

Télécoms/4G: l’appel d’offres prend du retard. Attente. C’est en un mot le contexte dans lequel officient les opérateurs télécoms depuis des dizaines de mois. L’expectative est avant tout réglementaire, et son degré d’intensité est certes différent d’un opérateur à l’autre, mais chacun des trois protagonistes a les yeux rivés sur le régulateur du secteur. Il faut dire que l’Agence nationale de règlementation des télécommunications (ANRT) a, à travers son DG, Azdine El Mountassir Billah (photo), pris des «engagements» temporels qui n’ont, à chaque fois, pas été respectés, et ce sur deux sujets fondamentaux qui devraient changer la face du marché marocain des télécoms. Il s’agit en l’occurrence de l’adoption de la nouvelle loi régissant le secteur des postes et télécommunications d’une part, et le lancement des appels d’offres pour l’octroi des licences d’exploitation des réseaux de quatrième génération (4G) de l’autre. Aussi, concernant l’évolution législative, El Mountassir Billah avait assuré lors de sa dernière réunion avec la presse, qui s’est tenue le 25 mars 2014, que «le texte a été déposé au Parlement et devrait être discuté en commission sous peu». Mais depuis, aucune trace du texte, et aucune conclusion de commission n’a émergé, sans pour autant que le retard puisse être directement imputé à l’agence, les lenteurs législatives étant monnaie courante dans les arcanes du Parlement.    Les Eco

Social

De la prison ferme pour des homosexuels à Fqih Bensalah. A quelques jours de la journée internationale contre l’homophobie (17 mai), la justice marocaine a lancé ce qui ressemble fort à un avertissement aux homosexuels du Maroc. Le tribunal de première instance de Fqih Bensalah   a en effet condamné, lundi 12 mai, 6 personnes accusées de pratiques homosexuelles. Selon le bien renseigné Maroc Télégraphe, deux d’entre elles, poursuivies en état de détention, ont écopé respectivement 3 ans et 2 ans de prison ferme. Deux autres prévenus ont été condamnés à 2 ans de prison et les deux restants à 1 an. Les 6 personnes accusées étaient poursuivies pour « homosexualité, incitation à la prostitution, ivresse publique et conduite en état d’ébriété ». Ils ont été différs devant la justice suite à la plainte du père de l’un des accusés contre 3 personnes. Il estimait que ces personnes poussaient son fils à des « pratiques déviantes ». Précisons que ces condamnations tombent alors qu’une campagne contre l’homophobie est menée au Maroc. Une initiative qui n’a pas été du goût du parti de la Justice et du développement dont est issu, en partie, l’actuel gouvernement. Le PJD a en effet saisie le ministère des Affaires islamiques pour couper court à cette démarche. La loi marocaine condamne de 6 mois à 3 ans de prison toute personne s’adonnant à l’homosexualité. On peut dire que la justice, une fois n’est pas coutume, a respecté celle-ci à la lettre. h24info

Séquestrée et violée par onze hommes pendant un mois. C’est dans les environs de l’aéroport d’Agadir qu’a eu lieu cet horrible événement. Une jeune fille mineure a été séquestrée pendant environ un mois par onze personnes. Des semaines durant lesquelles la jeune   marocaine a été violée à de nombreuses reprises, et ce collectivement, par des hommes de tous âges. Les forces de l’ordre, alertées par les parents de la disparue, ont ouvert une enquête. Après quelques jours, ils ont réussi à établir le lieu où la jeune fille était séquestrée nous révèle le quotidien Alakhbar. Ils ont, pour le moment, arrêtés six des violeurs présumés sur les onze. L’enquête se poursuit pour arrêter le reste de la bande. Les accusés seront déférés devant le procureur du roi dans les prochains jours. Un nouveau fait divers qui vient s’ajouter à la longue liste des violences sexuelles malheureusement trop nombreuses au Royaume. On se souvient que récemment un scandale de viol en école primaire avait déjà chamboulé les marocains. Afriquinfos

