Flash-news : toute l’actualité du 1 juillet 2014

Flash-news : toute l’actualité du 1 juillet 2014

551
0
PARTAGER

Diplomatie. L’Union africaine défie le Maroc et nomme un partisan du Polisario envoyé spécial au Sahara. L’ex-président du Mozambique Chissano, pro-Polisario avéré, occupera ce poste suite à un lobbying explicite de l’Algérie, soutenue par l’Afrique du Sud. L’ambition de fragiliser   la position du Maroc est clairement exprimée à travers cette nomination. « C’est en marge du 23e sommet des chefs d’États et de gouvernements tenu à Malabo, que l’Union africaine (UA) a nommé samedi, Joaquim Chissano, ancien président mozambicain, en tant qu’envoyé spécial du Sahara. Une information rendue publique à travers un rapport du Conseil de paix et de sécurité de l’UA. Joaquim Chissano est l’un des fervents défenseurs de la thèse séparatiste. Il aurait déjà tenu des consultations avec les membres permanents du Conseil de sécurité et des fonctionnaires de l’ONU à Paris, Madrid, New York, et Washington. Ce nouvel envoyé spécial pour le Sahara aura pour mission de faciliter la mise en place des voies et moyens pour que l’UA soutienne la position du Polisario, soutenu et financé par l’Algérie voisine. Les résultats de sa tournée seront inclus dans un rapport qui sera présenté par la Commission au prochain Sommet de chefs d’Etat et de gouvernement de l’Union africaine, prévue pour janvier 2015. Le chef de file du camp de Rabouni (où siège la direction du Polisario) était le premier à réagir. Cité par SPS, l’agence de propagande du Polisario, Mohamed Abdelaziz a salué cette désignation, exprimant la “considération” de sa bande pour le suivi “permanent” dont a bénéficié le dossier du Sahara de la part de la commission et du Conseil paix et sécurité de l’UA. » Au fait Maroc

Justice. La réforme de la grâce royale peine à convaincre. Un décret adopté la semaine dernière modifie les modalités de la grâce royale à travers la constitution d’une commission indépendante chargée de superviser les dossiers judiciaires. Certaines parties, notamment des avocats   doutent de l’efficacité de cette commission. « La réforme de la grâce était promise par Mustapha Ramid depuis décembre 2013. Le Conseil du gouvernement a finalement adopté jeudi 26 juin un projet de décret modifiant les attributions et l’organisation de la Délégation générale de l’administration pénitentiaire et de la réinsertion (DGAPR). Une réforme attendue depuis l’affaire de Daniel Galvan, où un pédophile a été libéré sur grâce royale. Mohamed VI avait retiré la grâce quelques jours après. C’est le ministre d’État, Abdellah Baha, qui a présenté le texte en Conseil. Le décret prévoit désormais une séparation au sein de l’administration pénitentiaire, entre ce qui a trait au social, dont notamment la formation et la réinsertion, et ce qui est du ressort du contrôle judiciaire, confié à une direction autonome qui sera prochainement créée. Cette direction indépendante sera chargée exclusivement des permis exceptionnels de sortie, du contrôle des conditions de la détention et, surtout, de la supervision de la grâce. Contacté par TelQuel, Me Hamid Krayri, avocat des victimes de Daniel Galvan, explique que le projet de décret est une simple « restructuration des institutions de l’État ». Selon lui, pour qu’il y ait une « véritable réforme », il faudrait dépasser la « sacralité » dans ce dossier. « Le cabinet royal détient un pouvoir exorbitant dans ce domaine », selon les dires de l’avocat de Kénitra. » Tel Quel

Sécurité alimentaire. L’influence du Maroc jugée « problématique ». ‘‘La majeure partie de la production de phosphate dans le monde provient du Maroc. Ceci ajoute un élément de risque juridictionnel, aux efforts de lutte contre l’insécurité alimentaire mondiale’’. Ainsi a jugé le site Potash Investing News, filiale spécialisée dans les marchés mondiaux de la potasse, du groupe médiatique canadien, The Investing News Network. Dans un article publié aujourd’hui, lundi 30 juin, et intitulé What is Food Security? (traduction libre : C’est quoi la sécurité alimentaire ?), le média canadien revient sur l’état des lieux dans le monde de la sécurité alimentaire ainsi que sur les facteurs l’influençant dans les deux sens. Les auteurs de cette analyse citent les définitions de la sécurité alimentaire mondiale, produite par l’OMS et la FAO, indiquant que « l’on parle de sécurité alimentaire lorsque tout individu dans n’importe quelle zone géographique dans le monde, est capable d’accéder normalement à une alimentation saine, équilibrée et suffisante à son épanouissement sanitaire et corporel. » Expliquant que la sécurité alimentaire n’est pas garantie de manière équitable dans toutes les régions du monde, Potash Investing News a indiqué que pour y remédier la FAO recommande l’amélioration de la sécurité alimentaire par l’investissement.    Le Mag.ma

Justice. La procureure générale de la CPI en visite au Maroc. La procureure générale de la Cour pénale internationale (CPI), Fatou Bensouda, entame, ce lundi, une visite de quatre jours à Rabat au cours de laquelle elle rencontrera des membres du gouvernement dont Abdelillah Benkirane, ainsi que des représentants d’ONG et de la société civile, a appris Le360 de source gouvernementale. C’est la première fois que la procureure générale du CPI entreprend une visite de ce genre au Maroc. Elle interviendra, ce mardi, à la faculté de droit de Rabat, sur le thème de « La justice pénale internationale ». Fatou Bensouda est une avocate gambienne mariée à un homme d’affaires marocain. Elle a été élue procureure de la CPI en 2012. Au cours de son séjour à Rabat, Fatou Bensouda, ancienne ministre de la Justice de son pays (1998-2000), rencontrera les ministres des Affaires étrangères, de la Justice, de l’Intérieur, les présidents des deux Chambres du Parlement ainsi que le président du Conseil national des droits de l’homme. A rappeler que le Maroc a signé la convention de Rome portant création de la CPI, mais ne l’a pas encore ratifiée. Des indications non officielles font état actuellement de la disposition du royaume à ratifier ce texte.    Le360.ma