Meknès: Deux médecins suspendus à cause de « manquements graves ». En vertu de l’article 73 du Dahir portant statut général de la fonction publique, il a été décidé la suspension provisoire d’un médecin, avec arrêt de salaire (sauf les allocations familiales le cas échéant), à cause d’un   « manquement grave » consistant en le refus d’assurer la permanence pour les besoins de service et les urgences et ce, malgré les appels répétés de la directrice par intérim de l’hôpital et du délégué du ministère, précise-t-on. La même source ajoute qu’une autre médecin a également été suspendue et son salaire arrêté (sauf les allocations familiales, le cas échéant) pour « manquement grave » consistant au non-respect de ses engagements professionnelles, en particulier son refus d’assurer la permanence dans sa spécialité à l’hôpital régional de la mère et de l’enfant Banio, le vendredi 2 mai, malgré les appels incessants du délégué du ministère et du responsable des ressources humaines de la délégation, pour sauver la vie des femmes enceintes et de malades dans un état critique nécessitant une intervention chirurgicale et de prendre en charge d’autres femmes qui attendaient des examens médicaux d’urgence, outre son absence du travail à partir du mercredi 30 avril. Par ailleurs, le ministère de la Santé a annoncé, mardi, la publication d’une circulaire concernant l’absence injustifiée au travail, l’exercice par les fonctionnaires d’activités privées génératrices de revenus, ainsi que la délivrance de certificats médicaux à des fins autres que le traitement. Menara

Oujda : Arrestation de 5 individus dont 2 algériens pour trafics d’être-humains et de drogue. Oujda – Dans une ferme limitrophe de la ville d’Oujda, les services de police ont procédé à l’arrestation de cinq individus âgés entre 27 et 39 ans, actifs dans le trafic international de drogues et l’émigration clandestine. Les opérations menées conjointement par les services de sûreté et la police judiciaire de la ville, ont permis d’interpeller les cinq prévenus, dont deux de nationalité algérienne, et l’un d’eux est recherché par l’Interpol, indique une source sécuritaire, notant qu’il a été procédé également à la saisie d’une quantité de chira (résine de cannabis), un véhicule, des téléphones portables, des sommes d’argent et des armes blanches. Les prévenus feront l’objet d’une enquête approfondie en vue de définir les extensions de cette bande spécialisée dans le trafic de substances illicites à travers les frontières Est du royaume, ajoute la même source.    Le Mag

Tickets de bus : Une augmentation prévue dès la semaine prochaine. L’Association du transport urbain (ATU) a décidé de monter au créneau contre le gouvernement d’Abdelilah Benkirane. Ce mercredi, son président Ibrahim El Joumani a affirmé, cité par le journal AlMassae, qu’une décision d’augmenter le prix du tickets de bus a été prise et sera effective dans une semaine. Une hausse qui variera entre 0,5 et 1,5 dirhams et concernera 24 sociétés membre de l’ATU qui opèrent sur l’échelle nationale. Pour les membres de cette association professionnelle, seule l’application des engagements promis par le gouvernement mettra fin à cette hausse. Selon les explications accordées au journal, “au lendemain de l’application du processus d’indexation des prix du carburant, l’Exécutif a alors promis plusieurs mesures pour notamment indemniser les sociétés de transport urbain”. “Une parole non tenue, qui a impacté certaines sociétés, aujourd’hui au bord de la faillite”, selon M. El Joumani. L’ATU précise qu’une lettre a été adressée au chef du gouvernement pour l’informer que la hausse des prix des tickets et d’abonnements pour les bus destinés aux transports des élèves et étudiants sera irréversible si les promesses d’une subvention directe accordée aux sociétés ne sont pas appliquées.    Aufaitmaroc

Art & Culture

Bob Marley: dispute judiciaire sur les droits de 13 de ses chansons. Le procès oppose les labels Cayman Music et Blue Mountain Music, qui revendiquent tous deux les droits sur des chansons écrites par la star jamaïcaine du reggae entre 1973 et 1976. Les titres au coeur de la   bataille juridique sont « Crazy Baldhead », « Johnny Was », « Natty Dread », « No Woman, No Cry », « Positive Vibration », « Rat Race », « Rebel Music (Road Block) », « Talking Blues », « Them Belly Full », « Want More », « War », « Who The Cap Fit », « So Jah She ». Pour compliquer les choses, Bob Marley avait « frauduleusement » attribué la paternité de ces chansons à des tiers, selon les avocats des deux maisons de disque. Ainsi « No Woman, No Cry » a été signé du nom de Vincent Ford, un ami d’enfance de Bob Marley. Le chanteur entendait de cette façon échapper à ses obligations contractuelles ou, selon une autre version des faits, aider financièrement son ami dans ses activités caritatives. Le litige entre les deux maisons de disques porte sur un accord conclu en 1992, onze ans après la mort de Bob Marley, prévoyant le transfert par Cayman Music à Blue Mountain des droits sur ses chansons. Menara

Shelley Segal: ‘Je n’ai pas insulté le Maroc’. Melbourne : Shelley Segal est une chanteuse australienne qui a sorti une chanson intitulée ‘Morocco’, qui a, selon elle, provoqué la colère à son encontre, des internautes marocains. ‘Morocco’ le morceau composé et chanté par Shelley Segal,   donne description de ce que l’artiste populaire australienne, dit avoir vu et vécu à Marrakech lors d’un voyage touristique qu’elle a effectué en 2007. Selon le site australien, Brisbane Times, Shelley Segal, s’est dite victime d’attaques personnelles de la part d’internautes, vraisemblablement marocains, l’accusant d’insulter le Maroc dans sa chanson. ‘‘J’ai raconté une expérience personnelle, j’ai vu des jeunes enfants snifer de la colle dans la rue, d’autres n’arrêtait pas de me crier Hey Rasta !! Viens acheter de l’herbe, ils me proposaient de me procurer du cannabis’’ a-t-elle raconté. ‘‘Sur Internet on m’a traité de grosse vache aprés la sortie de la chanson … Certains organes de presse marocaine m’accusent également d’avoir produit une chanson qui dénonce le Maroc’’ s’est-elle plainte, ajoutant que jamais ça n’a été son intention d’insulter ou critiquer le Maroc. Le Mag

Décès du réalisateur suédois Malik Bendjelloul à l’âge de 36 ans. Le réalisateur suédois Malik Bendjelloul est décédé mardi soir dans la région de Stockholm à l’âge de 36 ans, rapportent les médias locaux. Bendjelloul est connu pour son documentaire « Searching for Sugar Man » qui a remporté en 2013 l’oscar du meilleur documentaire. La disparition du réalisateur,   dans des circonstances encore non éclaircies, a choqué l’industrie cinématographique suédoise, qui salue la mémoire d’un réalisateur talentueux et débordant d’énergie. Le défunt était considéré comme l’un des cinéastes suédois les plus prometteurs. Bendjelloul a commencé en tant que journaliste et a travaillé avec la chaîne de télévision suédoise SVT. Il a ensuite démissionné pour aller en Afrique du Sud afin de réaliser un documentaire sur le personnage atypique du chanteur de rock et folk américain Sixto Rodriguez. Mobilisant toutes ses petites économies pour réaliser ce documentaire, Bendjelloul termina son œuvre en 2012. Le documentaire rencontre un succès international et remporte un oscar ainsi qu’un Bafta. « Searching for Sugar Man » a été vu par plus d’un demi-million de spectateurs devenant ainsi le documentaire suédois le plus regardé dans l’histoire. MAP