 

Economie

 

Banques. L’inflation grimpe à 1,9%, les marocains de plus en plus insolvables. Hausse des loyers, augmentation des créances en souffrance de 23%, chute spectaculaire des crédits de consommation et à l’habitat: Tous les indicateurs attestent de la difficulté qu’ont les marocains à honorer leurs   dettes, d’après Bank Al-Maghrib. « De plus en plus de Marocains ont du mal à honorer leurs dettes. Les créances en souffrance ont progressé de 23,8%, note Bank Al-Maghrib dans son rapport annuel 2013. L’alerte est donnée par Bank Al-Maghrib, dans son rapport 2013, présenté devant le roi ce week-end: entamée en 2008, la baisse d’engouement pour le crédit bancaire se fait de plus en plus ressentir. La progression de la demande est certes là, mais à 3,9% en 2013 contre 4,6% une année auparavant, les clients sont loin de se bousculer. En cause, une baisse de la demande et un durcissement des conditions d’offre. Le constat est valable pour l’ensemble des composantes du crédit. Les crédits à la consommation ont décéléré de 9,8% à 1,9% et ceux à l’habitat de 9,8% à 6,3%, Seule exception au tableau, les crédits à l’équipement qui, après un recul en 2012, ont augmenté de 1,5%. Pour leur part, les facilités de trésorerie ont baissé de 5,6%. Constat majeur: de plus en plus de Marocains ont du mal à honorer leurs dettes. Les créances en souffrance ont progressé de 23,8%. Par ailleurs, l’inflation a augmenté de 1,9% contre une moyenne de 1% entre 2009 et 2012, à cause de la hausse des prix de certains services. Ainsi, la baisse des tarifs des communications a été compensée par la montée des loyers et de postes de dépense comme l’enseignement ainsi que la réactivation du système d’indexation en septembre 2013. » h24 info

Aménagement. Les travaux du projet Wessal Casa-Port débuteront dans 18 mois. Wessal Capital, un fonds qui a pour but d’appuyer la stratégie nationale touristique à l’horizon 2020, annonce que les travaux auront lieu en parallèle avec le nouveau port de pêche et le nouveau chantier   naval, dont les appels d’offres seront lancés après le mois de Ramadan. « Les travaux de construction du projet « Wessal Casa-Port » doivent débuter dans 18 mois à Casablanca, a annoncé Tarik Senhaji, l’administrateur de Wessal Capital, un fonds qui a pour but d’appuyer la stratégie nationale touristique à l’horizon 2020. Le début des travaux aura lieu en parallèle avec le nouveau port de pêche et le nouveau chantier naval, a indiqué M. Senhaji dans un entretien publié lundi sur le site de l’hebdomadaire français « L’Usine Nouvelle ». Le responsable a rappelé que la concrétisation des deux projets structurants, « Wessal Casa-Port » et « Wessal Bouregreg », approuvés par le Fonds, est prévue pour 2020. Les appels de fonds ont été effectués, des conventions ont été signées avec l’Etat, l’Agence nationale des ports (ANP) et au niveau local avec la wilaya, de même que les études architecturales et de faisabilité ont été réalisées, a-t-il expliqué, notant que les appels d’offres relatifs à toutes les composantes liées à la construction sont prêts. Ces appels d’offres, qui vont être lancés dans les prochaines semaines, probablement après le mois du Ramadan, concernent le port de pêche et le chantier naval, a-t-il dit, faisant savoir que des partenariats seront lancés avec le secteur privé et les PME locales. Pour ce qui est du projet « Wessal Bouregreg », M. Senhaji a indiqué que l’appel d’offres pour le grand théâtre de Rabat a été adjugé, faisant savoir que la construction démarrera en septembre prochain. » Quid.ma

Tourisme. Le Cyber Parc Arsat Moulay Abdeslam de Marrakech récompensé par Trip Advisor. Le Certificat d’Excellence TripAdvisor 2014 est une juste récompense pour ce parc vieux de 300 ans, entièrement réaménagé en 2003, qui accueille près de 2500 visiteurs chaque jour dans   ses installations perfectionnées étalées sur plus de 8 hectares. « Étalé sur une superficie de plus de huit hectares au cœur de Marrakech avec une variété remarquable de plantes, le parc a été entièrement aménagé en 2002 – 2003 par Maroc Telecom. Héritage du patrimoine marocain, le cyber parc Arsat Moulay Abdeslam vient d’obtenir le «Certificat d’Excellence TripAdvisor 2014», pour la qualité de son accueil et de son service. Etalée sur une superficie de plus de huit hectares au cœur de Marrakech avec une variété remarquable de plantes, Arsat Moulay Abdeslam, parc vieux de plus de 300 ans, a été entièrement aménagé en 2002 – 2003 par Maroc Telecom sous l’impulsion de la Fondation Mohammed VI pour la Protection de l’Environnement. «Lieu de mémoire mais également symbole de modernité grâce aux nouvelles technologies de télécommunications qui y ont été introduites, le parc accueille chaque jour près de 2 500 visiteurs qui peuvent se connecter gratuitement aux multiples bornes interactives multimédias installées. Il dispose également d’un musée dédié à l’histoire des télécommunications au Maroc, permettant aux visiteurs de voyager dans le temps», indique Maroc Telecom. Rappelons que le «Certificat d’Excellence TripAdvisor» récompense l’excellence des établissements et sites touristiques, il se base sur la qualité des opinions des voyageurs sur le site de voyage. » Le matin.ma