Maroc, l’art culinaire en plein air. « Chaque fois que j’aperçois un vendeur de Jabane, promenant dans les rues, tel un cierge, son ruban de sucre enroulé autour d’un bambou, ma mémoire se met à voguer, irrépressiblement, sur le territoire de mon enfance ». Ainsi commence l’introduction du livre Maroc, l’art culinaire en plein air d’Abdelkrim Raddadipublié en trois langues, arabe, français et anglais aux éditions Marsam. Tout l’univers du livre est annoncé dans ces trois lignes de l’introduction. Il y est question du passé, du présent et de l’avenir de l’art culinaire en plein air au Maroc. Une cuisine sans chef star ni recette, mais un public qui apprécie de déguster en plein air des spécialités originales dont le secret reste l’apanage de ses artiste-cuisiniers. Des femmes et des hommes présentent tous les jours à leurs clients des plats simples, goûteux et à petits prix. Du simple œuf dur aux pastia au poulet et méchoui en passant par des tagines, brochettes et couscous, le répertoire culinaire de plein air au Maroc est riche en plats d’entrée, de résistance et déserts sans oublier les nombreuses et juteuses boissons chaudes et froides. Avec son livre richement documenté, Abdelkrim Raddadi guide ,en neuf chapitres, le papilles du lecteur à travers les arcanes enchantés d’une cuisine inventée tous les jours par des chefs anonymes dans les souks de nos compagnes et sur les places publiques de nos villes. Un art que l’auteur continue à défendre grâce à diverses émissions de TV internationales telle National Geographic.    Le Mag

Festival de Cannes: Que la fête commence ! Soleil radieux à peine voilé de nuages de polémiques, le 67e Festival de Cannes ouvre ses portes mercredi soir pour douze jours de fête du cinéma, avec le très attendu et déjà contesté “Grace de Monaco” et Nicole Kidman pour assurer une montée des marches glamour. Avant même d’avoir été projeté, le film a surtout fait parler de lui pour ses polémiques avec les héritiers de Grace qui fustigent un détournement de l’Histoire et avec le distributeur américain qui voudrait un autre montage pour les Etats-Unis. Un autre long métrage fait couler beaucoup d’encre depuis des semaines: le sulfureux “Welcome to New York”, inspiré par l’affaire DSK, avec Gérard Depardieu dans le rôle titre. Le distributeur Wild Bunch parle de “pressions” contre un film qui bénéficie à présent de beaucoup de publicité alors que la société a décidé de le sortir le 17 mai uniquement sur internet, sans passer par la salle de cinéma. “Welcome to New York” sera toutefois bien projeté pendant le Festival de Cannes, au marché du film mais aussi sûrement ailleurs. La Croisette a pris son mode festival avec de nombreux renforts de police visibles, en attendant les stars qui fouleront tous les jours le fameux tapis rouge et les 24 marches menant à la grande salle de projection. Robert Pattinson, Julianne Moore, Kirsten Stewart, Hillary Swank, Ryan Gosling, Tommy Lee Jones, Catherine Deneuve, Guillaume Canet ou Marion Cotillard sont attendus d’ici au 25 mai.    lnt

Sport

Vers un Maroc-Emirats en France ? Après l’Égypte, l’équipe nationale du Maroc pourrait disputer une autre rencontre amicale face aux Emirats Arabes Unis lors des prochains mois à venir.   Selon la presse émiratie, les Faucons devraient avoir un galop d’essai face aux Lions de l’Atlas le 8 septembre prochain en France. Rappelons que les coéquipiers de Mehdi Benatia s’opposeront dans des match amicaux au Mozambique et à l’Angola durant leur séjour au Portugal avant de s’envoler pour la Russie pour affronter les poulains de Fabio Cappello le 6 juin. Mountakhab

Le MAT veut plus de places. Alors que le Raja de Casablanca a consacré 5% des billets au public du Moghreb de Tétouan pour le match Raja-MAT, l’administration du club tétounais a souhaité avoir plus de places pour son public.   L’administration du Moghreb de Tétouan a sollicité, via une correspondance adressée à son homologue du Raja de Casablanca, l’augmentation du nombre de places réservées aux supporters Tétouanais pour le match choc qui opposera leur équipe aux Verts, ce samedi, en marge de la 29e et avant dernière journée de la Botola Pro. Le club nordiste souhaite que le Raja consacre 20 mille billets pour son public désireux de se déplacer en masse à Casablanca. Mountakhab

La 6e édition de l’Ultra trail de Toubkal prévue début octobre. Couru sur une distance de 105 km, l’Ultra Trail Atlas de Toubkal (UTAT) partira comme chaque année de la station de l’Oukaïmeden, dans les majestueuses montagnes du Haut Atlas, à proximité du Jbel Toubkal, point culminant de l’Afrique du Nord. Le dénivelé positif total de l’UTAT est de 6.500 mètres, ce qui en fait l’une des épreuves de trail   les plus difficiles du monde. Installée dans le calendrier international, la compétition se décline aussi en deux épreuves plus accessibles : le Marathon de l’Atlas (42 km), et la Virée d’Ikkiss (26 km) dont les parcours, en partie communs à l’UTAT, traversent les plus beaux paysages montagneux du Maroc. « Nous voulons faire de cette station un rendez-vous incontournable et un événement attendu par le monde entier, surtout que la situation géographique du lieu est remarquable », déclare Cyrille Sismondini, l’un des deux fondateurs de l’association Sports Nature Développement. Le Marocain Rachid El Morabit, récemment couronné sur le Marathon des sables, sera l’une des têtes d’affiche de l’UTAT 2014, lui qui est double tenant de titre de la virée d’Ikiss (2012,2013) et qui s’est illustré également en remportant le Marathon des sables en 2011 et 2014. h24info

A 16 ans, Hachim Mastour rejoint l’équipe a du milan ac! Dans un communiqué publié sur son site officiel, le Milan AC a annoncé l’intégration du jeune prodige marocain, Hachim Mastour, dans son équipe première. « A compter de ce jour (mardi), Mastour intègre l’équipe première rossonera. Adriano Galliani (coach du Milan AC) a présenté le jeune aux joueurs professionnels dans les vestiaires de Milanello. A la fin de son discours, Mastour a été applaudi et encouragé ». Le médian offensif Hachim Mastour, âgé de 16 ans, est déjà connu par le grand public pour ses prouesses techniques. Celui qu’on compare à Lionel Messi rejoint donc son compatriote Adel Taarabt.    Le 360

International

Une vague de racisme sans précédent déferle sur les médias en Algérie. C’est un racisme à fleur de peau qui a explosé cette semaine en Algérie. Le quotidien Echorouk a relancé la polémique en publiant, lundi, des propos sans équivoque, en « une », sur les fléaux et maladies que les ressortissants de pays subsahariens sont supposés transmettre en Algérie. Echorouk   prend le relais d’un autre quotidien, Algérie News, qui s’en était pris aux ressortissants nigériens, accusés d’envahir l’Algérie, alors que la nomination de Mme Nadia Belghberit avait enflammé les réseaux sociaux, après des rumeurs selon lesquelles elle serait juive. Le quotidien Echorouk, qui a déjà mené des croisades contre les chiites, les chrétiens, les athées, etc., faisant de ces campagnes un fonds de commerce juteux, a publié lundi en première page une photo de ressortissants africains avec un grand titre : « dix maladies dangereuses envahissent nos rues ». Deux sous-titres illustrent cette « une » supposée alarmante: « des africains transmettent aux Algériens des maladies dont les plus dangereuses sont le sida, la malaria et Ebola », et « 9.000 harraga (clandestins) traversent les frontières profitant du silence des autorités ». Le journal adopte un ton alarmiste, en affirmant que « des caravanes de tribus maliennes et nigériennes ont envahi la plupart des wilayas d’Algérie. Elles ne se sont pas contentées de s’établir dans les wilayas du sud, mais elles ont afflué vers le nord, pour créer des phénomènes dangereux pour la société ». Le journal reprend les clichés traditionnels sur la mendicité et le manque de sécurité qui accompagnent les écrits sur les étrangers, clandestins de surcroit, affirmant que « 90% d’entre eux sont de nationalité africaine » ! Maghrebemergent