Produits de la mer. Le Maroc à l’assaut du marché sud-coréen. Sous l’égide du Ministère de l’Agriculture et de la Pêche Maritime, le Maroc prend part, pour la première fois, au Salon International des produits de la mer «Busan International Seafood & Fisheries Expo» qui se tient du 02 au 04 Juillet 2014 à Busan en Corée du Sud. Attirant plus de 350 exposants venus de 25 pays, le Salon BISFE est considéré comme l’un des événements du commerce des produits de la mer les plus importants en Asie. La participation marocaine à ce salon s’inscrit dans le cadre de la mise œuvre du plan d’action 2014 de la stratégie Marketing Institutionnel des Produits de la Mer, élaborée par le Ministère de l’Agriculture et de la Pêche Maritime en déclinaison du Plan Halieutis. L’objectif visé à travers cette participation est de renforcer la notoriété et l’image de marque des produits de la mer marocains sur l’ensemble des marchés asiatiques et plus particulièrement sur le marché coréen. Organisé par l’Etablissement Autonome de Contrôle et de Coordination des Exportations (EACCE) sur un espace de 200 m2, le pavillon marocain accueillera 10 entreprises spécialisées dans les filières de la congélation des produits de la mer, de la fabrication des conserves et de semi-conserves et de la préparation de produits élaborés. Ce salon sera l’occasion d’instaurer une plate forme d’échange, de partage et de discussion entre les opérateurs marocains et coréens, via des rencontres B to B et des visites sur sites programmées en marge.    Lnt

Tourisme. Participation active des agences marocaines au salon de Pékin. En marge de cet événement, la représentation de l’ONMT à Pékin a exposé, lors d’un atelier, les différents atouts touristiques du royaume et les spécificités de la destination Maroc, devant les représentants des agences de voyage et médias locaux qui s’interrogent notamment sur la capacité du secteur touristique marocain à répondre aux besoins et attentes du touriste chinois, qui diffèrent de celles du touriste européen. Plus de 80 pays participent à ce salon, qui est l’un des plus grands événements du genre en Chine. L’ONMT qui participe pour la 8e fois à ce salon donne une grande importance au marché chinois, en pleine émergence. En 2013, près de 90 millions de touristes chinois ont passé leurs vacances dans des pays étrangers où ils ont dépensé environ 112 milliards de dollars. La Chine est le deuxième marché mondial de tourisme, sachant que le citoyen chinois effectue en moyenne deux voyages et demi par an, selon les chiffres de l’année dernière. L’ONMT envisage d’organiser des campagnes de promotion dans les grandes métropoles chinoises, notamment Shanghai, Guangzhou et Sichuan, pour faire connaître le produit marocain et conclure une série de partenariats avec des agences de voyages chinoises.    Les Eco

 

Social

 

Ramadan. Rumeur sur la création d’une unité pour traquer les non-jeûneurs, la police dément. Des sites internet et un hebdomadaire arabophone ont lancé une rumeur sur le déploiement de brigades spécialisées dans la traque des non-jeûneurs sur la voie publique. La Direction Générale de   la sûreté Nationale a démenti mais insisté sur la volonté d’appliquer l’article 222 du code pénal. « Pendant le Ramadan de cette année, il n’y aura pas de brigade de police spécialement créée pour traquer les non-jeuneurs sur la voie publique. C’est une source au sein de la Direction générale de la sureté nationale (DGSN) qui l’affirme. Une précision qui intervient au lendemain de la publication de la rumeur sur certains sites d’actualité et sur un hebdomadaire arabophone. Dans son démenti, la même source réitère l’engagement des éléments de la DGSN à poursuivre et arrêter toute personne qui n’observe pas le jeûne durant ce mois sacré, et ce, conformément à l’article 222 du code pénal. Le texte menace, en effet, tout Marocain « notoirement connu pour son appartenance à la religion musulmane, (qui) rompt ostensiblement le jeûne dans un lieu public pendant le temps du ramadan, sans motif admis par cette religion, est puni de l’emprisonnement d’un à six mois et d’une amende de 12 à 120 dirhams ». Quelques jours avant le début du Ramadan, deux ONG (le Mouvement MALI et le Conseil des anciens musulmans) ont appelé les autorités, lors d’un point de presse tenu au siège de l’AMDH à Rabat, à respecter les droits des minorités qui se déclarent athées de pratiquer leurs convictions en mangeant publiquement. Un principe, qu’ils affirment, consacré par les conventions internationales des droits de l’Homme insistant sur la liberté de conscience, dûment ratifiées par l’Etat marocain. » Yabiladi

Torture. Le ministre de la justice reconnaît l’existence de cas de torture au Maroc. Invité dans le cadre de l’émission «90 minutes pour convaincre » sur Médi1 TV, Mustapha Ramid a reconnu l’existence de cas de torture, indiqué qu’il ne s’agissait aucunement d’une politique de l’état, et nié   formellement l’existence de disparitions forcées. « C’est un Mustapha Ramid sûr de lui et qui s’est laissé aller aux confidences qui répondait aux questions du journaliste de Médi1 TV, jeudi 26 juin, dans le cadre de l’émission «90 minutes pour convaincre ».« Ce qui a changé en premier, ce sont mes cheveux qui ont blanchi à cause de la rigueur de mon travail», lance d’emblée le ministre. Mustapha Ramid explique que la fonction l’a bien changé, mais pas dans le sens que lui reprochent certains observateurs. « Ce sont plus de douze heures par jour et tous les soucis des Marocains que je porte sur mes épaules », se justifie-t-il, quand il est interrogé sur la différence entre « l’ancien militant » qu’il était et l’actuel responsable gouvernemental qu’il est devenu. Le ministre de la Justice a également livré son opinion sur les diplômés chômeurs, dont il considère désormais les revendications comme « irréalistes ». « Je sais, je n’ai pas Alzheimer. J’ai changé d’avis », a-t-il même répondu au journaliste qu’il lui faisait remarquer son changement de position. L’émission a évoqué les rapports nationaux et internationaux qui dénoncent des cas de torture et de disparitions forcées. Le dirigeant au PJD a insisté sur le fait « qu’il n’y a pas eu de cas de disparitions forcées lors de son mandat ». Mustapha Ramid reconnait l’existence «de cas de torture» (voir vidéo à partir de la minute 77), mais affirme qu’il ne s’agit pas d’une « politique de l’Etat ». » Tel Quel

Soutien alimentaire. Le Roi Mohamed VI lance l’opération « Ramadan 1435 ». La ville de Salé a vu le lancement de ce programme qui profitera à 2,3 millions de personnes, pour lequel une enveloppe de 60 MDH a été allouée. SM Le Roi a également posé la première pierre d’un centre d’insertion   pour jeunes qui lui coûtera 6 MDH. « Sa Majesté le Roi Mohammed VI, que Dieu L’assiste, a procédé, lundi au quartier Kariat Oulad Moussa à Salé, au lancement de l’opération de soutien alimentaire « Ramadan 1435″, initiée par la Fondation Mohammed V pour la Solidarité à l’occasion du mois sacré de Ramadan. Cette action hautement significative en ce mois béni, organisée avec le soutien des ministères de l’Intérieur et des Habous et des Affaires islamiques, traduit la sollicitude royale constante envers les catégories sociales défavorisées et vient conforter l’élan de solidarité agissante qui caractérise la société marocaine. Mobilisant une enveloppe budgétaire de 60 MDH, l’opération « Ramadan 1435″ est destinée à apporter une aide aux personnes en situation de précarité, notamment les veuves, les personnes âgées et les handicapés. Elle bénéficiera à près de 2,37 millions de personnes regroupées au sein de 473.900 ménages, dont 403.000 vivent en milieu rural, à travers toutes les provinces du Royaume. Pour le bon déroulement de cette opération, des milliers de personnes sont mobilisées, soutenues par des assistantes sociales et des bénévoles, dont des étudiants. L’exécution de cette initiative obéit également à des contrôles notamment au niveau de deux comités, l’un local et l’autre provincial, qui veillent sur le terrain au suivi de l’approvisionnement des centres de distribution, à l’identification des bénéficiaires et à la distribution des denrées alimentaires. Les banques partenaires prêtent également leur concours à la Fondation en contribuant au contrôle des aspects financiers de l’opération. »  MAP

Immigration. Nouvel assaut massif à Mellila. Ils étaient près de 500 migrants subsahariens à avoir tenté ce dimanche de traverser la frontière qui sépare le royaume du Maroc à l’enclave espagnole Melilla. Près de 500 migrants subsahariens ont tenté ce dimanche de rejoindre l’enclave espagnole de Melilla, situé au nord du Maroc. Les forces de l’ordre ont dû se montrer menaçantes, notamment à bord d’un hélicoptère, afin que le groupe de migrants daigne se disperser. Selon les autorités marocaines, personne n’a réussi à franchir la frontière. Les dispositifs de surveillance se sont accrus. Il n’en demeure pas moins que certains migrants, comme les fois précédentes, sont restés durant plusieurs minutes à plus de sept mètres du sol, accrochés aux grillages qui séparent l’Europe de l’Afrique. C’est la troisième fois en un mois qu’une telle action a lieu, rapporte Afrique Inside.Ces derniers mois, plusieurs milliers de migrants ont tenté de forcer la frontière qui sépare les deux royaumes. Du côté de Ceuta, autre ville autonome espagnole située dans le nord du Maroc, la situation n’est guère plus joyeuse. Alors qu’à Melilla la capacité d’accueil dans les structures d’hébergement n’excède pas 480, il y a près de 2 500 migrants présents sur le territoire. La situation risque de dégénérer à chaque instant, selon des observateurs.    Afrik.com

Police. Le patron de la police de Tanger limogé. Le chef de police de la wilaya de Tanger, Abdellah Belhafid, a été débarqué, a appris Le360 de sources concordantes. Selon nos informations, il doit regagner l’administration centrale à Rabat. « Cette décision aurait été prise suite à des erreurs commises par le chef de police de la wilaya de Tanger dans la gestion de plusieurs affaires, notamment celle des violences ayant secoué récemment le quartier Béni Makada », avancent des sources proches du dossier. Pour rappel, le quartier Béni Makada a été le théâtre, au mois de mars dernier, de violents affrontements entre des salafistes et des forces de l’ordre.    Le360.ma

 

Art & Culture

 

Musique. Programme complet des nuits du ramadan. Que vous réservent les prochaines Nuits du ramadan,du 16 au 24 juillet? Dans 11 villes, les Instituts français au Maroc organisent 32 concerts, avec la présence remarquée de la chanteuse Souad Massi et du compositeur kabyle Idir. « L’évènement   fête sa 8e édition à El Jadida, premier fief des Nuits et sa 3e dans les autres spots. Cette année il se tiendra du 16 au 24 juillet. Que faut-il aller voir? D’abord, Souad Massi, la divine chanteuse algérienne se produira avec le guitariste espagnol Eric Fernandez en 7 dates: le 17 juillet à El Jadida, 18 à Kenitra, 19 juillet Meknès, 20 juillet Fès, 21 juillet à Tétouan, le 22 juillet à Casablanca, le 23 juillet à Agadir. Après un passage brillant lors de la dernière édition du Boulevard, Aziz Sahmaoui est de retour. Il se produira le 18 juillet à Meknès, le 19 juillet à El Jadida, le 20 juillet à Marrkach et le 21 à Agadir. Au Brésil, il n’y a pas que le foot, il y a aussi la musique. Ça tombe bien, Flavia Coelho (non ce n’est pas la fille de Pablo Coelho) est une chanteuse brésilienne pêchue à la musique gorgée de soleil, à mi-chemin entre musique brésilienne et reggae. Elle montera sur scène le 17 juillet à Agadir, le 18 juillet à El Jadida, le 19 juillet à Casablanca et le 20 juillet à Oujda. Un autre algérien talentueux fait escale au Maroc. Le chanteur compositeur kabyle Idir va se produire le 17 juillet à Kénitra, le 18 juillet à Fès et le 19 juillet à Rabat. » h24 info