Le Vietnam secoué par de violentes manifestations antichinoises. Une vague antichinoise déferle sur le Vietnam. Depuis dimanche 11 mai, des milliers de manifestants affichent leur mécontentement contre l’installation par Pékin d’une plate-forme de forage dans des eaux disputées avec le Vietnam du sud des îlots Paracels. Mardi soir dans la province de Binh Duong – près   de Hô Chi Minh-Ville -les manifestations ont tourné à l’émeute. «Des milliers d’ouvriers ont pillé et incendié les usines tenues par des étrangers, conduisant à la fermeture de près de mille entreprises dont quinze ont été brûlées», relate l’agence d’État Chine Nouvelle. Les manifestants ont attaqué des sociétés chinoises mais aussi des entreprises taïwanaises, singapouriennes, japonaises et coréennes, prises à tort pour des firmes chinoises. Dans le même temps, les incidents entre navires vietnamiens et chinois se multiplient en mer de Chine méridionale. Pour protéger ses infrastructures pétrolières, Pékin a envoyé près de 80 bateaux pour faire face aux 29 navires de patrouilles vietnamiens. La confrontation a dégénéré quand le Viêtnam a accusé les navires chinois d’avoir utilisé des canons à eau, faisant six blessés. La Chine a condamné vivement les violences de mardi et «exhorte le Vietnam à prendre toutes les mesures nécessaires pour mettre fin à ces actes criminels et punir leurs auteurs». Hanoï a réagi rapidement au débordement des manifestations et a interpellé quelque 500 personnes suspectes de «délit de pillage, de vol et d’incendie des usines». Le Figaro

Syrie: Le diplomate algérien Lakhdar Brahimi jette l’éponge. New York : Ban Ki-moon, a accepté la démission du Représentant spécial conjoint des Nations Unies et de la Ligue arabe pour la Syrie, Lakhdar Brahimi, qui sera effective le 31 mai 2014, a annoncé mardi le bureau du SG de l’ONU. Lors d’un point de presse au siège des Nations Unies à New York en présence de M. Brahimi, Ban a dit regretter   cette démission, rapporte la MAP. « Pendant près de deux ans, Brahimi a tenté de mettre fin à la brutale guerre civile en Syrie qui continue de s’aggraver », a rappelé le Secrétaire général. « Il a fait face à des obstacles presque impossibles à surmonter, avec une nation syrienne, une région du Moyen-Orient et une communauté internationale qui sont irrémédiablement divisées dans leurs approches pour mettre fin au conflit », a ajouté le Chef de l’ONU, regrettant que les « parties, et en particulier le gouvernement, se soient montrées si réticentes à profiter de cette occasion pour mettre fin aux souffrances du pays ». Ban Ki-moon a appelé une nouvelle fois le gouvernement syrien et l’opposition à faire preuve de sagesse et de sens des responsabilités. Il a estimé que l’incapacité du Conseil de sécurité de l’ONU et des pays qui ont une influence sur la situation en Syrie à soutenir les efforts de Brahimi pour mettre fin à la tragédie syrienne était un « échec pour nous tous ». Le Mag

Procès Pistorius : la juge ordonne des examens psychiatriques. La juge sud-africaine devant laquelle Oscar Pistorius répond du meurtre de sa petite amie a ordonné mercredi des examens psychiatriques pour établir si le champion paralympique souffrait vraiment d’un trouble anxieux généralisé comme l’a affirmé sa défense. Le rapport de la psychiatre citée par la défense « ne peut pas remplacer une évaluation appropriée », a expliqué la juge Thokozile Masipa, accédant à la demande du parquet de faire réaliser une contre-expertise psychiatrique indépendante. Elle a souligné que l’examen n’avait pas pour but de punir Pistorius, laissant entendre qu’elle était à ce stade ouverte à la possibilité que l’athlète puisse ne pas être interné pendant ces tests qui pourraient durer jusqu’à 30 jours selon la loi. Il s’agit d' »assurer à l’accusé un procès équitable » et de « révéler si au moment du crime (il) souffrait d’un trouble mental qui aurait pu le rendre pénalement non responsable de son acte », a-t-elle dit, avant de renvoyer l’audience à mardi pour détailler les termes de son ordonnance. À en croire la psychiatre Meryll Vorster citée par la défense de Pistorius, ce dernier souffre d’un trouble anxieux généralisé qui se caractérise par un état d’inquiétude permanent et excessif. Bien qu’il ne s’agisse pas d’une maladie mentale à proprement parler, ce trouble aurait des conséquences directes sur ses relations personnelles et sa vie sexuelle, aurait exacerbé sa peur de la criminalité, très élevée en Afrique du Sud, et influé sur sa capacité à faire la différence entre le bien et le mal, selon elle. Pistorius connaissait Reeva Steenkamp depuis trois mois quand il l’a abattue le 14 février 2013, faisant feu sur la porte fermée des toilettes.    Le Point