Musique. L’association Yerma Gnaoua édite le coffret « L’anthologie musicale des Gnaoua ». Lancée durant la 17ème édition du Festival Gnaoua et Musiques du Monde d’Essaouira, l’anthologie qui se présente sous forme d’un coffret comprenant 9 CD et un livre, dévoile toute la diversité   et l’authenticité de la musique Gnaoua. « Cette anthologie est le fruit d’un travail complexe et profond étalé sur 4 années et axé sur les dimensions historique, anthropologique et musicale. Pour le réaliser, l’association Yerma Gnaoua a fait appel au musicologue et spécialiste du patrimoine musical Ahmed Aydoun. Ahmed Aydoun et le maâlem Abdeslam Alikane, président de l’association germa Gnaoua sont allés à la rencontre des musiciens gnaoua des quatre coins du Maroc. De Tanger à Zagora en passant par Tétouan, Assilah, Meknès, Fès, Rabat, Casablanca, Marrakech, Essaouira, et Smimou… La recherche approfondie de cet art ancestral doublée d’un travail sur le terrain ont été complétés par la transcription des textes chantés et un enregistrement audio dépassant les 14 heures. Neuf CD, sept livrets, et un livre comprenant l’intégralité des textes chantés et des textes qui racontent l’histoire et la musique des Gnaoua, le tout minutieusement transcrits en arabe et traduits en français composent le coffret « l’Anthologie musicale des gnaoua » en plus des biographies des maâlems gnaouis. Le coffret, considéré aujourd’hui comme un outil documentaire, sera consultable à partir de juillet 2014 dans les conservatoires de musique et les bibliothèques du Royaume. Ainsi, chaque chercheur, étudiant ou musicien pourra prendre connaissance de l’art gnaoua dans toute sa diversité et richesse. » Lnt

TV. Deuxième saison de la série culte « L’Couple ». Hassan El Fad et Dounia Boutazout, « L’couple » devenu mythique pour avoir séduit, l’année passée, 6 millions de téléspectateurs, reviennent en force avec une deuxième saison dont le premier épisode a été diffusé dimanche soir, à l’occasion de   la première journée de ramadan.Ils reviennent égaux à eux-mêmes. Bougons, constamment agacés l’un par l’autre et pourtant irrémédiablement soudés. Leurs chamailleries? Elles sont pleines d’une complicité aussi émouvante qu’amusante. C’est un peu leur manière de se montrer la tendresse qu’ils se portent encore, malgré les apparences. Ils se connaissent par coeur, après 45 ans de mariage, et se comprennent à demi-mot. Ils sont le quotidien l’un de l’autre, et il fait bon y entrer, dans leur quotidien. Pour y retrouver un Kabbour rusé et une Chabia qui n’est pas née de la dernière pluie et qui, pour supporter patiemment ses manigances et ses complaintes, n’en voit pas moins clair dans son jeu. Elle parvient même, sans avoir l’air d’y toucher, à le remettre habilement à sa place. Les dialogues enlevés de cette série réalisée par Amir Rouani et les acteurs étonnants de naturel qui leur donnent tout leur piment ne manqueront pas, cette année encore, d’enchanter le public marocain qui retrouvera des situations, une appréhension de l’autre et un univers imagé de l’oralité aussi familiers que désopilants. Le360.ma

 

Sport

 

Coupe du Monde 2014. L’Allemagne met fin au parcours de l’Algérie. L’Algérie a livré une prestation mémorable, résistant farouchement à une sélection allemande poussive, avant de céder en prolongation (2-0). Les hommes de Joachim Low croiseront le fer avec la France en quarts de finale.   « L’Algérie a débuté ce Mondial sans faire de bruit. Elle le termine au sommet, ce lundi soir, éliminée par l’Allemagne (2-1) au terme d’une rencontre somptueuse. Les Fennecs ont poussé la Mannschaft jusqu’ à la prolongation, avant de craquer en fin de match sous les coups de boutoir allemands. Pendant longtemps, Raïs M’Bolhi, le gardien algérien a sauvé son équipe, réalisant d’incroyables parades et écoeurant les attaquants de la Mannschaft. Mais ces derniers n’ont jamais abdiqué et ont fini par trouver le chemin des filets au début de la prolongation grâce à une Madjer de Schürrle, le remplaçant fraîchement entré sur la pelouse. Ozil a doublé la mise avant que Djabou ne sauve l’honneur pour les Fennecs. L’Allemagne va désormais affronter vendredi à 18 heures les Bleus, vainqueurs du Nigeria (2-0) ce lundi. Pour un quart de finale qui promet ! » Le Parisien

Football-Wydad Casablanca. Naciri nouveau président d’un club au bord de la faillite. Abdelilah Akram, président du WAC durant les 7 dernières années, cède sa place à son adjoint Naciri. Ce dernier prend les rênes d’un club exsangue, qui cumule 38 MDH de dettes et qui est qui plus   st fragilisé par la colère des supporters et des dissensions internes. « Compagnie mobile d’intervention, brigade canine, hauts gradés de la préfecture de police de Casablanca… Le club Paradise à Ain Diab s’est transformé en forteresse pour sécuriser l’AG du WAC tenue le 29 juin. Compte-rendu d’une soirée tendue. La course à la présidence du WAC entre Driss Chraibi et Said Naciri est reportée. L’adhésion du premier n’a pas été acceptée par le comité. Abdelilah Akram, président du WAC durant les sept dernières années, cède sa place à son adjoint Naciri. Sans passer par les urnes, le nouveau président des Rouges, section football a été acclamé par la salle. Les 139 adhérents présents sur les 164 que compte le club ont décidé de tourner la page d’Akram rapidement. Un des rares moments de désaccord entre les adhérents était la présence d’Abdellah Boudrika, le frère cadet du président du Raja. Des dirigeants widadi ont refusé qu’il prenne place à la tribune comme plus jeune adhérent à l’assemblée. Pour le reste, tout s’est passé comme une lettre à la poste. D’ailleurs, la lecture des rapports moral et financier a été d’un grand ennui pour la grande majorité des « parlementaires » du WAC. » L’observateur du Maroc

Football. Lions de l’Atlas. Match de préparation contre la Lybie, le 7 septembre à Marrakech. Cette rencontre, celle face au Qatar et 4 matchs en octobre-novembre 2014 serviront de préparation aux hommes du sélectionneur Baddou Zaki à la phase finale de la 30e édition de la Coupe d’Afrique   des nations Maroc 2015 (17 janvier-8 février). « La sélection marocaine de football disputera un match amical face à la sélection libyenne le 7 septembre au Grand stade de Marrakech, a-t-on appris lundi auprès de la commission des équipes nationales de la Fédération royale marocaine de football. Cette rencontre test est programmée dans le cadre d’un stage de préparation qui connaitra la programmation d’un premier match amical face à la sélection du Qatar, le 3 septembre prochain au complexe sportif Mohammed V à Casablanca. Au dernier classement de la Fédération internationale de football (FIFA), mis à jour le 5 juin, le Maroc occupe le 77e rang, la Libye est 64e alors que le Qatar est logé à la 100e place. Ces rencontres servent de préparation aux hommes du sélectionneur Baddou Zaki à la phase finale de la 30e édition de la Coupe d’Afrique des nations Maroc 2015 (17 janvier-8 février). Selon la commission des équipes nationales, quatre autres matchs amicaux seront au menu des Lions de l’Atlas en octobre (2 dates FIFA) et novembre (2) au Grand stade de Marrakech avant le coup d’envoi de la CAN 2015, la deuxième à être organisée au Maroc après celle de 1988 remportée par le Cameroun. Les Lions de l’Atlas ont déjà disputé trois matchs amicaux dans le cadre de deux stages de préparation: le premier au Portugal (18-28 mai) ponctué de deux matchs (le premier remporté face au Mozambique 0-4 et le second perdu face à l’Angola (0-2) le 28 mai. Le deuxième stage (1er-6 juin) s’est déroulé entre El Jadida et Moscou et a été marqué par l’organisation du match Maroc-Russie (0-2). »  Arryadia

Rallye du Maroc. 2.000 km de course d’Erfoud à Marrakech, 6 étapes et 1.450 km de spéciale. Après les reconnaissances qui se sont terminées le mois dernier, les organisateurs du Rallye OiLibya du Maroc lèvent le voile sur le parcours de l’édition 2014. Au total ce sont près de 2.000 km de course qui sont au programme de l’épreuve avec 1.450 km de Spéciales répartis sur 6 étapes. Les participants seront ainsi confrontés à une grande diversité de sols et de paysages puisqu’ils passeront par des pistes de sable, des pistes rapides, des canyons ou encore des dunes. Nouveauté de cette édition, le rallye se clôturera cette année dans la ville de Marrakech. Ainsi, la 6ème et dernière étape prendra place autour de la Perle du Sud pour la première fois. Les pilotes et teams profiteront de cette occasion pour avoir accès à toutes les commodités. La proximité avec l’aéroport international permettra également aux proches d’assister à la dernière journée de course.    Le Repaire des Motards

Football- Transferts. La Roma refuse de renégocier le contrat de Benatia. En plein bras de fer avec la Roma à qui il demande revalorisation salariale, Mehdi Benatia n’a toujours pas obtenu gain de cause. Selon la presse italienne, les Giallorossi ne comptent pas négocier un nouveau contrat avec Benatia. Le défenseur de 27 ans pourrait ne pas se présenter au stage de préparation le 15 juillet prochain. Si la situation continue de se dégrader, Mehdi Benatia pourrait quitter le club de la Louve. Manchester City serait prêt à faire une offre.    Sport-Maroc

International

 

Cisjordanie. Les 3 jeunes israéliens enlevés retrouvés morts, Israël accuse le Hamas. Les corps des étudiants israéliens ont été découverts à la suite de « recherches intensives » dans une zone située au nord-ouest de la ville palestinienne d’Hébron, au nord de la colonie de Telem, dans   le sud de la Cisjordanie, selon un communiqué de l’armée israélienne. « « Je suis rempli d’une immense tristesse à la nouvelle des meurtres de Naftali Frankel, Gilad Shaer et Eyal Yifrah par des terroristes du Hamas », a affirmé Danny Danon dans un communiqué. « Les Israéliens ont la volonté et la détermination nécessaires pour endurer les épreuves d’une longue opération visant à éradiquer le Hamas », a-t-il averti. Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a convoqué en urgence un cabinet de sécurité, qui comporte ses principaux ministres, dans la soirée à Jérusalem. Les corps des étudiants israéliens ont été découverts à la suite de « recherches intensives » dans une zone située au nord-ouest de la ville palestinienne d’Hébron, au nord de la colonie de Telem, dans le sud de la Cisjordanie, selon un communiqué de l’armée israélienne. Selon des photographes de l’AFP, un large contingent de forces israéliennes était déployé dans la soirée dans la région de la localité palestinienne de Haloul, au nord d’Hébron, où se concentraient les opérations de recherche depuis la disparition des trois étudiants d’écoles religieuses le 12 juin dernier. L’armée israélienne avait lancé une vaste opération de recherches en Cisjordanie occupée pour retrouver les trois jeunes, dont deux mineurs. Cinq Palestiniens ont été tués par les soldats israéliens depuis le début de cette opération et près de 400 Palestiniens ont été arrêtés, en grande majorité des membres du Hamas. » rtbf.be