Centrafrique : la photojournaliste Camille Lepage victime d’une embuscade. Six mois après l’assassinat de deux reporters de RFI au Mali, une autre journaliste française, la photographe Camille Lepage, 26 ans a été tuée alors qu’elle effectuait un reportage en République centrafricaine (RCA), en proie depuis des mois à des violences intercommunautaires. Selon des sources concordantes, la jeune femme a péri lors d’une embuscade dans la région de Bouar (Ouest), près du Cameroun et du Tchad. Le parquet deParis a ouvert mercredi 14 mai une enquête préliminaire sur sa mort, a indiqué à l’AFP une source judiciaire. « La dépouille mortelle de Mme Lepage a été trouvée lors d’une patrouille de la force Sangaris, à l’occasion d’un contrôle effectué sur un véhicule conduit par des éléments anti-balaka, dans la région de Bouar », dans l’ouest du pays, près de la frontière avec le Cameroun, a annoncé mardi 13 mai la présidence de la république française. Kévin Kpesio, un responsable anti-balaka de la région de Bouar, joint par Le Monde, assure que la journaliste, qui était intégrée à une patrouille de miliciens, est tombée dans une embuscade tendue dimanche sur une piste de brousse par un groupe d’hommes armés. « Ce sont des ex-Séléka, des braconniers soudanais, et des Peuls qui connaissent la région, qui ont commis cette attaque avant de s’enfuir. Ils mènent depuis deux à trois semaines des enlèvements dans la zone. On les appelle “Anagamba” ». Une version corroborée par une source de la gendarmerie de Bouar, citée par l’AFP. « L’embuscade a eu lieu à Gallo, un village situé sur l’axe Bouar-Garoua-Boulaï [Cameroun]. Il y a eu des affrontements qui ont duré plus d’une demi-heure et ont fait au moins dix morts, dont quatre anti-balaka et six ex-Séléka et Peuls armés ». Un diplomate français avance, lui, avec beaucoup de précautions qu’il est fort possible que ce soit un groupe de Peuls armés qui ait mené l’assaut. Une source militaire française estime, quant à elle, que la plus forte probabilité est que Camille Lepage ait été victime d’un affrontement entre anti-balaka. « Il y a encore beaucoup de questions sans réponse », reconnaît une source occidentale à Bangui.    Le Monde

Nouvelles Technologies

Une coalition d’acteurs européens conteste l’hégémonie de Google. La question de la position dominante de Google est déjà ancienne. Mais une coalition inédite – l’Open Internet Project (OIP) – cherche à la faireavancer dans l’agenda politique. C’est une initiative franco-allemande qui rassemble des entrepreneurs numériques européens du secteur de la presse, du tourisme ou de la vente à distance. Elle tient, jeudi 15 mai   à Paris, sa conférence inaugurale, qui devrait êtreclôturée par un discours du ministre de l’économie, Arnaud Montebourg.« C’est un sujet d’importance mondiale, insiste le texte d’annonce. Google, en situation de monopole, manipule les résultats des recherches afin depromouvoir ses propres services et dégrader ceux de ses concurrents. »L’association prépare une plainte devant la Commission européenne pour abus de position dominante. En première ligne de l’OIP, on trouve Benoît Sillard, PDG de CCM Benchmark Group (L’Internaute.com, Journal du Net, Comment ça marche…) ou Denis Olivennes, PDG de Lagardère active (Europe 1, Le Journal du dimanche, Doctissimo, Elle…). Il y aussi le puissant groupe allemand Axel Springer (Bild, Die Welt, Auto plus, Aufeminin…) ; son patron, Mathias Döpfner, avait marqué les esprits, le 16 avril, en déclarant sa « peur de Google » dans un long texte publié par le Frankfurter Allgemeine Zeitung. Christoph Keese, le vice-président exécutif du groupe, s’exprimera jeudi. Au-delà de ces dirigeants, l’OIP s’est attachée à rallier d’autres acteurs européens en cherchant à toucher le maximum de secteurs, parfois par le biais de leur fédération professionnelle. En France, sont par exemple membres le syndicat des éditeurs de musique en ligne (Deezer, Orange…), le syndicat des entreprises de tour operating, l’union des annonceurs… Le Monde