Lybie. Les 2 diplomates tunisiens enlevés ont été libérés. Le premier ministre tunisien, Mehdi Jomaa, a confirmé dimanche 29 juin la libération d’un diplomate tunisien et d’un autre employé de l’ambassade de Tunisie en Libye, enlevés il y a quelques mois à Tripoli. « Je veux vous informer   qu’il y a quelques minutes l’avion a décollé de Tripoli avec nos fils qui étaient retenus », a déclaré M. Jomaa lors d’une conférence de presse au ministère des affaires étrangères. « Le mérite de la libération de (…) Mohamed ben Cheikh et Al-Aroussi Kontassi revient aux efforts des autorités tunisiennes en collaboration avec les autorités libyennes, que nous remercions pour leur coopération », a assuré de son côté le chef de la diplomatie tunisienne, Mongi Hamdi. M. Hamdi n’a cependant pas donné de détails sur les circonstances de la libération des deux hommes, affirmant seulement qu’aucune rançon n’avait été payée et que les négociations s’étaient déroulées selon trois principes : « La sécurité des [hommes] enlevés, la préservation du prestige de l’Etat et la non-négociation sous la pression. » « Notre vis-à-vis était les autorités libyennes, nous ne savons pas qui étaient les ravisseurs et nous ne voulons pas le savoir », a-t-il affirmé. Il a toutefois confirmé que les motivations des ravisseurs étaient « politiques » et qu’ils avaient réclamé la libération de Libyens condamnés à de la prison ferme en Tunisie pour « terrorisme ». La libération de ces Libyens « n’a pas eu lieu », a-t-il assuré. Le Monde

Emirats Arabes Unis. Collecte pour assurer l’eau potable à 5 millions de personnes. La campagne de collecte de fonds qui s’étend jusqu’au 17 juillet, a déjà réuni 33,5 millions de dirhams (soit 9,1 millions de dollars). Ce projet consiste à financer le forage de puits et des équipements de   pompage et de purification d’eau. « Les Emirats arabes unis ont lancé un projet caritatif prévoyant d’assurer l’accès à l’eau potable à quelque 5 millions de personnes confrontées à une pénurie d’eau notamment en Afrique et en Asie. Entamée depuis samedi 28 juin 2014, cette campagne de collecte de fonds qui s’étend jusqu’au 17 juillet, a déjà réuni 33,5 millions de dirhams (soit 9,1 millions de dollars). Ce projet, lancé à l’occasion du mois de Ramadan, consiste à financer le forage de puits et des équipements de pompage et de purification d’eau. Selon le président du Croissant rouge émirati à Dubaï, Mohamed Al-Zarouni des travaux préparatoires pour le forage de puits sont déjà engagés dans dix pays à savoir l’Afghanistan, le Pakistan, l’Inde, le Niger, la Somalie, le Ghana, le Soudan, l’Indonésie, le Togo et l’Irak. Quelque 3,4 millions de personnes meurent chaque année dans le monde à la suite de maladies liées à la pénurie ou à la qualité de l’eau. » Aujourd’hui.ma

Egypte. 2 policiers tués dans des attentats au Caire. Le Caire est frappé par une nouvelle série d’attentats. Plusieurs bombes ont explosé, lundi 30 juin, devant le palais présidentiel de la capitale de l’Egypte. Deux officiers de police ont été tués et plusieurs personnes blessées. Le groupe jihadiste Ajnad Misr, qui a revendiqué ces derniers mois plusieurs attentats au Caire, avait prévenu qu’il avait placé des bombes près du palais, situé dans l’est de la ville, mais affirmé ne pas les avoir fait exploser pour éviter de tuer des civils. Un colonel de police a été tué et trois policiers blessés lors d’une première explosion devant le palais, a indiqué une source de sécurité. Près d’une heure plus tard, les policiers tentaient de désamorcer un autre engin quand il a explosé, tuant un officier et blessant plusieurs policiers. Un secouriste a eu la main arrachée. Ces attentats surviennent un an jour pour jour après une manifestation où plus d’un million d’Egyptiens avaient réclamé le départ du président islamiste Mohamed Morsi. Il était accusé d’avoir voulu accaparer tous les pouvoirs au profit de la confrérie des Frères musulmans et d’islamiser à marche forcée la société. La semaine dernière, cinq explosions avaient eu lieu dans des stations de métro et des bombes avaient visé un tribunal et un centre de télécommunications au Caire, faisant deux morts et six blessés.    France TV

Rwanda-Génocide de 1994. L’ancien chef de l’armée condamné à 30 ans de prison. Le Tribunal pénal international pour le Rwanda (TPIR) a confirmé en appel, lundi 30 juin, la condamnation à 30 ans de prison du général Augustin Bizimungu, ancien chef de l’armée rwandaise, pour son implication dans le génocide de 1994. Le 17 mai 2011, l’ancien chef d’état-major de l’armée rwandaise avait été reconnu coupable de génocide, crimes contre l’humanité et crimes de guerre par le tribunal et condamné à 30 ans de prison. Il avait fait appel, de même que le procureur, qui réclamait une peine plus lourde. Lors du procès en première instance d’une partie de la haute hiérarchie militaire du Rwanda au moment du génocide dit « Militaire II », le général Augustin Bizimungu avait été jugé au TPIR avec trois autres officiers des anciennes Forces armées rwandaises (FAR). En février dernier, le tribunal, qui avait disjoint son dossier, avait acquitté en appel deux de ses co-accusés : l’ex-chef d’état-major de la gendarmerie rwandaise, le général Augustin Ndindiliyimana, et l’ex-commandant du Bataillon de reconnaissance, une unité d’élite de l’armée, le major François-Xavier Nzuwonemeye. Le général Bizimungu est l’un des principaux responsables jugés par le TPIR. Au titre de son implication directe, le tribunal a conclu qu’il avait prononcé un discours incitant aux massacres de Tutsi le 7 avril 1994 dans la commune de Mukingo (préfecture de Ruhengeri, nord). Par ailleurs, il n’avait pas pris de mesures pour prévenir les crimes perpétrés par ses subordonnés.    France24

Nouvelles Technologies

 

Informatique. Le Maroc organisera la Coupe du Monde 2015 de Génie Informatique. Le Maroc devient le 1er pays arabe, méditerranéen et africain à accueillir cette manifestation mondiale. L’édition 2014 a connu la participation de 2286 universités dont les 122 plus prestigieuses universités du   monde qui se sont qualifiées pour les phases finales. Le Maroc a été sélectionné pour l’organisation de l’International collegiate programming contest (ICPC), sorte de coupe du monde de génie informatique, en mai 2015, apprend-on auprès de l’université Mundiaplolis de Casablanca, qui organisera l’événement aux côtés des universités Mohammed V-Souissi de Rabat et Al Akawayn d’Ifrane. Le choix s’est porté sur le Maroc lors de la finale de la 38è édition de l’ICPC, qui s’est déroulée en juin 2014 en Russie parallèlement à la coupe du monde de football au Brésil. Outre le Maroc, les Etats-Unis, l’Inde, l’Australie et la Thaïlande étaient, également, candidats à l’organisation de la compétition, précise la même source. Le Maroc devient ainsi le premier pays arabe, méditerranéen et africain à accueillir cette manifestation mondiale. L’édition 2014 a connu la participation de 2286 universités en phases éliminatoires dont les 122 plus prestigieuses universités du monde qui se sont qualifiées pour les phases finales. Le Maroc a été sélectionné pour l’organisation de la 39è édition du championnat du monde de la programmation informatique suite de la présentation d’un dossier de candidature complet par la délégation universitaire marocaine avec le soutien du ministère de tutelle. med1tv

Facebook. Expériences secrètes sur 700 00 utilisateurs. La découverte de cette expérience, dont les résultats ont été publiés le 17 juin dans la revue scientifique américaine Comptes rendus de l’Académie nationale des sciences (PNAS), a suscité ce week-end une vague d’indignation aux   Etats-Unis. « Des enfants adorables, des vacances idylliques à l’autre bout du monde, des picnics ensoleillés, des soirées endiablées … voir nos amis afficher leur bonheur sur Facebook nous conduit-il à broyer du noir? Ou, au contraire, à nous sentir à notre tour heureux? Pour le savoir, le service d’analyse des données de Facebook, aidé de deux chercheurs d’universités californiennes, a mené une expérimentation. Durant une semaine, en janvier 2012, il a manipulé le flux d’actualité de près de 700.000 utilisateurs du réseau social américain. Certains étaient exposés à des messages majoritairement positifs. D’autres à des statuts plutôt négatifs. Un autre groupe, enfin, à des messages neutres. Le service a ensuite étudié la tonalité des messages postés par les personnes observées. La découverte de cette expérience, dont les résultats ont été publiés le 17 juin dans la revue scientifique américaine Comptes rendus de l’Académie nationale des sciences (PNAS), a suscité ce week-end une vague d’indignation aux Etats-Unis. Les résultats de l’étude sont sans appel: les émotions sont contagieuses. Lire des statuts positifs nous fait nous sentir bien. Voir nos amis déprimer nous rend d’humeur maussade. Et avoir un flux d’actualité neutre nous conduit à moins poster sur Facebook. Des conclusions sans réelle surprise, mais obtenues de manière problématique. »  h24 info

Maladie d’Alzheimer. Des marqueurs biologiques pour un diagnostic plus précoce. Au terme de 9 ans de travaux et après avoir analysé des études parues sur le sujet, les chercheurs sont parvenus à un consensus de diagnostic précoce de la maladie d’Alzheimer (qui touche 40 millions de   personnes dans le monde) à partir de 2 profils cliniques spécifiques. « Grâce à cette nouvelle approche, il sera désormais possible de faire le diagnostic de manière plus sûre et plus précoce », a déclaré le professeur de neurologie et chercheur français Bruno Dubois, auteur principal de l’étude parue dans la revue The Lancet Neurology. La maladie neuro-dégénérative en pleine expansion touche environ 40 millions de personnes, dont plus de 700 000 Canadiens. Le nombre de malades pourrait être multiplié par trois d’ici à 2050. Jusqu’à maintenant, la maladie ne pouvait être diagnostiquée de manière certaine à un stade précoce, estiment les auteurs. Il fallait attendre que la maladie évolue vers la démence ou que le malade soit mort pour que les lésions présentes dans le cerveau puissent être examinées. Au terme de neuf ans de travaux et après avoir analysé des études parues sur le sujet, les chercheurs sont parvenus à un consensus de diagnostic de la maladie d’Alzheimer, à partir de deux profils cliniques spécifiques. Dans une majorité des cas (80 % à 85 %), les malades ont des troubles de la mémoire épisodique à long terme. Dans les cas atypiques (15 % à 20 %), on trouve soit des troubles de la mémoire verbale, soit des troubles du comportement. Chacun de ces profils doit être confirmé par au moins un marqueur biologique. Il s’agit soit d’une ponction lombaire montrant des teneurs anormales de protéines cérébrales dans le liquide céphalorachidien, soit d’une tomographie par émission de positons (TEP) du cerveau, une méthode d’imagerie médicale. Certes, il n’existe pour l’instant pas de traitements efficaces contre la maladie, reconnaissent les chercheurs. Mais sa détection fiable et précoce pourrait faciliter la recherche. En effectuant leurs travaux, les auteurs de l’étude ont par ailleurs découvert que de nombreux diagnostics établis selon les anciens critères étaient erronés. » radiocanada.ca

le2minutes.com

________________________actu-maroc.com

Pour rejoindre la page facebook de votre journal actu-maroc.com, d’autres informations vous attendent, aimez la page en cliquant sur le lien ci-après: https://www.facebook.com/pages/Actu-Maroccom/107076616014235?ref=ts&fref=ts

 

 

Presse Actualité journal Maroc marocaine infos news Rabat Casablanca Marrakech Agadir Fés Tanger horaires de prière

faits divers politique économie accident cnops ministère ambassade cnss police douane trafic drogue prostitution pédophilie

Commentaires