Mark Zuckerberg, le chouchou de la Silicon Valley, fête ses 30 ans. Mark Zuckerberg craint-il la crise de la trentaine? Le créateur de Facebook fête mercredi ses trente ans. Son anniversaire intervient quelques mois après celui de son entreprise, qui a célébré ses dix ans au mois de février. PDG discret, Mark Zuckerberg n’en soigne pas moins son image. En dix ans, il a cultivé son mythe d’étudiant génial préférant les sweats à capuche aux costumes à cravate. Lorsqu’il s’agissait   de célébrer l’anniversaire de son réseau social, en février, Mark Zuckerberg se rappelait avant tout d’«avoir mangé des pizzas avec ses amis de la fac» juste après avoir lancé Facebook. Avant de devenir le réseau social que l’on connaît aujourd’hui, Facebook n’était rien d’autre qu’une blague d’étudiants. En automne 2003, Mark Zuckerberg lance le site «Facemash»: ses camarades d’Harvard y sont invités à voter pour les personnes les plus séduisantes du campus. De cette plaisanterie naît finalement un projet très concret. Le 4 février 2004 Mark Zuckerberg lance TheFacebook, un annuaire destiné aux étudiants de Harvard. Il quittera la prestigieuse université la même année, en marchant dans les pas des autres entrepreneurs de la Silicon Valley ayant quitté la fac sans diplôme tel Bill Gates. Ce dernier se disait d’ailleurs «admiratif» du travail de Mark Zuckerberg, dans une interview accordée en mars au Figaro. Le Figaro

Microsoft revoit encore ses plans pour sa Xbox One. Il n’aura fallu que six mois à Microsoft pour se désavouer. Six mois pour s’aligner sur le prix de 400 euros imposé par son concurrent. Six mois pour pratiquement abandonner une technologie dans laquelle il croyait afin de sauver sa Xbox One. Le message officiel est que Microsoft veut proposer un « plus large choix aux joueurs ». On se doutait que les chiffres de ventes   de la Xbox One ne tenaient pas la comparaison avec ceux de la PS4, on en a maintenant la confirmation. Avec sa Xbox One, Microsoft semble avancer à vue, multipliant les erreurs de communication et les rétropédalages stratégiques. On se souvient que l’été dernier, alors que la console n’était pas encore lancée mais qu’elle cristallisait déjà la colère des joueurs, la société américaine avait effectué une spectaculaire volte-face annonçant, sous la pression du public, que la Xbox One ne demanderait finalement pas de connexion obligatoire pour fonctionner. Nouvel épisode mardi avec le sacrifice de Kinect sur l’autel de la concurrence. Il y a encore quelques semaines, pour le lancement de Kinect Sports Rivals, les dirigeants de Microsoft répétaient à qui voulait l’entendre que leur accessoire de détection de mouvements allait s’imposer naturellement et qu’il n’était pas responsable de la différence de prix entre la PS4 et la Xbox One. Perdu. Depuis le lancement des deux consoles de nouvelle génération en novembre dernier, Sony engloutit les parts de marché, alors Microsoft se devait de réagir. Le Point

 

le2minutes.com

________________________actu-maroc.com

Pour rejoindre la page facebook de votre journal actu-maroc.com, d’autres informations vous attendent, aimez la page en cliquant sur le lien ci-après: https://www.facebook.com/pages/Actu-Maroccom/107076616014235?ref=ts&fref=ts

 

 

Presse Actualité journal Maroc marocaine infos news Rabat Casablanca Marrakech Agadir Fés Tanger horaires de prière

faits divers politique économie accident cnops ministère ambassade cnss police douane trafic drogue prostitution pédophilie

Commentaires